LES SERIES : FINAL FANTASY Article rédigé par Romain (Février 2006)

Tout le monde a déjà entendu parler de Final Fantasy, que ça soit grâce aux jeux, aux films... Mais peu de joueurs connaissent parfaitement la série dans son intégralité. Voici donc pour vous une rétrospective qui vous permettra de connaître un peu mieux chaque épisode qui ont fait à chaque fois des millions de fans.


> Présentation

Commençons par une petite présentation, chaque nouvel épisode a toujours était différent (nouveau scénario, nouveaux personnages, nouveau monde...) Mais on peut noter quand même quelques point communs : on peut constater que dans chaque épisode un personnage portera le nom de "Cid". Les Chocobos qui sont apparus dans le deuxième épisode seront également présents dans tous les épisodes suivants. Une autre créature fera également son apparition dans plusieurs épisodes, il s'agit du Moggle. Les Moggles feront leur première apparition dans Final Fantasy III, on les retrouvera ensuite un peu plus tard avec Final Fantasy VI et ils resteront ensuite dans tous les autres épisodes sauf dans Final Fantasy VIII.
On peut voir que certains monstres sont toujours présents à chaque épisode, même chose pour le nom de certaines magies et objets.
Et enfin les invocations sont apparues dans Final Fantasy III : ce sont des créatures très puissantes qui vous seront bien utiles lors de certains combats.


> Final Fantasy I

Le premier épisode à voir le jour est sortie sur Nes en 1987. A cette époque Squaresoft avait des difficultés financières et Final Fantasy était donc leur dernière chance de remonter la pente, c'est ce qui explique le "Final" dans le titre. Final Fantasy apporta beaucoup d'innovations pour les RPG parmi lesquelles on peut retenir le système de combat. En effet, grâce à ce système on pouvait ordonner à chaque personnage l'action qu'ils devaient effectuer et ils les réalisaient ensuite, une première pour l'époque. Au début du jeu vous devez choisir quatre personnages et leur donner chacun un nom, vous choisirez également leur "job" et aurez le choix entre un voleur, un magicien rouge, un magicien noir, un magicien blanc, un guerrier et un karatéka. Il vous sera même possible de choisir 4 mêmes personnages mais ce n'est pas la meilleure solution. Les quatre personnages que vous aurez choisis seront donc 4 guerriers lumière qui seront chargés de sauver la terre des griffes de Chaos, celui qui est à l'origine du mal qui règne sur la terre.
Vendu à 1.5 million d'exemplaires, Final Fantasy fut un véritable succès et un nouvel épisode ne tarda pas à arriver.


> Final Fantasy II

L'empire Paramekien a décidé de régner sur le monde et a rassemblé plusieurs monstres afin d'arriver à ses fins, vous devrez donc tout faire pour contrer cet empire et venger tous les innocents qui ont été tués. Voilà donc la mission qui vous sera confiée dans Final Fantasy II, sorti au Japon en 1988. Cette fois vous ne pourrez plus choisir les personnages que vous voulez et ceux-ci possèdent désormais leur propre nom (vous pourrez tout de même les changer si vous le souhaitez) : Guy, Maria, Lionheart et Frionel. Dans Final Fantasy II, les personnages n'ont plus de niveau comme dans le précédent opus, cette fois ce sont vos armes et vos armures qui gagnent de l'expérience en fonction de la tactique que vous adopterez lors des combats, idem en ce qui concerne la magie. Avec un scénario plus riche et une réalisation un peu plus soignée que le précédent épisode, Squaresoft connaît un nouveau succès grâce à Final Fantasy II. A noter que c'est dans cet épisode que les chocobos apparaîtront pour la première fois dans la série et c'est également la première fois que l'on verra un personnage prénommé Cid (tous les épisodes suivants comporteront un personnage portant le nom de Cid !).


> Final Fantasy III

Final Fantasy III exploite à merveille les capacités de la Nes que ce soit au niveau du son comme au niveau des graphismes: c'est est un des plus beau jeu de la Nes. Tout comme dans Final Fantasy I, ce sont quatre guerriers lumière que vous contrôlerez et ces quatre jeunes guerriers devront combattre le puissant Dark Cloud. Le système de job fait également son retour mais de manière plus évoluée puisque cette fois c'est entre une vingtaine de jobs différents que vous aurez le choix. Quelques nouveautés font également leur apparition dans cet épisode avec notamment l'apparition des invocations (Shiva, Ifrit...) et des moggles (les petites créatures qui ressemblent à un croisement entre une taupe et une chauve-souris). Final Fantasy III est sorti en 1990 et fut le dernier épisode à voir le jour sur la Nes.


