Kasumi Ninja, le jeu, la Légende !

Les billets des membres
Répondre
Avatar du membre
Wizzy
Messages : 2462

Message par Wizzy »

Image

Je ne cache pas que le dernier stream de DGJX sur les versus fighting de la Jaguar m'a donné envie de (re)mettre dans la lumière ce jeu légendaire de la 64-bit d'Atari. Il s'agit bien entendu de la légende qui a mis en PLS la NEO GEO pour reprendre les termes, tellement bien trouvés, de DGJX : Kasumi Ninja.

Image

C'est à l'évidence un plaisir coupable. Et je suis coupable, coupable de maîtriser tous les persos après des heures à tester toutes les combinaisons de touches et à les avoir consciencieusement noter sur un bout de papier comme le nerd à tendances autistiques que je suis, et de tataner tout ce qui passe au son d'une musique de synthé pour enfant.

Image
Ce n'est pas le pire jeu de baston auquel j'ai joué, il est juste très lent, particulièrement ridicule et un peu nul. Sympathiquement nul comme un bon nanar en VHS avec une cover aguicheuse. Jamais, je ne pourrai lui en vouloir car j'ai passé de formidables soirées avec des potes hilares (accompagnés de boissons légèrement alcoolisées) sur ce jeu. Même s'il était difficile, après coup, de les convaincre que la Jaguar, c'était pas si mal.

Le test tout de suite (repris de mon blog Jagfan avec une pincée de corrections) :

Ninja !

1994, période bénie des jeux de baston et des clones de jeu de baston.

Kasumi Ninja surfe sur la vague Mortal Kombat : persos digitalisés à partir de photos d'acteurs, coups de base communs à tous les persos et du sang qui gicle avec des fatalités bien gores ! Au final, un échec qui marque au fer rouge la pauvre Jaguar... Rappel des faits...

Image

Pour son premier jeu de Baston, Atari nous envoie sur l'île de Kasumi, une île peuplée de ninjas. Gyaku, un méchant Ninja y organise un tournoi où s'affronte des Ninjas mais aussi un chef indien, une amazone, le Roi des Goths, un écossais en Kilt...

Entering the Combat Zone !

Un commentateur imitant très mal le chinois (à la manière de Michel Leeb) vous accueille dans une arène en 3D. Vous pourrez y choisir vos combattants se présentant sous la forme de statues.

Image

Au départ, on ne peut choisir qu'entre 2 Ninjas identiques (seule la couleur de leur combinaison change), des jumeaux répondant aux noms de Senzo et Habaki. Néanmoins, les choix s'étofferont au fil des combats. Il faut l'avouer, c'est une originalité appréciable du jeu : on peut choisir l'adversaire que l'on veut et surtout sélectionner les vaincus après chaque combat.

En plus des deux frérots, on a donc 6 autres persos. C'est pas beaucoup et ils se ressemblent tous au niveaux des coups ! De plus, c'est un peu le carnaval avec de tout et surtout du n'importe quoi :

Image

Pakawa, le chef Indien, Alaric, le Roi des Goths habillé en pyjama, Thundra, la vilaine Reine des Amazones arborant un bikini noir, Angus, l'écossais tout roux au Kilt bien classe ou encore Danja qui brille par son non-charisme absolu !

Accordons le, pour ce qui est du sang, Kasumi Ninja est une réussite. Il inonde le sol à mesure que les persos se tatannent, au point de recouvrir tout le parquet ! Les fatalités pour achever l'adversaire sont particulièrement sanglantes voire délirantes comme celle d'Angus qui vous décolle la tête d'un coup de pied et donne un coup de boule de volée à ladite tête lorsqu'elle retombe !!

Coté coups spéciaux, à part le coup du kilt d'Angus, ce n'est franchement pas terrible, chaque perso possédant dans la besace un projectile du style boule de feu et de un ou deux autres coups.

Le fameux coup du Kilt d'Angus est emblématique du total nawak qui traverse ce jeu. Angus soulève son kilt et tire avec on ne sait quoi une grosse boule de feu. Voilà, rien à dire de plus...

