ORI AND THE BLIND FOREST
Suggestions
SUBLIME !
wizzy le Nerd Chef d'oeuvre ? Ori and the Blind Forest en a toutes les qualités. De la musique symphonique à la narration sensible, aux immenses décors animés à la course éthérée de notre petite créature, tout confine au sublime. Ori rappelle avec merveilles l'univers empli d'esprits d'Hayao Miyazaki, au coeur des forêts sombres de son film Princesse Monoke. Et côté jeu, c'est la somme idéale des meilleures productions indés de ces dernières années : Braid, Limbo, Outland, etc. Le jeu m'a même fait penser à Dust, avec ce petit compagnon qui fait office d'arme et une progression à la Metroïd avec gain de pouvoirs et monde ouvert à explorer. Or en se dotant d'une réelle difficulté, Ori n'est pas juste qu'un joli rêve, c'est surtout un challenge de tout premier ordre. Le jeu n'est pas sadique, il est juste exigent dans le meilleur sens du terme. Il faudra gérer soi-même les points de sauvegarde, limités par un ingénieux système de charges et abuser du moindre pouvoir pour se sortir de ce labyrinthe de plates-formes, dense en surprises. Chef d'oeuvre !!
LE MAITRE DES METROIDVANIA
PXL Pour moi, je pose les bases de suite : ce titre est à l'apogée de ce qui se fait de mieux en matière de MetroidVania. Autant dans Castlevania SOTN, une fois tous les pouvoirs débloqués, c'est un régal de parcourir le château, autant dans Ori, dès le départ on ressent une sensation extrême de plaisir à manier notre petite bestiole mignonne. Tout est d'une fluidité exemplaire, que ce soit dans les graphismes ou dans la maniabilité. Ce jeu dispose d'une part de graphismes 2D d'une beauté à couper le souffle, tout est dans le détail et la minutie. Et d'autre part, l'OST est un bonheur de tous les instants pour les oreilles, et les bruitages sont calibrés au poil. Reste un univers onirique, triste et dramatique que le scénario nous dévoile petit à petit. Ce jeu est une oeuvre mélancolique à souhait, qui sait pourtant distiller des parcelles de bonheur et d'extase comme il se doit. Des phases de jouabilité mettront vos nerfs à rude épreuve tant le jeu demande une précision et une vitesse d'exécution de tous les instants. Mais la joie ressentie, une fois ces passages réussis, vous donneront encore plus envie de continuer et d'avancer toujours plus loin.
OUI !
Mérode Au cœur d'une forêt primitive, Ori se réveille et découvre que la vie est en train de faner tout autour de lui. Ainsi débute une aventure enchanteresse dans des décors variés et d'une beauté renversante. Véritable pépite artistique, ce jeu, à la manière d'un titre de Vanilla Ware, est intégralement illustré à la main, en 2D scrolling, et aborde une thématique écologique avec la sensibilité d'un film de Hayao Miyasaki. Son gameplay hybride entre shoot em up auto-guidé, plateforme-action et environnements labyrinthiques à la MetroidVania, en font un jeu unique en son genre. Et quel plaisir de découvrir une proposition si rafraîchissante dans le paysage vidéoludique actuel ! Beau et enivrant, oui, mais également dur et coriace. Ori reprend aussi l'esprit Dark Souls et des vieux jeux d'antan, en appliquant le Die n Retry à la sauce platformer, poussant ainsi le joueur au sans faute sous peine de ne pouvoir progresser. Vous devrez donc traverser des phases plus ou moins longues d’embûches afin de goûter au plaisir de l'accomplissement. Mais se voulant moderne, il permet de sauvegarder où vous le désirez, et ainsi de vous entraîner à votre guise et d'apprendre de vos erreurs.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software