RESIDENT EVIL 3  
Suggestions
OUI !
Mérode Depuis les chasses du comte Zaroff, le concept narratif de chasse à l'homme est un classique du cinéma, et quand c'est un monstre indestructible qui traque une jolie princesse armée jusqu'aux dents, c'est encore plus efficace. C'est ce qu'ont illustré les films Aliens et Terminator avec brio. Ce concept, Capcom l'amena dans le monde du jeu vidéo avec Resident Evil 3 Nemesis. Et ce remake, dans un soucis d'hommage, placarde les fausses affiches des films précédemment cités dès le début du jeu, annonçant le ton. Ainsi Nemesis, le T800 de Capcom qui ne meurt jamais et est programmé pour tuer la belle Jill Valentine, ne vous lâchera jamais de toute l'aventure ! Fort d'une refonte percutante du gameplay survival-action, RE3 se greffe aux événements du 2 et amène un jeu plus brutal que son aîné, sans temps mort et stressant, grâce à un rythme calibré au millimètre alternant exploration, action et combats de boss intenses. Jill, traumatisée par son passé et rouée de coups dès les premières minutes, saura en rendre durant les intenses heures qui l'attendent, la peur au ventre, dans un Racoon City dévasté. Capcom livre donc un jeu fort, digne du cinéma SF-action des années 80.
OUI, MAIS...
Chag1984 J'attendais avec impatience ce Resident Evil 3. On débute dans l'appart de Jill, une course-poursuite avec le Nemesis commence alors. C'est beau, c'est rythmé ! Nos aventures continuent ensuite dans la ville de Raccoon, dans les égouts puis l'hôpital. On change de protagonistes en contrôlant Carlos, qui va faire un petit tour dans le commissariat. Nous affronterons plusieurs fois le Nemesis, dans différentes formes, avec des combats impressionnants et haletants. On est vraiment plus dans l'action que l'opus précédent. Nous rencontrerons divers ennemis comme les classiques zombies, les lickers, les bêtas dans les égouts (sorte d'énorme têtards qui peuvent vous gober d'un coup), et des hunters, capables eux aussi de vous tuer en un coup avec leurs griffes acérées ! Quelques scare jumps font bien leurs effets, c'est sombre et glauque, bonne ambiance ! J'ai terminé le jeu en 7h30 : d'abord en Normal, puis j'ai basculé en Facile à l'hôpital, car marre des hunters. C'est alors devenu trop simple mais trop tard pour changer. Points forts : graphismes, ambiance, histoire, Nemesis. Points faibles : trop court (RE2 a 2 histoires), et pas du tout d'énigmes ! Beaucoup moins effrayant que le 2.
OUI !
Iglou Passer après l'immense remake de RE2 n'est pas chose aisée, et autant le dire tout de suite, ce RE3 Remake n'est pas au même niveau de qualité, mais il n'en reste pas moins un bon jeu. Level design en dessous, boss anecdotique et sans challenge, le plus grand raté de ce remake reste le Nemsis lui-même, puisque chaque apparition du monstre est scripté, enlevant toute sensation d'oppression pourtant présente dans le jeu original, ou dans son ainé avec Mr. X. Mélange rendant hommage à la série B et au Body Horror en maltraitant le corps du Nemesis jusqu’à l'absurde, s'inspirant des plus grands comme Carpenter ou Cameron, le jeu est mené tambour battant, ne laissant que peu de fois respirer ses joueurs. C'est une véritable fuite en avant pour sortir de Raccoon City, avec une relation entre Jill et Carlos qui marche parfaitement bien. Le jeu est assez court : comptez 5 heures pour en voir le bout, mais il est calibré pour les multiples runs avec différentes difficultés, en témoignent tous les bonus à débloquer une fois le jeu fini. RE3 Remake se parcourt avec grand plaisir : même si certains changements feront grincer des dents les fans, difficile de bouder notre plaisir.
POTENTIEL:100 -EXPLOITATION:40
Shakunetsu Avec le remake de RE2, tout le monde attendait un "OVER 9000" ! Graphiquement somptueux, l'ambiance est là, le gameplay, la bande-son qui a même repris le thème des Hunters de RE1, et puis patatras ! Maps archi-courtes, assets de RE2 réutilisés à foison (modèles de zombies identiques au nombre de 4 ou 5 si je ne m'abuse)... La ville de Raccoon est quasi inexistante, et chaque map est un ersatz de ce qu'elle aurait dû être, avec beaucoup de suppressions qui assènent un coup de machette supplémentaire... C'est vite bouclé, et j'aurais préféré que les maps soient plus grandes, plutôt que de choisir la facilité de tripler le niveau de difficulté pour augmenter la durée de vie. Expérience sublime mais terriblement frustrante, bouclée en 4 heures pour un premier run et 1h15 pour un second... Ça fait cher la démo ! Fini les longues traques "nemesisiennes", qui sont désormais scriptées au millimètre et sur trop peu de temps, puisque les maps sont si restreintes. Et puis, l'ancien design de Nemesis était plus charismatique. Tellement dommage ! Et enfin, mieux vaut me taire sur Resistance...
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software