> Final Fantasy IV

Après le succès rencontré sur Nes, c'est au tour de la Super Nintendo de voir arriver le prochain Final Fantasy. Le personnage que vous contrôlez se prénomme Cecil et sous les ordres du Roi vous devrez récupérer un cristal magique dans la ville de Mysidia. Cecil comprendra assez rapidement que les idées du Roi sont bien plus noires que l'on croit et se rebellera contre lui. Sorti en 1991, Final Fantasy IV, bien que très bien réalisé, ne révolutionnera pas avec ses graphismes mais c'est surtout au niveau de sa bande son que le titre excelle. En effet grâce aux capacités de la Super Nintendo et à l'énorme talent de Nobuo Uematsu, Final Fantasy IV se voit doter de musiques vraiment magnifiques. Aux Etats-Unis une version de Final Fantasy IV est sortie sous le nom de Final Fantasy II Easytype, dans cette version certaines scènes sont retirées, le jeu est donc plus court mais aussi beaucoup plus simple ! A noter également qu'une version Playstation est sortie en 1997.


> Final Fantasy V

Dans Final Fantasy V, sortie en 1992, vous dirigez Butz, un voyageur accompagné de son chocobo du nom de Boko. Soudainement un énorme bruit se fait entendre, il s'agit d'une météorite qui vient de s'écraser. Ayant entendu le bruit, Butz se dirige immédiatement au point d'impact. Une fois arrivé il sauvera une fille du nom de Lenna et fera également la rencontre avec Galuf, un personnage qui a perdu complètement la mémoire... C'est à ce moment que commence l'aventure. Avec un scénario vraiment très réussi, des graphismes époustouflants, Squaresoft a poussé la barre très haut pour ce Final Fantasy V. Une petite nouveauté fait son apparition, il est toujours possible de donner un job à ses personnages mais cette fois il vous sera possible de les changer quand bon vous semblera à n'importe quel moment de l'aventure, très pratique surtout lorsque l'on rencontre des difficultés avec des ennemis.
Un excellent Final Fantasy donc, et pour tout vous dire Final Fantasy V fait partie de mes épisodes préférés. Tout comme Final Fantasy IV, une version sur Playstation vit le jour en 1998.


> Final Fantasy VI

On pensait que Squaresoft avait fait son maximum avec Final Fantasy V et bien détrompez-vous puisque Final Fantasy VI va encore plus loin. Considéré par beaucoup de joueurs comme le meilleur RPG, Final Fantasy VI est en effet plein de qualités. Autrefois les Espers et les Hommes vivaient ensemble, les Espers étaient des êtres qui disposaient de grands pouvoirs magiques, les Hommes qui voulaient avoir tous les pouvoirs se sont mis à attaquer les Espers et une guerre éclata. Quelques temps plus tard, la paix semble être revenue mais l'Empire découvre un Esper prisonnier dans la glace et une nouvelle guerre est donc à craindre. Avec Final Fantasy VI, Nobuo Uematsu créé ses plus belles mélodies. Les graphismes sont somptueux, les musiques sont magnifiques, le scénario est très prenant et la durée de vie se rapproche de la centaine d'heures. Squaresoft a vraiment réalisé là un des plus beaux RPG et rares sont les jeux qui arrivent à la hauteur de Final Fantasy VI! Un véritable chef d'oeuvre !


