THE WITCHER III - WILD HUNT
Suggestions
SUBLIME !
wizzy le Nerd Le monde est en guerre mais Geralt le Sorceleur a d'autres préoccupations : il est à la recherche de Ciri, sa fille adoptive. Une horde de cavaliers fantômes, la terrible Chasse Sauvage, est également de sortie... Au risque de perdre ce qui faisait la singularité de la série, The Witcher III s'est mis au diapason avec Skyrim. Le monde du Sorceleur est désormais ouvert avec des Royaumes gigantesques à parcourir. Cette liberté est bienvenue d'autant que les pays visités, balayés par les vents, sont très jolis. Mais ce qui fait avant tout l'excellence de cet épisode, c'est d'avoir su lier ces vastes zones à une narration dense et captivante, spécifique à la série. Basé sur les romans d'Andrzej Sapkowski, The Witcher III nous offre des histoires remarquablement bien écrites, mettant en valeur le moindre des PNJ du jeu. Le bien et le mal se confondent en permanence et les choix cruciaux et moraux abondent. Petit à petit et sans mot dire, j'ai été littéralement happé par cet univers. A noter le Gwynt, un mini-jeu à la Magic the gathering : des cartes à jouer et à collectionner sans fin. Un petit jeu génial dans un immense RPG !
OUI !
Twinsen Threepwood "J'aimerais oublier ma partie et tout recommencer". "J'ai fini Witcher 3, ma vie vidéoludique n'a plus de sens". Ce genre de commentaires, j'en lis depuis des années sur Internet, par centaines. Et aujourd'hui, je leur donne raison. TW3 est un chef d’œuvre hors catégorie. De ceux dont on se rappellera encore dans 30 ans. Peut-être ma meilleure expérience de la génération. Oui, j'ose. Quel travail ! Quelle histoire ! Quelle aventure ! La durée de vie est sidérante, tout comme le contenu : mais comment cela peut-il rentrer sur un simple blu-ray ?! Les aventures du Sorceleur sont un modèle d'écriture, d'une intelligence et d'une finesse dans ses dialogues à couvrir de honte bon nombre de concurrents. Il y a une vraie maturité dans son propos (la violence et le sexe ne sont pas ici purement voyeuristes - coucou Game of Thrones). Chaque quête secondaire est mieux traitée qu'une principale chez d'autres licences. Chaque musique est à couper le souffle ; les dialogues (VO ET VF), sidérant de professionnalisme ; le système de jeu hyper adaptatif et accessible à tous les joueurs ; le Lore, super bien expliqué aux néophytes comme moi. Il y a un avant et un après TW3. CD Projekt, merci !
GRANDIOSE, MARQUANT, EPIQUE
Destructor Après plus de 250h pour boucler la quête principale ainsi que toutes les quêtes possibles (DLC inclus), je peux vous dire que The Witcher III est LE jeu d'aventure avec un grand A. L'exploration dans ce monde ouvert gigantesque est un régal, et on se prend vraiment pour un aventurier à la découverte de trésors, de lieux inexplorés. La narration est vraiment un gros point fort : même en ce qui concerne la plus petite quête annexe, un soin tout particulier pour nous raconter une histoire a été apporté. Les graphismes sont sublimes, variés, détaillés, les textures très réalistes, les effets de lumière et les expressions des personnages au top. Le scénario est passionnant et riche en intrigues et personnages, on sent que les 8 tomes du roman tissent la toile de fond du jeu et ça lui donne une profondeur et une richesse rarement égalées. Évidemment, plus la barre est placée haute, plus on voit les petits détails qui demandent amélioration (pour la suite ?) : menu d'une ergonomie pas optimale, gameplay un peu brouillon, level design perfectible (pas de récompense intéressante si on explore plus loin que la quête principale) etc.Pour moi, le meilleur jeu d'un éditeur tiers sur cette gen !
OUI !
Mérode Vaste, très beau pour un jeu de 2015 (donc globalement de début de génération), Witcher III est magnifiquement écrit et porté par une bande sonore hypnotique et tribale où les sonorités de vielle enivrent. Ces mélodies nous embarquent dans des paysages sauvages dans lesquels le vent n'arrête jamais de souffler. Artistiquement et d'un point de vue narratif, c'est une superbe réussite. Les moments forts sont nombreux. Les différents arcs narratifs se distinguent tous à leur manière et les choix pouvant amener à la mort de certains protagonistes font mouche. Quelle leçon de CD-Project d'être parvenu à offrir un tel Open-world, sans perdre la densité de son scénario. Du côté du système de jeu, on est sur quelque chose de plus basique, le gameplay est assez raide et ramassé. Les Boss majeurs du jeu manquent d'ampleur. Cependant, après quelques heures en compagnie de Ciri et Yennefer, on s'y fait et on l'accepte tant le reste est réussi. La centaine d'heures passée aux côtés de Gerald dans un univers parfois oppressant et parfois mirifique, qui par moment cite les contes et à d'autres, voit le sang des sorcières couler sur les pavés, est une expérience majeure de la génération PS4-One.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Mega Force   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software