BURNING FIGHT  
Suggestions
OUI !
MitsuO JCT La Neo Geo, reine des jeux de baston 2D, dispose aussi dans sa ludothèque de beat them all dont la réputation n'est plus à faire. Tandis que Mutation Nation s'est imposé sur la Rolls Royce des consoles comme étant l'un des meilleurs jeux de baston de rue à l'époque, Burning Fight, sorti quelques années auparavant, a aussi de quoi satisfaire les amateurs. Tout d'abord, on notera la taille impressionnante des sprites : on a réellement l'impression de se trouver face à une borne d'arcade ! Bien que l'animation et les postures des combattants soient un peu rigides, Burning Fight avait au moins l'avantage d'offrir une qualité graphique digne de la Neo Geo à l'époque. Ainsi, vous évoluerez dans des des décors assez classiques pour un beat them all, tels que des rues malfamées, un parc, un centre commercial... Bien que les coups soient peu nombreux, le mode 2 joueurs s'avère être un vrai régal : ça fight à tout va et ça défoule vraiment ! Un jeu classique, mais tellement fun qu'on en redemande !
OUI !
Kim Disons-le tout de suite, Burning Fight est l'un des Beat'em All à posséder sur Neo Geo. Alors que Sengoku 3 le surpasse largement pour son fun, Burning Fight parcourait le genre d'une façon très "ancienne école". Je m'explique : ici, 3 boutons sur 4 sont utilisés, le A servant aux coups de poings normaux, B à sauter et C aux coups de pieds dévastateurs. La palette d'attaques en devient alors que suffisamment large pour s'amuser à dégommer la tronche de voyous et autres keupons qui traînent ! Vous avez le choix entre le karatéka Ryu Saeba (tiens ! tiens !), le cogneur Duke Edwards et le catcheur Billy King pour accomplir votre mission. 6 niveaux parsemés d'obstacles divers, et comme d'habitude, la Roll's propose des graphismes et une taille de sprites conséquents. Le jeu est tout de même conseillé sur le support CD (n'étant ici pas trop amputé des loadings à rallonge), pour ses musiques agréables. Burning Fight reste un très bon jeu, à la difficulté néanmoins très élevée.
CLASSIQUE MAIS EFFICACE !
jumpman Burning Fight est un excellent beat them all pour la Neo-Geo. Bien que très classique dans son contenu ainsi que dans son gameplay, BF apporte néanmoins son lot de p'tites surprises, comme ces combattants arrivant du fond de l'écran, ou encore la possibilité d'entrer dans certaines boutiques ou bars pour y détruire les étalages afin de glaner divers bonus. La réalisation du jeu est honorable mais reste toutefois dans la même lignée que la concurrence de l'époque. Mais là où le jeu étonne, c'est dans son gameplay plutôt souple ! En effet, la plupart des jeux Neo-Geo (et d'arcade en général) sont assez raides à manier ; hors là, le perso se manie agréablement. Il est aussi possible de détruire quasiment tous les décors, de se servir de diverses armes (même des armes à feu) et de lancer une attaque spéciale (bien trop timide malheureusement). Bref, un beat them all très classique donc, mais qui se laisse jouer avec facilité et sans frustrations aucune ! Du SNK de la grande époque !
STREETS OF RAGE DU PAUVRE
PXL Ah, enfin un Beat'em All sur NeoGeo ! Les représentants de ce genre se comptent sur les doigts d'une main sur ce support (la série Sengoku, Robo Army et Mutation Nation). Ici, les développeurs ont carrément lorgné sur Final Fight. Déjà, le titre du jeu, mais aussi les graphismes, plutôt réalistes, et le pire, il y a carrément un plagiat d'un héros de Final Fight. Sorti de ça, il est agréable de voir que dans les rues du premier niveau, il y a des enseignes réelles. Les développeurs ont voulu reproduire un quartier d'une vieille ville japonaise et c'est réussi. Maintenant, le jeu n'a pas une ambiance excellente, les musiques ne sont pas inspirées du tout contrairement à Yuzo Koshiro qui a produit des bandes-son d'une extrême qualité pour les 2 premiers Streets of Rage. Et la maniabilité est autant le dire tout de suite : Nulle. Les coups sont très limités et c'est vraiment dommage. La NeoGeo pouvait apporter tellement à ce type de jeu mais les devs ont fait les gros fainéants. Le seul truc marrant, c'est de pouvoir péter des murs. Les armes secondaires sont inutiles également. Un jeu japonais avec des méchants espagnols, c'est comme des sushis au chorizo. Aucun intérêt.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software