> Final Fantasy VII

A l'origine Final Fantasy VII devait sortir sur Nintendo 64 mais la console connaît beaucoup de retard et un nouvel arrivant fait son entrée dans le marché du jeu vidéo, je veux parler de Sony et de sa Playstation bien sûr. Pour la Nintendo 64 (qui était encore sous le nom de Ultra 64 à l'époque) Nintendo utilise toujours des cartouches alors que la Playstation propose des CD-Rom (beaucoup mois chers à produire) et comme Squaresoft est un peu déçu des limitations techniques des cartouches (Capcom prouvera un peu plus tard, avec Resident Evil 2, que les cartouches de la Nintendo 64 sont capables de faire des merveilles !) il décidera finalement de rejoindre le camp de Sony pour produire Final Fantasy VII. Ce fut un véritable coup dur pour Nintendo. Pour en revenir au jeu, vous contrôlerez Cloud, un jeune soldat qui rejoindra un groupe de rebelle afin de mettre un terme au plan de la Shinra. Final Fantasy VII est donc sorti sur Playstation en 1997 au Japon, aux Etats-Unis et en Europe, et oui Final Fantasy VII fut le premier épisode à voir le jour sur notre continent et ce fut également le premier épisode en 3D. Les graphismes sont magnifiques et pour la première fois des images de synthèse font leur apparition (à partir de là Squaresoft deviendra le numéro 1 dans le domaine !). Le seul point qui décevra beaucoup de fan est son côté "industriel" alors que les épisodes précédents étaient plutôt heroic-fantasy. Final Fantasy VII est un jeu à essayer absolument tellement il est extraordinaire ! Une version PC est sortie en 1999 mais cette version est à oublier tellement le portage a été raté !


> Final Fantasy VIII

Final Fantasy VIII est sorti en 1999. Le scénario met en scène un jeune personnage du nom de Squall, membre de la BGU (Balamb Garden University). Lors d'une de ses missions il fera la connaissance de Linoa, la chef d'un groupe de résistants. L'univers dans lequel les personnages évoluent est un univers complètement futuriste très bien réalisé. Les graphismes et les cinématiques sont toujours aussi magnifiques. Dans cet épisode, finis les personnages en SD (Super Deformed) puisque les personnages ont désormais une apparence plus humaine. Les musiques ne sont pas aussi bien faites que celles des épisodes précédents mais certaines sont tout de même assez réussies. Bien qu'il s'agisse d'un excellent RPG, beaucoup de fans ont été déçu de Final Fantasy VIII car ils jugent que le jeu est trop tape-à-l'oeil et que cet épisode se différencie beaucoup trop par rapport aux autres. Une petite nouveauté fait son apparition, il s'agit du jeu de cartes, qui même s'il n'a aucune importance sur le scénario, est assez sympa.
En 2000, Final Fantasy VIII a également été adapté sur PC !


> Final Fantasy IX

Et voici enfin Final Fantasy IX, mon épisode préféré ! Sorti en 2001, le jeu fait un peu un retour aux sources puisqu’il reprend le style heroic-fantasy qui avait fait le succès des premiers épisodes. Le scénario met en scène Djidane qui fait parti d'un groupe de voleur. Ces voleurs devront enlever la Princesse Grenat du Royaume d'Alexandrie, l'enlèvement ne sera pas compliqué puisque la Princesse elle même a décidé de fuir son royaume et se joindra donc facilement avec le groupe de Djidane. C'est à ce moment que débute l'aventure. Graphiquement Final Fantasy IX et très joli et se place sans problème parmi les plus beaux jeux de la Playstation. Les moggles font leur retour et vous seront très utile à certains moments de l'aventure. Les invocations sont appelées "chimères" et ne pourront être utilisées que par deux personnages (Grenat et Eiko qui sont deux magiciennes). Les personnages sont vraiment très attachants (surtout Bibi !) et la plupart d'entre eux sont très bien réalisés. La bande son n'est pas aussi parfaite que celle des autres épisodes mais elle est tout de même très jolie et le jeu de carte est toujours présent.
Final Fantasy IX est le dernier épisode à être sortie sur la PS1.


