BEYOND - TWO SOULS
Suggestions
OUI !
Jane Doe Deux éléments avaient fait de l'annonce de la sortie de Beyond un événement pour moi : un nouveau jeu Quantic Dream - ravissant donc la fan de Fahrenheit et surtout de Heavy Rain que je suis - tourné en motion capture avec Ellen Page et Willem Dafoe en guest. Sans surprise, la base du gameplay est le QTE. Couplé au format 16/9, manette à la main, on devient l'héroïne d’un très bon thriller. Racontée dans un ordre non linéaire, l'histoire est captivante. Jodie Holmes est liée à une entité invisible, Aiden, qui la protège depuis sa naissance. Confiée au Département des activités paranormales, elle va y apprendre à le contrôler avec l’aide du Dr Nathan Dawkins. Ce déroulé de jeu permet d’avoir des effets de surprise, des révélations inattendues ou d’expliquer des scènes déjà vécues. On passe par toutes les émotions, de la rage à la sérénité. Tantôt on contrôle Jodie, tantôt Aiden, qu’il est possible de faire contrôler par un 2e joueur, ce qui est plutôt sympa. Les scènes de combats sont intenses, les cinématiques chouettes, le rendu visuel très beau. Et on assiste à une évolution des personnages et de leurs relations très intéressante, avec une fin magnifique. Verdict: un immense oui!
OUI !
Mérode S'inspirant des recherches sur le remote viewing des médiums Joseph McMoneagle et Ingo Swann ayant travaillé pour la CIA dans le cadre d'un projet nommé Stargate, Beyond Two Souls fait de Jodie son héroïne, une jeune femme capable de sortir de son corps via une entité gardienne liée à elle, et d'agir à distance. L'idée géniale de David Cage est de scinder en 2 l'expérience, en contrôlant à la fois l'héroïne et l'esprit ; cela donne lieu à des moments très impressionnants, où le sentiment de puissance durant certaines situations peut aller jusqu’à faire peur. L'introduction en donne le ton : le récit, découpé en morceaux, est volontairement mis dans le désordre pour rythmer la narration, et met en scène des situations diverses allant de l'enfance jusqu’à la trentaine. Tout en QTE alternant phases d'actions et moments de vie, certains passages sont touchants, quand d'autres sont tournés vers le mystique, comme celui des Skinwakers qui encre le propos dans des croyances Navajo ancestrales mais bien réelles. La prestation d'Ellen Page, jouant une femme à la fois incassable mais pleine de doutes, fait de Beyond une expérience unique de jeu vidéo où certains choix resteront inoubliables.
OUI !
Twinsen Threepwood 2013, Quantic Dreams revient avec Beyond - Two Souls, une aventure plus cinématographique que jamais et servie par un duo d'acteurs 5 étoiles : Ellen Page et Willem Dafoe, excusez du peu ! Baignant dans un univers fantastique, le jeu vous fait incarner Jodie, une enfant connectée depuis sa naissance à "Aiden", une mystérieuse entité invisible. Nous découvrons un peu dans le désordre le fil de la vie de Judie, faite de drames, de trahisons et de violences. Le système QTE, tant décrié chez Quantic, est ici simplifié à l'extrême, ce qui donne parfois (à raison) l'impression de plus être spectateur qu'acteur du récit. Le gameplay alterne entre déplacement de l'héroïne et contrôle d'Ayden, véritable fantôme, façon "ghost mod" dans un FPS. Le scénario, au départ décousu, s'avère efficace en ratissant très large en termes de scène et d'ambiance : tout y passe, quitte peut-être à en faire un peu trop. Il y a aussi beaucoup moins de choix scénaristiques mais ça se suit mieux. Au final, Beyond s'avère bien mené, efficace et accrocheur. La réalisation est impressionnante, et l'univers semble avoir plus qu'inspiré les créateurs de Stranger Things et Death Stranding (euphémisme). Un jeu sympa !
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software