DOUBLE DRAGON V
Suggestions
AFFREUX !
Wizzy Pauvre Jaguar... Double Dragon V provoque un sentiment rarement éprouvé devant un jeu vidéo : l'incrédulité totale. Devant des décors et des personnages aussi hideux, on a en effet tendance à se pincer, à se dire que ce n'est pas possible, qu'il y a un truc. Mais si, tout ceci est bien réel. Les persos sont ridicules avec un R majuscule et dessinés au marqueur. Il y a Sickle, un punk ailé à la combinaison moulante qui, on l'apprend à la fin du jeu, ouvre un salon de coiffure ou encore Domnique la dominatrice SM à queue de cheval, un véritable tue l'amour. Même les frères Lee n'ont pas été gâtés par les programmeurs et ont pris quelques mortels kilos. Concernant les combats, on ne les subit même pas, on les redoute. Rester sur la page de présentation est d'ailleurs le seul réconfort du jeu. Aucune perspective de plaisir dans ces duels absurdes : gagner consiste à bourriner idiotement jusqu'à s'en faire mal aux doigts et/ou à espérer que le timer écourte la souffrance. La partie terminée, n'espérez pas vous sauver de cette horreur à si bon compte : une fois la console éteinte, la musique anti-mélodique vous bourdonnera dans les oreilles pendant longtemps, très longtemps...
NON !
Twinsen Threepwood A travers ma quête du Père Fouettard édition 2017, j'ai eu le grand malheur de perdre du Temps de Vie sur cet étron qu'était Double Dragon V - Shadow Falls sur Megadrive/SNES. Je découvre aujourd'hui l'existence d'une version Jaguar, qui est vraisemblablement la version d'origine. C'est le même jeu, encore plus raté. 8 perso au départ sur Jaguar contre 10 sur MD/SNES, des sprites encore plus dégueulasses (moins de détails, mais est ce bien important ?), la même B.O, toute naze, la même direction artistique catastrophique, et les mêmes modes pourris (Tournament, Vs, IA... Et voilà). Le mode Quest (tout naze) de la version Sega / Nintendo n'existe pas sur la version d'Atari (et c'est pas grave). Manette en main, c'est également une pure catastrophe (on n'est pas au niveau de Rise of The Robots, mais ça reste inacceptable). Chaque perso est un supplice (mon dieu, Dominique la femme sado-maso gras du bide : seriously ???). Bref, je pensais avoir oublié cette dauble, et le Père Fouettard est là pour me rappeler que l'Histoire de la licence Double Dragon s'est terminée d'une bien piètre façon. Je ne conseillerai même pas cet étron à un collectionneur. Poubelle !
DOUBLEMENT NUL !
BillHimself Double Dragon V est évidemment un beat'em up dévelop... Ah bah non, j'ai beau éteindre et rallumer la console, c'est bien un jeu de combat qu'on me propose ici, qui plus est tiré d'une passionnante série d'animation éponyme (rien ne sera épargné aux frères Lee). Ceci explique néanmoins les graphismes très "cartoon" qui, sans être hideux, manquent de finesse et détails. Ce jeu possède une étrange particularité : la version SNES US est similaire à la version Megadrive, la version SNES européenne à celle de la Jaguar. Inexplicable. Selon les versions, de 8 à 10 personnages, dont certains de très mauvais goût, sont jouables dans 3 modes de jeux (1P, 2P et l'inintéressant mode «Quest», épargné néanmoins aux joueurs Atari). Enfin, «jouable» est un bien grand mot, tant l'animation est pourrie et le gameplay médiocre. En effet, les coups spéciaux sortent très difficilement, et tout combo semble impossible. Seule solution : cogner l'adversaire sans relâche. Passionnant ! Sans surprise, les musiques et bruitages sont affreux. Ne passez pas totalement votre chemin devant cette bouse : la notice du jeu est une magnifique B.D. mettant en scène les frères Lee, c'est étonnamment très réussi !
QUEL MAL AI-JE FAIS...
PXL pour mériter ça… Avec Double Dragon V sur Jaguar nous sommes au summum du mauvais goût que ce qu'un jeu de VS Fighting puisse proposer. Imaginez : un roster limité à 8 personnages, des décors ternes, moches et sans saveur ni profondeur. Des sprites très vilainement dessinés assortis d’une animation sans faille mais très très peu détaillée… Et oui les gars, nous sommes quand même sur une 8Bits... euh 64 bits ?!? C’est avec ce genre de soft que tu comprends la déchéance d’Atari en général et de la Jaguar en particulier. Les portraits des persos ont été designés avec les pieds, ils disposent d’un charisme d’huître chaude servie avec un mollard bien senti. Oui, ce jeu est une honte et un crachat fait à la gueule des potentiels acheteurs, c’est pas possible autrement. Pour couronner le tout, les musiques n’ont aucune envolée et sont inécoutables. Atari avait vendu la licence du design de la carrosserie de sa console qui s’est retrouvée en sèche-cheveux dans certains hôtels. C’est tout à quoi peut servir cette console finalement.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software