ART STYLE - ORBIENT  
Suggestions
UNE EXPERIENCE SPATIALE
Blondex J’ai toujours eu une passion pour l’astronomie, et c’est donc peu dire qu’Orbient (adaptation autant que suite d’Orbital, sorti sur GBA) était fait pour moi ! Esquiver les astéroïdes ; grandir en absorbant les autres planètes ; se mettre en orbite autour d’une géante rouge ; pour enfin capturer l’étoile de fin de niveau, tels sont vos objectifs en tant qu’astre aspirant à dominer le voisinage. Aucune gesticulation de wiimote ici, la maniabilité à 2 boutons est reprise de l’original. En jouant sur les forces de gravité, on parvient tant bien que mal à se déplacer, mais la maîtrise n’est jamais totale, avec toutefois un progrès notable de cette version Wii : les effets visuels d’attraction et de répulsion permettant de voir quel astre a le plus d’influence gravitationnelle sur vos déplacements. Les défis d’Orbient sont à la fois similaires au jeu original, et pour autant renouvelés, profitant notamment d’un écran plus grand et de l’affichage d’objets en plus grand nombre, tout en introduisant un nouveau type de piège, les terrifiants trous noirs ! Un jeu fascinant qui fait l’éloge de la patience à la limite de la somnolence, mais bien aidé par une ambiance sonore spatiale réussie.
ConsolesPlus.net   1UP   Jeux Classiques   Poulpeo
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software