OWLBOY  
Suggestions
CHOUETTE !
Blondex Jeu indé au développement particulièrement long et laborieux (près de 10 ans), Owlboy respire immédiatement le travail d’artisan du petit studio D-Pad : une réalisation très « pixel art », qui a le mérite de s’être affranchie des références Nintendo (Kid Icarus et Metroid) pour proposer son propre univers et son gameplay. Dans le rôle d’Otus, un garçon mi-chouette mi-humain, votre but sera de sauver votre monde de pirates malfaisants avec l’aide d’alliés qu’il vous faudra transporter. En effet, seul, votre héros ne peut attaquer, et ce sont vos amis qui vous prêteront leurs armes. La visée n’est toutefois pas des plus simples, et on s’emmêle parfois les pinceaux avec les commandes (notamment pour agripper les alliés ou les objets), trop nombreuses à mon goût. Pour autant, ce jeu d’action-exploration alterne brillamment entre les séquences calmes à l’ambiance reposante, et les passages très tendus au level design maîtrisé – si j’excepte un passage certes spectaculaire, mais également frustrant. Offrant une durée plutôt convenable et un défi haletant, Owlboy n’est pas un jeu parfait dans sa catégorie, mais possède un charme unique.
OUI !
Iglou Il aura fallu 9 ans au studio D-Pad pour sortir Owlboy, une grande aventure pour cette petite équipe. Vous mettant dans la peau du jeune Otus, un hibou sur le point de devenir protecteur de son village, les choses ne vont pas se passer comme prévues, et le héros va partir à l'aventure. Ce qui frappe d'emblée en jouant à Owlboy, c'est sa patte artistique qui sied merveilleusement au titre. De plus, l'écriture du soft est un de ses points forts : l'humour est mêlé à la tragédie, et le tout fonctionne admirablement bien. Owlboy est un metroidvania : beaucoup d'exploration, d'action, de boss et parfois de l'infiltration - parfaitement calibrée pour une fois. Mais Owlboy ajoute une chose en plus par rapport aux softs habituels, c'est de pouvoir transporter les coéquipiers pour les emmener à l'aventure, car Otus n'a qu'une force de frappe limitée, et il faudra compter sur les autres membres de l'équipe pour venir à bout des ennemis et des énigmes. Le titre n'est pas parfait, une dernière partie tirant grandement en longueur, ainsi qu'une scène très courte venant un peu gâcher la fête, mais Owlboy n'en reste pas un moins un bon jeu, assez frais, à faire entre deux gros AAA.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software