PIT-FIGHTER  
Suggestions
MAUVAIS GENRE
Blondex Ayant fréquenté – bien souvent en simple spectateur – les salles d’arcade enfumées du début des années 90, je voyais cette borne Pit-Fighter cachée dans un coin obscur avec quelques autres jeux crapuleux, comme s’il se réservait à un public averti. C’était avant Mortal Kombat, et Pit-Fighter innovait visuellement avec son rendu réaliste et ses acteurs digitalisés. Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce jeu s’était fait un nom. Hormis les 3 protagonistes, tous les adversaires sont des loubards patentés, des durs, des tatoués, avec des blousons en cuir, des bracelets cloutés, des masques de bourreau ou encore des chaînes. Tous ces gros durs du début des années 90 ont depuis perdu leurs emplois de voyous, et se sont reconvertis à la Fistinière ! Je vous rassure, les joueurs de l’époque n’étaient pas idiots non plus et Pit-Fighter n’a pas fait illusion bien longtemps : la taille plutôt impressionnante des combattants à l’écran ne suffit en effet pas à masquer un gameplay pourri, ainsi que des animations saccadées et des graphismes sombres et moches. Le mauvais goût ambiant de Pit-Fighter est finalement la seule chose à être restée intacte avec le temps.
SADOMASO-FIGHTER
BillHimself Pit Fighter est clairement un jeu d’Arcade qui a eu son petit succès à sa sortie en 1990, un an avant Street Fighter II, 2 ans avant Mortal Kombat. Street Fighter II l’avait déjà poussé dans un coin de la salle mais le second l’avait remisé au placard. Car on parle bien ici d’un jeu de combat ultra violent avec personnages digitalisés. L’idée de base du combat de rue, où tous les coups sont permis (armes comprises) et où même le public participe était plutôt sympa. Les personnages digitalisés apportaient un côté révolutionnaire à l’ensemble et on avait le choix entre 3 personnages aux caractéristiques propres. Malheureusement, le jeu souffrait d’un gros problème de hitbox imprécises, et il était parfois compliqué d’apprécier la profondeur. Pit Fighter était un sacré défouloir pour qui voulait juste péter du biker, du gars torse nu couvert de chaînes et de la meuf habillée en cuir : plaisir sadomaso-vidéoludique assuré ! Mais, on comprenait vite que le gameplay ne permettait pas les combos ou les stratégies élaborées, les crédits défilaient vite : un véritable aspirateur à fric qui pouvait amuser 5 minutes.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software