> Final Fantasy X

On change de console mais on reste toujours chez Sony puisque c'est sur Playstation 2 que débarque Final Fantasy X. Tidus est un jeune joueur de Blitzball (sport qui ressemble au Handball mais qui se déroule sous l'eau), et alors qu'il assiste à un de ses matchs, une menace se dirige tout droit faire la ville. Cette menace s'appelle Sin et détruit tout sur son passage. C'est alors que Auron (un ami du père de Tidus) va rejoindre Tidus et l'emmener dans une autre époque. Dans cette nouvelle époque, Tidus fera la connaissance de Yuna, une jeune "Invokeur" qui est sur le point de partir en pèlerinage afin de pouvoir disposer de l'ultime chimère qui permettra de vaincre Sin. Voilà je ne vous en dis pas plus sur le scénario. Final Fantasy X est sortie en Europe en Mai 2002. La première nouveauté qu'on remarque la première fois que l'on joue à Final Fantasy X sont les voix des personnages: pour la première fois dans la saga, les personnages ont enfin une voix digitalisée. Au niveau de la réalisation rien à dire, le jeu est complètement en 3D temps réel, les graphismes sont toujours aussi magnifiques et les cinématiques sont toujours de plus en plus belles. Les combats sont au tour par tour mais pour améliorer les caractéristiques de vos personnages, tout se passe grâce à un sphérier. Dans ce sphérier il faudra mettre différentes sphères à certains endroits pour permettre à vos personnages de gagner des niveaux d'évolutions, d'acquérir de nouvelles compétences... Ca parait un peu compliqué la première fois mais on comprend assez rapidement. Nobuo Uematsu, avec l'aide de Masashi Hamauzu et Junya Nakano, réalise une nouvelle fois une bande son magnifique. Le jeu de cartes a disparu dans cet épisode mais vous pourrez à la place participez à des match de Blitzball ! Final Fantasy X sera le dernier épisode signé Squaresoft puisque les prochains épisodes verront le jour après la fusion entre Squaresoft et Enix, qui deviendra tout simplement Square-Enix.


> Final Fantasy X-2

Alors que les fans de la série sont habitués à avoir à chaque fois un nouvel épisode avec des nouveaux personnages, un nouveau scénario, etc... Square-Enix créé l'évènement en sortant la suite direct de Final Fantasy X, une première dans la saga Final Fantasy ! Sortie en 2003 au Japon, en Europe on commençait à se demander si on le verrait arriver un jour et c'est finalement un an après qu'il arrive chez nous. Il y a pas mal de changements par rapport à Final Fantasy X, tout d'abord ce n'est pas Tidus que vous contrôlerez mais Yuna. Elle a d'ailleurs pour l'occasion complètement changée de look: elle a été chez le coiffeur, a changé ses vêtements et même ses armes puisqu'elle a remplacée son bâton d'invocation par deux armes à feu ! Et si vous regardez bien vous remarquerez aussi qu'elle a même mis des lentilles, une bleue et une verte ! Deuxième changement, le jeu est divisé en 5 actes et dans chacun de ses actes vous pourrez allez librement dans tous les endroits (ce sont les même que dans Final Fantasy X bien sûr !) et vous devrez accomplir certaines missions, certaines étant obligatoires, d'autres non (je vous rassure tout de suite, il ne s'agit pas du tout d'un Final Fantasy façon GTA !). Yuna fera équipe avec Rikku et une nouvelle qui se prénomme Paine et c'est tout; et oui contrairement aux autres épisodes où on avait l'habitude de contrôler environ une dizaine de personnages, cette fois vous en contrôlerez seulement trois. Bien sûr vous pourrez quand même changer leurs jobs à n'importe quel moment, même pendant les combats ! Dans Final Fantasy X-2, les jobs portent le nom de "vétisphères" et toutes les vétisphères sont disposées à plusieurs endroits dans le jeu: pour pouvoir utiliser tous les jobs différents, vous devrez donc retrouvez toutes ces vétisphères ! Et vous voulez savoir qu'est-ce que peux bien raconter cette suite ? Et bien l'histoire se déroule 2 ans après les évènements de Final Fantasy X, Rikku montre une sphère à Yuna dans laquelle on peut voir un mystérieux personnage prisonnier ressemblant étrangement à Tidus... Alors est-ce vraiment Tidus sur cette sphère ou une autre personne ? Mystère. Yuna va donc rejoindre Rikku et Paine pour partir à la recherche d'autres sphères en espérant retrouver plus d'informations sur ce mystérieux personnage. Bien sûr le scénario ne s'arrête pas à une simple histoire d'amour, un nouvel évènement va venir tout bouleverser... Alors le monde Spira est-il de nouveau en danger ? Yuna finira-t-elle par retrouver Tidus ? Tous ça vous le saurez en jouant à Final Fantasy X-2.


