MEGAMAN X8  
Suggestions
OUI !
Enker Dernier jeu en date de la série, X8 succède à un épisode plus que controversé entièrement en 3D. Faire suite à un véritable échec est bien compliqué, d'autant plus quand tout le monde vous accable : l'étiquette de navet colle ainsi à ce dernier opus. Mais voilà, la réalité est bien différente puisqu'il est en fait un très bon épisode de la série ! Les personnages et décors sont bien en 3D, mais le jeu se déroule en revanche en 2D. Ceci permet d'avoir des graphismes assez fins et nets, même si la palette graphique aurait pu être un peu plus détaillée. Cela donne parfois lieu à quelques confusions lors d'explosions multiples à l'écran, mais dans la globalité ça passe très bien. Néanmoins, deux niveaux sont totalement en 3D (niveaux de course) et sont bien décevants, mais cela ne vient pas ternir le tableau final. Le jeu s'avère être assez difficile et possède une durée de vie assez grande au vu du nombre d'objets à trouver (et certains sont très bien cachés), les boss et leurs armes étant assez innovants eux aussi. Pouvoir diriger tour à tour X, Zero et Axl rajoute pas mal d'intérêt à ce titre puisque leurs jouabilités sont totalement différentes. Ne le jugez pas sans l'avoir testé !
SYMPA MAIS INEGAL
Blondex Pour avoir commis Megaman X7, Capcom avait sérieusement terni l’image de sa série aux yeux des fans les plus fidèles. En revenant à un gameplay 2D tout en conservant une réalisation 3D pour X8, la bonne solution semblait avoir été trouvée, mais trop tardivement. Avec le regain de la 2,5D, cet épisode connaît aujourd’hui un certain retour en grâce mérité, même si la série apparaît tout de même en convalescence. La réalisation est solide pour un jeu PS2 de 2004, et sans atteindre la nervosité des meilleurs volets, ce X8 renoue avec les bons moments… non sans commettre des faux pas. Déjà, sur les 12 niveaux, les 2 en moto – l’un très difficile, l’autre confus et très agaçant – constituent de vrais gaspillages de temps et de place, mais le level design s’avère tout de même inégal dans l’ensemble. Les musiques ne restent également pas en tête, et les nouveaux ennemis mal présentés ne sont pas mémorables – les vieux sur le retour non plus d’ailleurs. Les défis sont toutefois nombreux, et si X et Zero apparaissent en grande forme, le 3ème perso Axl – arrivé avec X7 – est cette fois bien distinct et intéressant. Un épisode plutôt correct donc, pour conclure cette série malmenée.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software