STREET FIGHTER II - THE WORLD WARRIOR  
Suggestions
VERSION OBSOLETE
Blondex Je suis très partagé concernant l’avis que je dois donner sur l’adaptation SNES du mythique SFII : déjà, parce qu’il s’agit du jeu que j’ai reçu avec ma Super Nintendo ; que j’y ai joué un nombre incalculable d’heures à affronter les copains, à pouvoir enfin réaliser des hadoken, et même jusqu’à maîtriser convenablement Zangief et Dhalsim ; que ses musiques sont toutes gravées dans mon esprit (heureusement pour moi, le thème de Guile va avec tout) ; et enfin, que la réalisation est soignée. Et pourtant, je ne peux décemment plus recommander cette version obsolète. Évidemment, aux bons souvenirs s’ajoutent les mauvais, notamment l’agacement à répéter ce fichu code au logo Capcom pour débloquer le Versus avec le même combattant, ainsi que l’immense frustration que mes copains et moi avions pu ressentir à ne pouvoir jouer avec les 4 boss, puis de devoir repasser à la caisse pour SFII Turbo. Le temps se révèle également cruel avec SFII SNES : une fois passé aux versions ultérieures ou même à la version originale arcade, difficile de revenir à cette mouture plus lente et moins fluide, dont la seule place est désormais dans un musée.
OUI !
Kim Je trouve que l'ami Blondex exagère un peu en saccageant l'un des jeux les plus cultes de l'histoire ! Ses arguments sont fiables, mais je pense qu'il faut se mettre dans le contexte. En 1991, le jeu de baston rime avec néant, excepté les prouesses de ma chère petite Roll's. Capcom a effectué alors une belle prouesse en adaptant le hit Arcade : persos animés parfaitement, sprites un peu légers face à ce qui avait été fait sur borne, mais passant largement l'opération, digits impeccables et percutants (Shoryuken !!), dans l'ensemble, ça a du punch ! La maniabilité n'est pas en reste, tout ça répond parfaitement et plus on y joue, plus on aime se tataner la tête à coup de Dragon Punch à tout va ! Pour finir, l'intro laisse bien évidemment à désirer par rapport à l'Arcade, mais le plaisir est là et la difficulté plutôt accrue. Bref, la surprise et l'impact font indiscutablement leur effet, les personnages étant charismatiques et le gameplay au top, Street Fighter II est un jeu de choix sur Super Nintendo, déjà un classique qui fait parti du club très serré et convoité des hits cultes ! Un must !
OUI !
portnawak Street Fighter II est le jeu que tout le monde voulait. Après avoir déchaîné les foules et vider les portefeuilles dans les salles d'arcade, il était évident que l'adaptation sur la console 16 bit de Nintendo rencontrerait également un grand succès. Street Fighter II nous montre le déroulement d'un tournoi clandestin visant à célébrer le plus fort et talentueux combattant de la Terre. Les affrontements se font de part le monde hors d'un ring et sans arbitre. La seule règle à respecter est que le vainqueur est celui qui a remporté 2 manches. Il y a 8 persos jouables : Blanka (mon préféré), Edmond Honda, Ken , Ryu, Chun Li, Zangief, Dhalsim, Guile... Ainsi que 4 non jouable : Balrog, le boxeur qui frime devant le public déchaîné de Las Vegas ; Vega, aussi agile que ses griffes en acier sont aiguisées ; Sagat, un imposant boxeur thaï qui a une sacrée allonge ; et enfin, M. Bison, avec qui la plupart a un compte à régler avec le maître des arts martiaux. Bien entendu, le meilleur de Street Fighter II est de jouer à deux !
OUI, MAIS...
jumpman Comme Blondex, je trouve aujourd'hui que cet épisode, cette version, n'a plus beaucoup d'intérêt pour le joueur lambda... Jugez plutôt : Huit personnages jouables, deux modes de jeux et une vitesse de jeu horripilante (surtout dans sa version 50hz qu'il faut à tout prix éviter !!). Et sur SNES, il y a également Street Fighter 2 Turbo ou encore l'incroyable Street Fighter Alpha 2. Alors, pourquoi vouloir s'entêter avec cette version plutôt minimaliste ?! Pourtant, malgré ces reproches (légitimes), je trouve finalement le "Non" bien trop dur pour ce jeu qui a ouvert les portes aux suites que je béni tant. Le portage de Street Fighter 2 fut un événement à l'époque et ça, personne ne peut le nier, tout comme personne ne peut retirer à ce jeu son aura. Oui, malgré ses défauts de vieillesse, SF2 en a encore sous le pied... à condition d'y jouer en 60Hz !! Tout à fait dispensable, SF2 reste malgré tout un morceau d'histoire et un titre qui a compté pour la 16bits de Nintendo.