Image

Kasumi Nanar

...Si, on pourrait rajouter qu'outre un gameplay simpliste qui n'utilise que 2 boutons de la manette (le troisième bouton étant dédié exclusivement aux coups spéciaux), Kasumi Ninja souffre d'une lenteur pachydermique qui finit de l'achever... Ce n'est pas tant le gameplay qui doit être remis en cause, les persos répondent bien (quoique pour les sauts, c'est une autre histoire...) mais plutôt l'animation, la grande coupable de ce fiasco. Pas très fluide et bien poussive.

Pour s'en convaincre, il suffit de jouer à un autre jeu de baston juste après une partie de Kasumi Ninja, à Mortal Kombat ou bien à Ultra Vortek sur cette même Jaguar... Voilà, on peut se dire que le jeu est sympathique, facile, (trop facile même), pas spécialement désagréable et que les décors sont travaillés avec beaucoup d'éléments photographiques et de plans différents.

Image

Mais on ne peut pas se mentir, ce n'est pas faire honneur aux petites joies kitsches que le jeu procure malgré tout (et font que je l'apprécie aussi pour ça). Kasumi Ninja est ridicule dans les grandes largeurs et est faiblard dans tous les compartiments du jeu. Il n'arrive pas à la cheville du premier Mortal Kombat, son principal modèle et se fait enterrer six pieds sous terre par MK2 et Super Street Fighter 2.

Notons au passage un "true last boss" pour obtenir la "true Ending" : le méchant Gyaku une fois vaincu se transforme en gros streumon des Enfers !
Image

Notons que la boîte nous propose en bundle un bandeau "Ninja" !!! (photo plus bas !)

Sinon pour ceux qui ont une âme de Ninja et qui veulent connaître tous les secrets du jeu, voici

:sm2: la LISTE DES COUPS SPECIAUX
et DES FATALITES DE LA MORT
:sm2:

Les coups spéciaux de Kasumi Ninja ne sont franchement pas faciles à sortir et comme le manuel ne nous aide pas, je profite de l'occasion pour dresser la liste des coups spéciaux de ce jeu de baston. Il y a peut-être des erreurs, n'hésitez pas à m'en faire part... L'idée, si vous voulez trouver les coups par vous même, est de maintenir le bouton C et d'essayer différentes combinaisons avec les directions. Ce qui n'est pas simple du tout.

Bon courage à tous les Ninjas !
-
Image
Habaki le Ninja orange

Le Ninja de base. Sa fatalité, bien gore, est assez simple à réaliser.

Boule de feu : maintenir C, arrière, bas arrière, bas, bas avant, avant
Tornade de coups de pied : maintenir C, arrière, arrière, avant, avant
Téléportation : maintenir C, haut, haut

Fatalité : maintenir C, arrière, haut (près de l'adversaire)


-
Image
Senzo le Ninja vert

En dehors de la couleur et de la fatalité qui le distinguent, ce Ninja dispose des mêmes coups que son frère jumeau.

Boule de feu : maintenir C, arrière, bas arrière, bas, bas avant, avant
Tornade de coups de pied : maintenir C, arrière, arrière, avant, avant
Téléportation : maintenir C, haut, haut

Fatalité : maintenir C, haut, bas

-
Image
Thundra l'amazone

Une fille en petite tenue aux attaques spéciales assez simples à réaliser.

Téléportation : maintenir C, bas, haut
Attaque de la Jungle : maintenir C, avant, avant, avant (près de l'adversaire)
Attaque éclair de la Jungle: maintenir C, arrière, avant, avant (loin de l'adversaire)

Fatalité : maintenir C, haut, avant, haut, avant (loin de l'adversaire)

-
Image
Chagi le Kickboxer

Un bon perso à la Johnny Cage. Sa boule de feu est assez simple à sortir.

Boule de feu : maintenir C, arrière, bas arrière, bas, bas avant, avant
Super Coup de pied : maintenir C, arrière, haut
Coup de genou : maintenir C, avant, avant + B (près de l'adversaire)

Fatalité : maintenir C, avant, arrière, avant, A (près de l'adversaire)


-
Image
Danja la Panthère

Danja n'a pas grand chose pour elle : pas beaucoup de coups spéciaux et ses sauts sont assez minables.

