ROLLING THUNDER 3  
Suggestions
OUI !
Kim Quelle joie de retrouver cette troupe d'agents secrets ! Rolling Thunder 3, exclusivité Genesis américaine, est le troisième et dernier volet de la série, où il n'est pas très évident d'en posséder toutes les parties ! Sur le modèle du second épisode, des scénettes encore plus animées, sans compter l'introduction de haute volée, viennent agrémenter l'entrejeu. In Game, le style n'a pas beaucoup changé, des personnages très longilignes maniant avec brio pléthore d'armes diverses. D'ailleurs, et c'est l'évolution, le choix d'une arme spéciale se fait à chaque début de niveau, peut-être dans un but stratégique, qui sait. Côté animation, beaucoup de dynamisme, surtout quand on change de plateforme. On reconnait aussi les légendaires ennemis, sans compter des boss, envers lesquels il faudra déjouer les attaques entre armes spéciales multiples et celle de base, avec laquelle il faudra faire attention de ne pas gaspiller les balles ! Avec ses items cachés, son fun, ses thèmes reconnaissables, son action toujours vive et son monde passionnant, ce Rolling Thunder 3 crée un palier supplémentaire dans la découverte de votre Megadrive ! Pour le côté pépite, j'ai eu du mal à me le procurer !
IL EST OÙ LE MODE 2 JOUEURS ?
BillHimself Les agents Leila et Albatross ayant déjà fort à faire avec Gimdo, le Rolling Thunder envoie l’agent Jay pour s’occuper du second de l’organisation criminelle Gildra : Dread. Namco ne sortit pas ce troisième volet en Arcade comme les deux précédents, mais uniquement sur Megadrive en 1993 (et curieusement, seulement en version US). Pas de grande révolution ici, à part l’ajout d’une seconde arme à choisir avant chaque niveau parmi 9 différentes, et la possibilité de pouvoir - enfin - tirer en diagonale et en sautant. En dehors de ça, le gameplay reste identique et on retrouve avec plaisir les joies de buter de l’homme masqué sur les 10 niveaux proposés. Cela dit, ce ne sont pas les niveaux (ratés) en moto ou en jet ski qui font oublier le manque de fantaisie de ce troisième volet. Pire, le mode 2 joueurs, l’un des points forts du précédent volet, a ici inexplicablement disparu, la coéquipière de Jay, Ellen, n’étant jouable qu’en mode solo (avec un mot de passe). Les graphismes soignés, la musique très réussie et la jouabilité précise font de ce Rolling Thunder 3 un bon jeu, mais un brin décevant comparé à l’épisode précédent.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software