MICROCOSM  
Suggestions
NON !
jumpman Ha, Microcosm... Son intro qui démonte et que je me suis repassé en boucle à l'époque. C'était le temps où les premières images de synthèse faisaient leurs arrivées sur console et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça faisait son petit effet. Néanmoins, l'intro et les séquences intermédiaires, aussi belles soient-elles, ne font pas le jeu, et c'était là, l'un des problèmes majeurs de cette époque. Car oui, Microcosm avait beau proposer de splendides images de synthèse, le jeu lui, était grave moisi ! Microcosm est donc un shoot'em up assez particulier puisqu’ici, vous allez devoir détruire des microbes et autres agents infectieux dans un corps humain. Oui, vous avez bien lu ; Vous allez vous balader dans les boyaux d'un gars afin d'y détruire des... "trucs". Alors, l'ambiance est bien là (sombre & glauque), mais le jeu est d'un ennui mortel ! Vous blastez à tout va, sans arrêt, en balançant votre vaisseau de droite à gauche, sur de la techno pourrave... Un jeu qui peut s'avérer plaisant 10 minutes. Mais pas plus... Bien loin des cadors du shoot'em up, en 2D pixelisée, eux !
LE FUTUR DU PASSE
wizzy le Nerd Après une longue intro rappelant Blade Runner et l'Aventure Intérieure, nous voici miniaturisé, nous et notre vaisseau, dans le corps contaminé d'un président d'une grosse corporation. En guise de décor, un film défile pour figurer nos pérégrinations dans les boyaux, veines et capillaires de notre hôte. Des coronavirus mal incrustés nous attaquent de toutes parts. Voilà pour l'action. Elle est ponctuée par de nombreuses cinématiques, qui donnent plus l'impression de cacher la misère. Car oui, on a affaire à un rail shooter assez basique et un poil brouillon, en plus d'être trop dur. On ne sait, par exemple, jamais trop ce qui nous touche. La bonne idée est de pouvoir choisir notre mission et donc la zone du corps que l'on explore (un petit tour en scaphandre dans le cerveau, ça vous tente ?). Je trouve aussi un certain charme à ce déploiement de savoir-faire d'un autre temps : images de synthèse, vaisseau 3D qui décolle, qui se pose, sous tous les angles, 3D pré-calculée et FMV (et les mauvais acteurs qui vont avec). C'est vain, car le jeu n'est pas terrible... et touchant au final : Microcosm est le seul jeu qui explore véritablement les entrailles de l'Amiga CD32.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software