OUI, MAIS...
Twinsen Threepwood Il est effectivement difficile d'avoir un avis définitif sur la première version de Street Fighter 2. Tout va dépendre des limites que vous poserez en terme de cadre. Stricto sensu, nous avons devant nous le jeu le plus mythique de la Super Nintendo, celui qui l'a propulsée immédiatement au rang de plus grand console Nintendo de tous les temps. Nous avons LE chef d’œuvre, le point de référence, la pierre angulaire de la baston 2D. Bien sûr, certains s'éloigneront du titre de Capcom pour aller par exemple vers SNK, mais SFII reste pour l'immense majorité le point de comparaison automatique pour tout ce qui touche à la baston. De par sa nature de chef d’œuvre, c'est donc un vert. Le problème vient si on élargit le cadre à une temporalité plus large. Dès la version Turbo, on a corrigé le -petit- problème de vitesse (bien plus gênant sur un DBZ par exemple) avec un roster étendu et ENFIN la possibilité de faire du versus avec le même perso... SFII WW, en jeu de base, devient donc effectivement obsolète et rétro-activement à ne réserver qu'aux puristes et collectionneurs chevronnés. Mais fondamentalement, tout a commencé avec ce jeu mythique. Indécis, je lui met donc "Oui mais".
L'ORIGINE DE TOUT !
wizzy le Nerd Avant lui, il n'y avait rien côté baston. Quelques tentatives par-ci par-là, mais rien d'aussi fédérateur et d'aussi évident que Street Fighter II. Le principe : un tournoi où tous les coups sont permis, des combattants venus des quatre coins de la planète, des gabarits et des styles de combats très différents suivant le perso choisi. Pour enrober le tout, la patte magique et colorée de Capcom qui illumina les salles d'Arcade au début des années 90. SF II est un mythe, l'essence même, le plaisir initial, l'excitation que provoque un jeu de baston garni en coups spéciaux délirants et flamboyants ("Ainsi naquit la boule de feu, amen"). Chacun des persos mérite dans son pays d'origine sa statue pour honneurs rendus. Qui n'a pas son préféré parmi le G.I Guile à la coupe iroquoise, le soviétique Zangief et ses grosses chopes, le sumo Honda avec ses milles baffes, cette bestiole de Blanka qui se la joue Pikachu avant l'heure ou la virevoltante Chun-Li adepte des hélicos tournoyants ? Des versions innombrables, des clones innombrables aussi, SF II en a connu mais il a ouvert la voie. Sans lui, rien, le néant, pas de souvenir. Et les souvenirs, c'est ce qui rend parfois un jeu inoubliable.
MYTHIQUE
Destructor Titre d'arcade mythique, son adaptation sur Super Nintendo fit grand bruit à l'époque, et pour cause. Très fidèle et réussi, le jeu est bluffant sur la 16 bits de Nintendo. 8 combattants, avec un panel de coups et de pouvoirs spéciaux inégalé à l'époque, permettent des combats très funs et spectaculaires. La garde haute ou basse, les enchaînements de coups, les parades aux coups spéciaux par d'autres, le charisme des personnages... Tout est inoubliable et rend le gameplay très technique, idéal pour passer des heures à le maîtriser. Le mode solo est motivant pour défier les 4 boss de fin et découvrir les épilogues de chaque héro. Évidemment, le mode 2 joueurs est le plus addictif. Culte !
PERFECT ?
BillHimself Street Fighter II est un jeu qui a doublement marqué l’histoire du jeu vidéo. La sortie du jeu sur borne d’Arcade a révolutionné le genre du jeu de baston, et il n’y a bien que les quelques fans de la Neo Geo pour éventuellement lui contester le titre de maitre étalon des jeux du genre. Si cette borne d’Arcade a fait la fortune de nombreuses salles dédiées ou cafetiers, son adaptation sur les consoles de l’époque a eu plus ou moins l’effet inverse. Soudainement, l’écart entre les bornes d’Arcade et notre jeu sur console ne semblait plus aussi flagrant. Quel bonheur de pouvoir jouer à l’époque à ce magnifique jeu sur ma Super Nintendo sans dépouiller mon maigre porte-monnaie : la superbe jouabilité, les graphismes colorés, les musiques cultes… Ce fut une grosse claque ! Alors, oui, cette version ne présente qu’un intérêt « historique » sur cette console aujourd’hui, les joueurs lui préféreront une des versions suivantes (perso, c’est la version « New Challengers », mais chacun ses goûts !). Néanmoins, ce jeu a propulsé un peu plus la Super Nintendo vers les sommets et, à ce titre, il mérite un immense « OUI !» malgré les quelques défauts de cette version initiale.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software