DOUBLE DRAGON II - THE REVENGE
Suggestions
NON !
Wizzy La Megadrive n'a pas été gâtée par les conversions des Double Dragon, c'est le cas de le dire ! Déjà première aberration, ce deuxième volet est sorti exclusivement au Japon, bien avant le 1er Double Dragon... Deuxième aberration, c'est vilain ! Les décors sont ternes et les persos ne sont pas impressionnants pour un sou ! En comparaison, la version NES s'en sort presque mieux. Oui, le gameplay d'antan est respecté à la lettre avec un bouton d'attaque distinct pour les attaques à gauche et à droite, mais le jeu, d'une mollesse pas permise, accuse son âge. Double Dragon II ne tient pas la distance avec les Streets of Rage sur cette même console. Je réhabilite pour la peine le très mauvais troisièrme opus et je préfère même la valeureuse version Amstrad. Palsoft, qui s'est occupé du portage, ne s'est pas foulé. Une conversion paresseuse à oublier !
NON !
Twinsen Threepwood Ouah ! Dès l'écran titre, mon ADN de nintendomaniaque s'est mis en ébullition à l'entente des premières notes du jeu ! Toute mon enfance ! Et puis là tu démarres et tu te dis :"What ?". Après que sa copine se soit fait dessouder en pleine rue pendant qu'il faisait je-ne-sais-quoi dans son garage, Billy l'a mauvaise et décide de défoncer du punk à tout va. Manchette dans la gueule, coup de pied arrière, et le fameux sauté hélicoptère : enfin on y est, je retrouve mon Double Dragon. Sûr ? Pas vraiment. En dehors du réarrangement musical aux doux airs de Beat it façon Michael Jackson, le reste est ridicule : graphismes indignes du support, à peine mieux (et encore) que le volet NES, personnages et animations risibles, aucune nouveauté niveau coup, à peine quelques nouveaux décors. Là encore, en lui même, au milieu des années 90, avant la sortie de Streets of rage, je dis pourquoi pas : sur un malentendu, ça peut passer. Mais là franchement, déjà à sa sortie, on est halluciné par la feignasserie du portage, qui se paie le luxe de se taper des ralentissements identiques à la version NES dès qu'il y a plus de 2 adversaires. A essayer pour la blague ou la minute d'Histoire, c'est tout.
TOUT FAUX
Julius Vous voulez une anecdote amusante ? Double Dragon II a été édité sur Megadrive avant le premier épisode de la franchise. Oui, vous avez bien lu, et c'est pour apporter un peu de positif que je dis ça, parce que c'est limite plus honteux encore que ce premier épisode sur la machine, et même plus honteuse encore que la version NES du jeu. Parce que hormis les musiques, c'est... Le même jeu. Comprenez donc que nous nous tapons donc les même graphismes, le même type de jouabilité, les mêmes niveaux. Et les ralentissements, aussi. Pour le reste, rien. Pas un niveau supplémentaire, rien qui ne justifie l'achat de cette cartouche, qui aurait plutôt fait le bonheur des possesseurs de Master System. Les capacités de la console ne sont absolument pas exploitées. Les programmeurs ne se sont vraiment pas foulés et ont vendu ça au prix fort. De plus, le jeu est trop court et trop facile. Quoi de plus étonnant pour un soft qui est en réalité une redite du premier ? Ce portage est tellement honteux qu'à côté, Altered Beast passe pour un Mega Hit. Un exploit.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software