THE LEGEND OF ZELDA - A LINK BETWEEN WORLDS  
Suggestions
TRES BON, MAIS...
Blondex J'éprouve comme un sentiment étrange concernant ce Zelda : serait-ce de la déception ? Pourtant, je me suis amusé tout le long d'une aventure sans temps mort ; les quêtes annexes, les défis streetpass et le mode Difficile sont même autant de raisons de s'y remettre. Alors, qu'est-ce qui ne va pas ? L'impression de rejouer à A Link to the Past ? Même pas, car j'ai finalement passé de longs moments à redécouvrir un monde connu. En fait, ce Zelda prend un malin plaisir à casser les codes de la série en se basant justement sur l'épisode classique par excellence. Le jeu balance quasiment tous les objets importants en début de partie, et offre une totale liberté d'exploration... Et c'est là que pour moi, ça a coincé : on m'a laissé toutes les portes ouvertes et je me suis littéralement promené, me demandant quand le jeu allait vraiment monter en puissance... quand l'heure de la fin est (presque) arrivée sans crier gare. A mon sens, la mécanique du jeu est la plus grande « fausse bonne idée » de la série. La quête de Link a toujours été un parcours initiatique ; en ôtant des barrières qui auraient dû être autant d'épreuves, c'est un peu de l'âme de la série qui s'est volatilisée.
SUBLIME !!
jumpman J'adore !! Quel plaisir de pouvoir à nouveau fouler les terres d'Hyrule du mythique "A Link to the Past". Oui, ce Between Worlds reprend la structure du 3ème opus de la série et lui donne ainsi une véritable suite. Mais attention, on est loin du bête copier-coller ! Between Worlds propose pas mal de changements et une histoire qui lui est propre. Pour ne rien vous cacher, au départ, j'avais très peur de la réalisation en 2.5D, mais finalement, cela apporte un gros plus technique et permet d'enrichir le gameplay (comme la possibilité de se coller au mur). Par contre, le seul truc qui me chagrine un peu, c'est le système d'équipement, qui s'achète ou se loue. J'aurais préféré les trouver dans chaque donjon ou par le biais de quêtes. Mis à part ce petit souci, le jeu est superbe ! Sa réalisation globale est magnifique et l'histoire est vraiment prenante ! C’est pour moi, un très grand Zelda, bien loin des délires des deux derniers Zelda sur DS (avec leurs idée de transport à la c...). Et puis surtout, c'est vrai aussi qu'il se dégage de ce jeu un fort sentiment de rétrogaming qui n'est pas pour me déplaire ! Vous l'aurez compris, ce Between Worlds m'a littéralement envouté !
OUI !
Mérode A Link Between worlds est littéralement la suite de l'épisode culte de la SNES, au point de porter le nom de Zelda no Densetsu Kamigami no Triforce 2 au Japon ! Bien qu'on ait eu droit à quelques épisodes un peu concept, cette fois, et avec un tel titre, le doute n'est plus permis, Nintendo replonge dans le Hyrule de 1991 pour un véritable épisode d'envergure. Un nouvel antagoniste prend la place du vil sorcier Agahnim et amène dans ses valises un concept bien intéressant basé sur la peinture. Et voila que le gimmick de gameplay propre à chaque nouveau Zelda fait son entrée. Avec ce système très plaisant et malin, il est question de devenir une fresque murale vivante et de pouvoir se déplacer à plat contre les parois prévues à cet effet. Les énigmes des palais, qui font une fois de plus la force de la série, vont bien évidemment s'articuler autour de ces mécaniques. Comme dans l'original, le jeu est divisé en 2 royaumes. Hyrule sous la protection de Zelda, et celui de Lorule, un royaume sombre en quête de salut, sous la protection de la belle Hilda. Malin et joli, le jeu exploite à merveille la 3DS et se place comme le digne héritier du ô combien mythique Zelda 3.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software