Boule explosive : maintenir C, arrière, arrière, arrière, avant
Téléportation : maintenir C, bas, haut, haut

Fatalité : maintenir C, arrière, haut, arrière (loin de l'adversaire)


-
Image
Pakawa le Chef Indien

Le Honda du jeu qui scalpe bien !

Coup de boule : maintenir C, avant, avant, avant (près de l'adversaire)
Tremblement de terre : maintenir C, arrière, haut, haut
Couteau de Chasse : maintenir C, arrière, bas arrière, bas, bas avant, avant

Fatalité : maintenir C, avant, bas avant, bas, bas arrière, arrière (près de l'adversaire)


-
Image
Alaric le Roi des Goths

Un perso qui fracasse

Coup du Marteau : maintenir C, avant, haut
Glissade : maintenir C, arrière, bas arrière, bas, bas avant, avant
Lancer de Dynamite : maintenir C, bas, bas arrière, arrière, haut arrière, haut
Coup de genou : avant + B (près de l'adversaire)

Fatalité : maintenir C, avant, arrière, avant, B (près de l'adversaire)

-
Image
Angus l'écossais

Son coup du Kilt est légendaire, en revanche, pour arriver à le sortir, accrochez-vous !

Lancer du tronc d'arbre: maintenir C, bas, haut (près de l'adversaire)
Coup de boule: maintenir C, bas, avant (près de l'adversaire)
Coup du kilt: maintenir C, arrière, arrière haut, haut, haut avant, avant

Fatalité: maintenir C, avant, arrière, bas (près de l'adversaire)

Sinon, super bonus

Image
Le bandeau Ninja vendu avec le jeu ! Il donne de l'allure assurément, un avantage de manière scandaleuse sur l'adversaire humain qui n'en aurait pas et la possibilité de faire des roulades Ninjas devant son écran tout en poussant un cri Ninja !

***TOUTES LES FATALITES ULTRA GORES EN VIDEO TUTUBE***



LA PUB D EPOQUE D'ENFER !

Avatar du membre
Blondex
Modérateur
Messages : 10760

Message par Blondex »

La légende en effet ! Mais un peu surcotée en termes de nanardise. Attention, c'est complètement nanar, je ne remets pas en cause ton analyse, et le coup du kilt d'Angus (l'ordi en abuse) est là pour le rappeler ; la voix de l'annonceur aussi d'ailleurs, et le jeu ne pourrait plus être réédité tel quel aujourd'hui à cause de ça (ou alors, avertissement sur la représentation des chinois).

Mais en jeu, c'est pour moi limite un navet en fait. Le côté kitsch semble bien assumé, le jeu ne peut pas non plus cacher son petit budget, et pourtant, il cherche à rester premier degré, à la manière de Mortal Kombat, sauf qu'il n'a ni son budget, ni l'impact et la nervosité. J'ose la comparaison avec le contemporain MK3, mais entre les deux jeux, un gouffre à tous niveaux, puisque même MK3 s'auto-parodie.

Pour les fatalities, je me souviens que la présentation dans Consoles + avait axé sa présentation sur le scalp réalisé par l'indien, ça m'avait marqué à l'époque.

En tout cas, tu étais motivé pour "maitriser" ce jeu. On a tous nos faiblesses ! :lol:

Super collector, le bandeau !
Avatar du membre
Wizzy
Messages : 2462

Message par Wizzy »

Je suis d accord, passé la découverte et la blague du kilt, la molesse du machin et le manque de délire des coups de base peuvent provoquer l'ennui. C est aussi lié au fait que le système de coup spéciaux est compliqué : il faut maintenir une touche dédiée uniquement aux coups spéciaux, ce qui n'est pas du tout naturel ou expliqué dans le jeu. Mais réaliser les fatalités, comme on a le temps de les faire, ajoute une bonne grosse dose de rigolade surtout à plusieurs. J avoue aussi que l'ambiance de film de ninjas au rabais, un peu surréaliste (que fout le roi des Goths dans cette galère) du jeu me ravit.
Répondre