YOSHI'S STORY  
Suggestions
MIAM !
wizzy le Nerd Yoshi's Story sur Nintendo 64 est la suite officieuse de Yoshi's Island sur Super Nintendo. On dirige toujours le petit Yoshi mais cette fois-ci sans Baby Mario. Comme dans l'épisode précédent, on collectionne des œufs, lesquels nous servent de projectiles pour débloquer pas mal de situations (éliminer des pâbos, dégager le terrain ou atteindre des cibles inaccessibles). La mission est toute simple : gober un nombre précis de fruits, disséminés tout le long des niveaux et botter l'arrière train de Baby Bowser. Côté ambiance, les musiques chamallows comme les graphismes nous entraînent tout de suite dans un univers chapi chapo. Chaque niveau, en 2D, est coloré façon barbapapa avec une multitude de textures rappelant le tissus (du jean par exemple) ou les matières (plastique, porcelaine, bois...), le tout accompagné de sprites Kawaï et de zooms énormes... Bref, Yoshi est un vrai petit plaisir régressif pour les sens, nous ramenant tout droit à la Maternelle. Oui, le jeu tient plus de la balade que du challenge... Et alors, si la balade, avec tout plein de niveaux à débloquer, est pimpante, où est le mal ? Allez, j'y retourne !
OUI, MAIS...
Blondex Yoshi’s Story voit le compagnon de Mario vivre ses propres aventures, 2 ans après Yoshi’s Island. Ici donc, ce sont des bébés Yoshi qui partent affronter le méchant bébé Bowser à travers 6 chapitres, soit… 6 niveaux ?! Attendez, y’a une erreur, là ! Le jeu se termine au bout d’une demi-heure ? Techniquement, oui, vous atteindrez la fin en mode de difficulté extra-douce, après un combat vite expédié contre bébé Bowser. Alors évidemment, il y a de quoi crier au scandale après cette première partie, mais il ne faut toutefois pas s’arrêter là : à la manière d’un Starfox 64, d’autres défis vous attendent sur d'autres routes. La difficulté reste malgré tout assez basse, et le nombre total de niveaux plafonne à 24. Destiné à un public jeune, Yoshi’s Story atteint sa cible, et recèle de nombreuses idées graphiques reprises ultérieurement (décors en toile ou en carton). La rejouabilité du titre est donc très bonne, et il faudra bien ajouter quelques heures pour trouver tous les secrets. Cela dit, même si mon opinion sur ce jeu est finalement plutôt positive, Yoshi’s Story est un bon cran en dessous, aussi bien ludiquement que visuellement, de Yoshi’s Island.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software