LE ROI LION  
Suggestions
OUI, MAIS...
wizzy le Nerd Après les succès d’Aladdin sur Megadrive (une vraie merveille) et du Livre de la Jungle, Disney et Virgin se sont à nouveau associés pour cette adaptation du célèbre dessin animé. Le jeu suit le scénario du film (de l'enfance de Simba au combat contre Scar) avec un challenge varié, ponctué de moments de bravoure, notamment cette scène impressionnante en simili 3D où un troupeau de gnous nous foncent dessus. Le passage à l’âge adulte de Simba est aussi très intéressant puisque le gameplay s'enrichit, se complexifie en même temps que l'aventure se corse. Seulement, il y a un couac, un gros couac sur ce jeu : l'absence de David Perry qui avait contribué au succès des précédents jeux. Si l'animation est toujours d'une fluidité remarquable (merci Disney), le lion se manie au forceps. Pour sauter convenablement, il faut de l’élan, or notre félin a bien du mal à démarrer. Du coup, il n'est pas rare de louper ses sauts et de plonger bêtement dans le vide. Même si on s'y habitue à la longue, ce problème empêche au Roi Lion d'être un hit. Vraiment dommage.
NON !
jumpman Ha, les jeux Virgin et leurs réalisations en béton... Oui, ce Roi Lion est superbement réalisé, avec des sprites très jolis et possédant des animations sublimes. Les décors ne sont pas en reste, avec des couleurs vives et idéalement choisies. Bref, ce jeu est un régal pour les yeux ! Mais à l'instar d'un certain Aladdin (version MegaDrive), il y a quelque chose qui cloche pour moi : la maniabilité est à chier partout ! Faire se balader notre lion(ceau) n'est pas agréable et les bugs de collision sont légions. Qui plus est, le level design n'aide pas non plus, avec des niveaux (certes beaux) très vieillots dans leurs constructions. Bien entendu, on pourra toujours me jeter à la gueule le fameux niveau de la course avec les gnous, mais je répondrais qu'un niveau ne fait pas un jeu. Virgin nous a pondu une fois de plus un jeu magnifique, mais au gameplay bancal. Une habitude de l'époque... Perso, j'ai vite lâché le pad devant ce triste résultat.
OUI, MAIS...
Twinsen Threepwood Après l'immense succès critique et commercial d'Aladdin sur Megadrive, Disney avait lourdement insisté pour que David Perry et son équipe reprennent du service pour réaliser l'adaptation vidéoludique du Roi Lion. Manque de bol, au vue du calendrier restreint (et aussi parce que la team Perry bossait déjà sur autre chose), c'est Westwood Studios qui va s'y coller. S'efforçant d'appliquer à la lettre le style Perry, au point de donner l'illusion que le Roi Lion a été fait par la même équipe, le jeu s'en sort honnêtement pas mal, voire bien sur beaucoup de points, mais pas sans anicroches. Côté positif : un graphisme splendide et une animation spectaculaire, clairement bossée en étroite collaboration avec Disney. Musicalement c'est également bien adapté (la version SNES gagne le Game grâce à ses voix) et le jeu s'avère long, riche et varié (la course des gnoux est impressionnante). Là où le bât blesse, c'est dans ces phases de sauts catastrophiquement imprécis et dans ce P***** de second niveau ("je voudrais déjà être roi") qui a de quoi vous envoyer direct en psychanalyse tellement il est abusé... Un vrai mur de difficulté, qui laissera beaucoup d'enfants sur le carreau. Maladroit !
DOMMAGE
Mérode Le Roi Lion, énième adaptation Disney sur Megadrive est un platformer action typique de la 16bit. Tout d'abord, le jeu est vraiment très beau. Plein de couleurs et d'environnements variés reprenant tout le film ou presque, c'est un régal pour les yeux et le travail pour recréer l'ambiance de l'Afrique est vraiment fin et bien senti. Ces mauve et or orangé si particuliers au Roi Lion sont retranscrits à la perfection. La musique du film reconnaissable est pas mal et m'a moins enquiquiné que celle d'Aladdin, autre adaptation plateforme de film Disney. Les animations sont jolies, mais là où il y a un malaise, c'est dans le gameplay approximatif lors des combats et des phases de plateforme. Le stage avec les girafes et les hippo est presque un cas d'école tant c'est pénible et peu plaisant ! S'ensuivent les phases obligatoires en scrolling où il faut sauter au bon moment, les incontournables du cahier des charges de ce genre de production et qui m'ont peu souvent convaincus. La fuite dans le canyon est le climax technique du jeu mais aurait mérité elle aussi un peu plus de lisibilité. Hélas, n'est pas Donkey Kong Country qui veut ! (les 2 jeux étant sortis presque en même temps)
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Mega Force   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software