FORUM Se connecter pour vérifier ses messages privés
BS EXCITEBIKE (Satellaview) - Test
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum > Blog
Blondex
Modérateur
Messages: 8876

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Sam 06 Mar 2021 16:07 Répondre en citant



Je découvre de nombreux jeux du Satellaview en ce moment, avec beaucoup de surprises. Fut un temps où aucune de ces obscures ROMs ne tournaient sur émulateur, mais ce temps est révolu et on découvre maintenant des jeux oubliés de ce support.
J'ai notamment consacré des articles aux BS Zelda ainsi qu'aux BS F-Zero 2 dans la partie Dossiers, et voici une autre de mes trouvailles : BS Excitebike Bun Bun Mario Battle Stadium !

Excitebike est un jeu de moto sorti en 1984 sur NES. Difficile de rater ce jeu, on le trouve souvent un peu partout, notamment dans la mini NES !
En 1997, une suite avec les personnages de Nintendo est sortie sur Satellaview, diffusée sur 4 semaines (d'où les 4 ROMs qui composent ce jeu). Et si vous vous demandiez pourquoi il y a un circuit Excitebike dans Mario Kart 8, vous aurez ici certainement la raison.


Fonctionnement

Ces ROMs tournent sous émulateur, de manière séparée. Il faut donc considérer ce jeu comme ayant 4 parties, et vous pouvez commencer par celle que vous voulez. La "semaine 1" comporte les pistes les plus faciles, mais globalement, la difficulté pour chaque semaine est progressive.

Particularité de ces ROMs : une horloge en haut à gauche. Elle indique l'heure exacte durant laquelle ces ROMs étaient diffusées. La transmission du jeu par satellite commençait donc à 19:03, pour se finir à 19:55, et ce déroulement est resté tel quel dans les ROMs de BS Excitebike. Si le jeu semble ne pas se lancer, c'est faux : en fait, la diffusion suit son cours, avec des voix en commentaires qui ont disparu des ROMs (n'étant pas des données stockées). Il faut donc attendre 3 bonnes minutes avant que la première course commence ! Inutile d'écraser le bouton Start en espérant faire démarrer le jeu plus vite, ça ne sert à rien. De manière générale, les temps d'attente entre chaque course est très long, mais ce ne sont pas des temps de chargement ; juste que le jeu était programmé de la sorte à l'origine, pour une diffusion sur une heure.

Ma recommandation : utiliser la fonction "avance rapide" (fast forward) de votre émulateur pour zapper les longueurs. Mais attention à ne pas rater le début de la course !


Test

Je ne suis pas un grand fan d'Excitebike, et je retrouve ici un jeu qui lui est très proche ; c'est même un remake 16-bits, avec Mario et ses amis, mais ce n'est pas Mario Kart "Excitebike".
Pas de peau de banane ou de carapace ici, la seule différence avec le jeu original NES est la possibilité d'avoir un turbo illimité après avoir récolté 5 pièces (soit en les amassant sur la piste, soit en faisant chuter les adversaires). Mais si votre personnage scintille comme s'il était invincible, il ne l'est pas : au contraire, il perd son turbo infini à la première chute !


Quelques tours de chauffe sur 4 minutes, pour réaliser le meilleur temps au tour

Les types de circuits sont donc les mêmes que sur NES, sans aucun parcours ou piège ajouté. Mais la réalisation est tout de même plaisante et colorée, même s'il n'y a au final qu'un seul décor. Ceux qui prêtent l'oreille reconnaîtront dans ce jeu les voix japonaises de Mario Kart 64, qui était déjà sorti à cette époque au Japon.

Pour chacune des 4 ROMs, 4 circuits à faire. S'ils ont quelques différences dans chaque, ils sont tout de même assez similaires, avec une montée progressive en difficulté.
Les 2 premières semaines (diffusées en mai 1997) ne proposent que 4 personnages : Mario, Luigi, Toad et Wario.
La 3ème (diffusée en novembre 1997) ajoute Peach ; et la 4ème (novembre 97 également) ajoute Yoshi... en remplacement de Luigi ! Scandale !!
Les koopa troopas sont également présents comme adversaires, mais ne sont pas sélectionnables.

Comme précisé plus haut, il faut d'abord réaliser le meilleur temps au tour sans adversaires, et se lancer ensuite dans une course contre 7 adversaires ! La difficulté en mode Race est par ailleurs curieuse, car l'IA des rivaux est pour le moins abusée. Même en réalisant la meilleure course de votre vie, ils finiront toujours par revenir d'entre les morts pour vous dépasser ! Pour gagner, il faut donc tomber le moins souvent possible, et faire tomber vos adversaires. Le talent seul ne suffit pas !


La lutte fait rage en mode Race !

