PANZER DRAGOON ORTA
Suggestions
OUI !
MitsuO JCT Alors qu'avec l'arrivée des 32 bits, la cote des shoot them up est déjà en perte de vitesse, Sega innove en proposant un shoot entièrement en 3D, j'ai nommé Panzer Dragoon. Le jeu connait un grand succès, et c'est donc avec un plaisir non dissimulé que j'ai accueilli ce nouvel opus sur Xbox. Dès la présentation, on sent qu'on va en avoir plein les yeux et les oreilles, et on ne s'y trompe pas : après avoir enclenché le bouton Start, c'est le déluge d'effets spéciaux en tout genre dans des décors en 3D somptueux ! Visuellement, Panzeer Dragoon Orta est une merveille : rotations à n'en plus finir, textures magnifiques, décors variés, couleurs chatoyantes... Bref, une fois de plus, la Xbox montre l'ampleur de sa puissance ! Bien évidemment, ce nouvel épisode reste dans la lignée de son aîné sur Saturn : on tire sur tout ce qui bouge ! Les boss sont très impressionnants et parfois coriaces, mais plusieurs transformations de votre dragon sont possibles afin d'en venir à bout ! Un merveille indispensable !
OUI !
MadMax Panzer Dragoon Orta est le jeu qui peut se targuer m'avoir fait investir dans une X-Box à sa sortie. C'est simple, on est en présence d'un nouveau chef-d'oeuvre made in SEGA : après des épisodes Saturn mémorables, le développeur rempile avec ce gameplay précalculé mais jouissif ayant fait les beaux jours de la regrettée 32 bits de la firme au hérisson. Dès l'intro, on en prend plein les mirettes, et lors de la 1ère partie, la magie opère inéluctablement : graphismes fantasmagoriques, animation pharaonique, difficulté très élevée en mode Normal, blaste haletante sur plusieurs niveaux à la manière de l'un de mes classiques, Dragon Spirit (les fans reconnaîtront), digitalisations vocales ajoutant une nuance scénaristique au tout déjà très dynamique sans, boss d'anthologie, mais - diable ! - vachement chauds à exterminer... Bref, un shoot'em'up faisant partie des meilleurs du monde, tout simplement. Aux côtés d'un R-Type Final, d'un Border Down et d'un Gradius V, parfait pour épater la galerie !
GRANDIOSE !
wizzy le Nerd Revenir à l'essentiel... Même après avoir englouti une pléthore de jeux, avec Panzer Dragoon Orta, j'ai fini par revenir à ce que j'ai toujours aimé dans les jeux vidéos : un maniement intuitif et du pur onirisme. Rêver, planer, voyager, s'extasier, tout en ayant les sensations viriles d'un shoot frénétique, voilà ce que propose cet ultime volet de la saga du Dragon. Comme dans les épisodes sur Saturn, on tire sur tout ce qui bouge, cramponné sur le dos de son volatile. Le gameplay reste le même qu'avant, simple, efficace, avec trois petites évolutions notables : les possibilités de freiner, d’accélérer, et de changer la forme du dragon pour varier les attaques. Puissant, épique, difficile, cet épisode dépasse l'entendement et sa beauté est intemporelle. Je ne compte pas le nombre de séquences d'anthologie où l'on est porté par les images et les mélodies enchanteresses. Un pur chef d'oeuvre !
OUI !
Iglou Je n'ai jamais été un grand fan des licences de Sega, mais la série Panzer Dragoon m'a toujours intrigué, avec son univers mystérieux et très différent des canons de l'époque. Grâce au mode rétrocompatible de la Xbox One, j'ai enfin pu mettre un pied dans cet univers. Avant de parler du titre, un petit point pour parler du portage qui est fantastique, texture affinée, pas un brin d'aliasing à l'horizon et une frame rate qui n'oscille jamais, chapeau bas à l'équipe de Microsoft. Le jeu vous met dans la peau d'Orta, une jeune fille emprisonnée dès sa naissance. Lors de l'attaque du village où elle se trouve, elle va réussir à s'échapper à l'aide d'un dragon venu la secourir. Pourquoi était-elle enfermée ? Pourquoi le dragon l'aide-t-il ? À vous de le découvrir, dans cet univers riche et à la direction artistique magnifique. Le jeu est un shooter tout simple, la prise en main est direct et l'objectif est clair : tout détruire sur son passage. L'originalité vient du dragon, qui a la possibilité de changer de forme selon les situations (équilibré, attaque ou rapidité), ainsi qu'une visée à 360°. Orta est un jeu généreux, et il y aura moult secrets à découvrir. Une merveille à faire.
L'APOTHEOSE FINALE
PXL Orta, jeune fille qu'on suppose enfant d'Edge et Azel. Le scénario, hyper travaillé pour un rail shooter, est la suite directe du RPG Panzer Dragoon Saga sur Saturn. Cet épisode bénéficie de la puissance de la Xbox, dont ce jeu arrive à sortir toute la quintessence. Les graphismes sont ahurissants de beauté, le tout servi par un design toujours en adéquation parfaite avec la série. La bande son n'est pas en reste et arrive au même niveau que celle des précédents épisodes. L'histoire de ce jeu vous permettra de découvrir de nouvelles technologies des "Anciens" et de comprendre intégralement le fonctionnement de cet univers que Saga avait déjà bien défriché. L'action de ce rail shooter est à la hauteur, le challenge est de rigueur, et la nouvelle transformation instantanée du Dragon et son évolution graduelle vous permettra de parer à toutes situations. Les boss sont également impressionnants, ce jeu pouvait faire vendre des Xbox à l'époque, en tant que démo technique. Enfin, au fur et à mesure, vous débloquerez un nouveau scénario en jouant un soldat de l'empire, et une encyclopédie ultra-complète qui explique encore beaucoup de choses, ainsi que l'intégralité du premier Panzer !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software