> Final Fantasy XI

Si j'avais pu, j'aurais bien parlé de Final Fantasy XI dans les épisodes annexes, mais comme il s'agit du 11éme épisode je me dois d'en parler dans la saga, et là vous vous demandez tous : mais pourquoi Kéké il voulait parler de Final Fantasy XI dans les épisodes annexes ?! Et bien c'est tout simplement car ce 11éme épisode est un MMORPG et qu'il n'y a aucun mode offline. Square-Enix aurait très bien pu appeler cet épisode du genre "Final Fantasy Online" ou "Final Fantasy World" et en faire un épisode annexe mais non, il faut que ça soit Final Fantasy XI. Enfin bref, Final Fantasy XI n'est quand même pas un mauvais jeu, bien au contraire. Cet épisode vous transportera dans le monde de Vana'diel où vous accomplirez différentes quêtes, seul ou avec d'autres joueurs connectés. Bien sûr il ne faudra pas oublier d'améliorer vos compétences et le meilleur moyen de progresser c'est de faire des combats. Bien que vous pourrez allez battre des ennemis tout seul, il sera parfois obligé de faire équipe avec un ou plusieurs autres joueurs tellement les monstres seront puissants. Les ennemis sont visibles sur la carte et le système de combats et désormais en temps réel, vous ne serez plus obligé d'attendre votre tour pour pouvoir frapper les ennemis. Pour jouer à Final Fantasy XI, il faut payer un abonnement qui est de 12.95$ par mois. Au Japon, le jeu est sorti sur PC et PS2, en Europe le jeu est sortie uniquement sur PC mais une version Xbox 360 devrait bientôt arriver.


> Les prochains

Final Fantasy XII mettra en scène le personnage de Vaan et l'histoire se déroulera sur le même monde que Final Fantasy Tactics mais à une époque différente. On sait également que le système de combat sera le même que celui de Final Fantasy XI, en temps réel ! Le jeu est prévu au Japon pour le 16 Mars 2006 et rien n’est encore prévu pour l'Europe, mais on espère le voir arriver très vite. Deux autres épisode sont également prévu, il s'agit de Final Fantasy VII : Dirge Of Cerberus et Crisis Core : Final Fantasy VII. Dirge Of Cerberus se déroule 4 ans après les évènement de Final fantasy VII et ce ne s'est plus Cloud le personnage principal mais Vincent Valentine. Le jeu est différent des autres épisodes puisque cette fois ce n'est pas un RPG mais plutôt un jeu d'action où vous devrez tirer sur tout ce qui bouge. Aucune date de sortie n'a été annoncée mais on peut penser que le jeu pourrait sortir cette année ! Et enfin pour Crisis Core, on ne sait pas grand chose, certains pensent à un remake, d'autres à une suite, la seule chose qu'on sait parfaitement c'est que le jeu est prévu sur PSP. Y'aura-t-il un Final Fantasy XIII ? Pour l'instant rien de prévu mais on peut être quasiment sûr d'un chose, si Final Fantasy XIII il y a, sur consoles next-gen il sera.


> Les remakes

Tous les épisodes du I au VI vont être remasterisés sur les consoles portables actuelles. Final Fantasy I et II sont sorties sur Game Boy Advance sur une seule et même cartouche ! Bien sûr Square-Enix n'a pas fait un simple portage des ces deux épisodes, tout a été revu, des graphismes aux musiques, et des nouveaux donjons ont été intégrés ! Pour Final Fantasy III, on ne sait pas encore grand chose sur ce portage mais on sait tout de même que ça ne sera pas sur GBA que le jeu sera porté mais sur Nintendo DS. On espère que l'utilisation de l'écran tactile et du micro ne seront pas mis de côté, et enfin petite nouveauté qui a quand même une grande importance, le jeu sera en 3D. Pour Final Fantasy IV ce sera sur de nouveau sur GBA que le portage sera effectué, allez savoir ce qui se passe dans la tête de Square-Enix ! Pour les épisodes V et VI, il n'y a aucune information et si ça se trouve les remakes de ces deux épisodes se feront sur PSP (j'en vois qui viennent de faire une drôle de tête). Non, Square-Enix ne retrahira certainement pas Nintendo comme lorsqu'il l'avait fait avec Final Fantasy VII, et les remakes des épisodes V et VI se feront sûrement sur GBA ou Nintendo DS, et pourquoi pas disponible grâce au téléchargement sur Revolution ?

ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software