Lorsque vous avez terminé les 4 courses en mode Time Attack puis en mode Race, ce sera l'heure de finir sur un dernier mini-jeu avant de rendre l'antenne ! Les semaines 3 et 4, sorties plus tard, ont également ajouté un mini-jeu supplémentaire pour diminuer les temps d'attente très longs des semaines 1 et 2.
Ces mini-jeux consistent à sauter le plus loin possible ou à éviter des fantômes, et permettent de récolter quelques points supplémentaires, ce qui pouvait être important à l'époque de la diffusion de ces jeux, car la société St GIGA - qui a développé le Satellaview en partenariat avec Nintendo - pouvait faire gagner des cadeaux aux participants qui ont réalisé les meilleurs scores !


Les mini-jeux sont agrémentés de très jolis graphismes inspirés de Yoshi's Island !


Verdict

On retrouve finalement Excitebike, avec ses atouts et ses défauts. Le jeu est plus exigeant qu'il n'y parait, et les chutes fréquentes pourraient vous agacer plus d'une fois. Hormis le temps d'attente très long entre chaque course - qu'on peut zapper avec l'émulateur, le déroulement imposé de BS Excitebike n'est finalement pas choquant, car le jeu original fonctionnait également de la sorte, avec une succession de courses.


Pffff... D'façon, y'en a que pour Mario ! #seum

A tout choisir, si vous souhaitez découvrir vite fait ce jeu, je recommande de jouer à la semaine 3 (ou la semaine 4, si vous avez le mauvais goût de préférer Yoshi à Luigi) : sorties quelques mois après les 2 premières semaines, elles proposent un affichage plus clair, réduisent les temps d'attente avec des mini-jeux, et proposent 5 personnages au lieu de 4.
Jouer aux 4 semaines d'affilée s'avère de toute façon répétitif, car le jeu repart sur un cycle de progressivité de la difficulté, sans que la réalisation ne change réellement.

Pour terminer, vous pouvez trouver les ROMs sur =snes]Emurom.net.
Inutile de toutes les télécharger, prenez une de chaque semaine, elles fonctionnent toutes sur émulateur de toute façon.
Blondex
Modérateur
Messages: 8876

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Sam 06 Mar 2021 16:12 Répondre en citant

Et une vidéo de gameplay - mais pas d'époque, sans les voix japonaises.

Twinsen Threepwood
Messages: 8430

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Dim 07 Mar 2021 21:53 Répondre en citant

Merci pour cet article extrêmement instructif !

Effectivement, on comprend mieux désormais la présence du jeu dans un circuit de Mario kart 8 !

Je trouve ça complètement dingue ce principe de diffusion en direct avec des doubleurs. J'ai vraiment du mal à imaginer comment ça marche.
Même à créneaux égal, les joueurs n'étaient pas forcément tous au même point : je me demande comment les voix étaient du coup stockées et déclenchés !

Vraiment intéressant, par contre c'est vrai du coup que ça devient cauchemardesque pour l'émulation !

Moi non plus, pas grand fan d'excite bike au départ, mais je serai bien tenter d'essayer une rom ou deux !

Merci beaucoup !
jumpman
Messages: 7279

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Dim 07 Mar 2021 22:07 Répondre en citant

Merci de nous faire découvrir le Satellaview et ses jeux ! Very Happy
Blondex
Modérateur
Messages: 8876

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Lun 08 Mar 2021 00:22 Répondre en citant

Y'a pas de quoi ! Cool
Twinsen Threepwood a écrit:
Je trouve ça complètement dingue ce principe de diffusion en direct avec des doubleurs. J'ai vraiment du mal à imaginer comment ça marche.
Même à créneaux égal, les joueurs n'étaient pas forcément tous au même point : je me demande comment les voix étaient du coup stockées et déclenchés !

Vraiment intéressant, par contre c'est vrai du coup que ça devient cauchemardesque pour l'émulation !

Si, justement, les joueurs en étaient quasiment au même point lorsque le jeu était lancé, puisqu'il était diffusé à la même heure. Si un joueur bouclait ses tours plus rapidement, il restait en attente plus longtemps.

Concernant Excitebike, je pense que les commentaires présentaient le circuit, faisaient des rappels au temps restant à jouer, ou encore des encouragements... Peu importe la performance du joueur, ils étaient diffusés en direct suivant un enregistrement précis, qui collait avec la diffusion du jeu.

Pour l'émulation, c'est plutôt un rêve qu'un cauchemar pour les hackers : tu as des jeux inconnus qu'il faut rendre jouables, voire carrément assembler et compléter (comme pour BS Zelda)... Mais BS Excitebike n'a pas été retouché, il se présente comme à l'époque, mais sans les voix et les musiques diffusées en direct.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum > Blog
 
 
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software