DEAD SPACE
Suggestions
OUI !
Romain Pour son premier essai dans le survival-horror, Electronic Arts place la barre très haut. Le jeu reprend la même jouabilité que celle de Resident Evil 4, sauf que dans Dead Space, on a la possibilité de pouvoir tirer tout en se déplaçant. Si vous pensez que pour tuer plus facilement un ennemi, il faudra lui tirer dans la tête, détrompez-vous car cela ne leur fera quasiment rien : pour s'en débarrasser, il faut les démembrer et heureusement, Isaac dispose pour ça d'armes très efficaces qu'il sera possible d'améliorer au fil de l'aventure. Il a également des pouvoirs spéciaux qui lui permettront de ralentir certains éléments du décors ou encore de pouvoir en déplacer. Enfin, si vous vous perdez dans les différents lieux, une ligne de lumière vous indiquera le chemin à prendre en appuyant tout simplement sur le stick droit. Techniquement, on pourrait dire que Dead Space est presque parfait : que ce soit au niveau des graphismes ou au niveau sonore, tout est très bien réalisé. Voilà donc un excellent survival-horror, qui se classe parmi les meilleurs du genre !
OUI !
Destructor Je suis d'abord resté méfiant à l'égard de Dead Space lors de mes premières parties : personnage muet, univers futuriste très froid, manque de charisme des personnages, etc. Bref, je n'étais pas conquis ! Mais après quelques sursauts et frissons efficaces, je me suis rendu compte que j'avais juste affaire au meilleur survival horror depuis Resident Evil 4 sur GameCube ! La réalisation est de très haut niveau, avec une interface qui s'ancre parfaitement dans le jeu, l'ambiance sonore et graphique est glauque à souhait, le scénario et l'atmosphère du jeu rappellent délicieusement la série Alien, bref, que du bon ! Ajoutez à cela une bonne durée de vie (j'ai mis plus de 20 heures pour le finir) et un système motivant d'upgrade de l'équipement et des armes, et vous obtenez un hit en puissance dont j'attends la suite impatiemment !
INOUBLIABLE
Twinsen Threepwood Dead Space est à mes yeux l'un des meilleurs jeux de sa génération, et le meilleur survival horror disponible sur 360/PS3. Suite logique de Resident Evil 4 dont il améliore beaucoup d'aspects, DS est aussi une déclaration d'amour à Alien pour ses décors, et The Thing pour ses monstres ignobles. La parfaite synthèse du genre. La réalisation est à couper le souffle : l'UE3 fait des merveilles, les textures, les éclairages, les modélisations, l'animation,les VFX, l'antialiasing, le framerate, tout est absolument parfait. La direction artistique est époustouflante. Un véritable sentiment de détresse et de claustrophobie nous envahit à bord de l'USG ISHIMURA, et une véritable plénitude nous transperce face aux panoramas galactiques en extérieur. Certaines de ces phases, alliées aux combats de boss qui jalonnent le jeu, font parties des meilleurs séquences que j'ai jamais fait dans un jeu vidéo. Le jeu est très dur et exigeant, on meurt sans arrêt mais on progresse durement en maîtrisant ce magnifique système de démembrement des ennemis. La tension ne redescend jamais jusqu'au boss final, inoubliable. Son défaut : une histoire un peu en retrait. Peut-être le chef d’œuvre du genre.
OUI !
Guisbeu Je suis fragile. Et je ne suis pas un grand fan de survival horror, pour des raisons médicales. Ceci est la principale raison pour laquelle j'ai mis autant de temps à faire Dead Space, monument du genre d'après Funfrock Lechuck, qui a usé de nombreuses méthodes de lobbying pour arriver à ses fins, je l'ai maintenant compris. Son but ultime était de me faire vivre une expérience terrifiante. Objectif atteint. Plus de 10 ans après sa sortie, DS est, n'ayons pas peur des mots, un chef-d’œuvre de la peur. La mise en scène est absolument géniale, le sound design parfait et les Necromorphes mortels, la moindre erreur amenant à une fin atroce. Même si le gameplay emprunte différents mécanismes à des jeux antérieurs, il est efficace et innovant, et accompagné d'un level design convaincant, il donne au titre d'EA des passages d'anthologie. Si le déroulement est un peu redondant, usant de tous les prétextes pour faire durer le cauchemar, l'histoire se tient, même si l'on voit bien venir le dénouement. Merci pour cette expérience. Je vais trouver un jeu kawaï, et essayer de trouver le sommeil...Et acheter une scie circulaire
LES BRAS M'EN TOMBENT...
Lulah03 Comment faire original quand vous découvrez un chef-d’œuvre du jeu d'horreur 12 ans après. J'ai enfin osé me glisser dans la peau d'Isaac Clarke et partir à la recherche de l'être aimée. On se retrouve jeté à bord de l'USG Ishimura, un vaisseau qui rappelle sans mal le Nostromo du film Alien. D'ailleurs, il ne manque à Dead Space que la licence du film de Ridley Scott pour devenir le meilleur jeu Alien toutes générations confondues. La principale qualité du titre, outre sa réalisation qui n'a pas pris une ridule sur le front, réside dans son système de démembrements. Oubliez les headshots et les tirs dans le buffet, le jeu vous prend constamment à contre-pied de vos réflexes habituels, et ça fait un bien fou. Cette contrainte oppressante devient au fil du jeu une gymnastique presque jouissive. Mettre à genoux des hordes de nécromorphes, tous plus dégueulasses les uns que les autres, procure le sentiment de parer constamment à l'urgence. On priorise les membres inférieurs pour ralentir les plus dangereux, puis on s'occupe ensuite des parasites avant de finir le travail sur les membres supérieurs des bipèdes devenus rampants. Grisant ! Bref, c'est un gros OUI !
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software