MASS EFFECT 2  
Suggestions
BON MAIS INFERIEUR AU 1ER
Twinsen Threepwood Ce second volet est à la trilogie ME ce que l'Empire Contre-Attaque est à Star Wars : un épisode sans début ni fin, qui fait le choix de développer l'univers et son étendue plutôt que d'avancer dans l'histoire. Ce premier point m'a beaucoup déçu. Après une ouverture sublime aux doux airs de sorties spatiales à la Dead Space, on découvre une trame principale tenant sur un post it : Shepard doit traverser le relais Omega 4 et pour se faire, il décide de monter au préalable une nouvelle équipe, une très grosse équipe. Plus sombre à tous points de vue, ce ME2 déçoit sur l'intrigue principale mais fascine sur le travail de background, sur les PNJ, les nouvelles planètes... Ce monde fourmille de vie comme jamais. Carton rouge en revanche pour la mort de l'approche RPG du 1, complètement annihilée au profit d'un système casual d'action qui "gearofwarise" les combats. Maudit EA... C'est spectacle, dynamique et plus du tout tactique. Un épisode ô combien frustrant pour les RPGistes, néanmoins toujours très riche sur le background et plaisant. Les conséquences des choix du 1 tiennent par contre plus souvent du mail que de vraies scénettes. Dommage... A faire malgré tout, pour préparer le 3.
DELICIEUSE DECEPTION
Guisbeu Si j'étais tombé sur le premier volet des aventures de Shepard et de l'équipage du Normandy de manière complètement fortuite, j'avais commandé ce Mass Effect 2 en Steelbox et l'attendais de pied ferme, tout en refusant de glaner la moindre info sur son contenu. Le premier contact avec le jeu est sublime, la réalisation a encore monté d'un cran en qualité, éclairage, textures et bande-son étant de haute volée. Mais dès les premiers moments de jeu, je vois poindre la trahison... Où sont donc les mods d'armes ?!! Je m'aperçois avec écœurement que toutes les phases d'exploration de planète, où j'avais la joie de sauter comme un cabri avec le Mako, ont disparu. Vraiment dommage. Passé la déception, je me lance dans l'aventure, déterminé à monter ma Team d'Expandables. Et pendant une bonne quarantaine d'heures, le plaisir de voir se développer horizontalement l'univers de la saga prend le dessus. Si effectivement le scénario n'a rien de bien folichon, la mise en scène et l'intensité du gameplay, couplé à des personnages hauts en couleur, suffisent à rattraper à mon sens la frustration ressentie au départ. De quoi faire vibrer les cœurs du plus blasé des Krogans. Indispensable !
OUI !
Mérode Je vois parfois Mass Effect 2 entrer dans les tops des meilleurs jeux de sa génération. Et il est vrai qu'il a des arguments convainquant tant il prend des risques et a su fixer des plans cinématographiques forts et des moments audacieux de jeu vidéo dans l'esprit de nombreux joueurs. Reset quasi-total du premier épisode, le jeu nous plonge dans une aventure sombre qui pue l'huile de vidange et la crasse des bas-fonds des pire recoins de l'espace. De ses bouges à peine éclairés par quelques néons multicolores si chère à Blade Runner, jusqu'à une prison asile de haute sécurité, Mass Effect 2 raconte la vie d'une troupe de rebuts de la galaxie avec qui Shepard doit composer pour une seule mais fatale mission-suicide. A la manière d'un film de casse de banque dont la tension se focalise sur un final inoubliable, rendant en prime un bel hommage à Nausicaä de H. Miyazaki, le jeu chapeauté par un énigmatique "master of puppet" inspiré du fumeur de X-files, emmène son système A-RPG vers une action plus efficace et directe. Chaque arc narratif, savamment écrit, introduit et développe un des membres et à travers vos choix, scelle sa destinée lors du baroud d'honneur inoubliable.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software