FORUM Se connecter pour vérifier ses messages privés
Partager des interviews des contributeurs GF? Page : Précédente  1, 2, 3 ... , 20, 21, 22  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum > Suggestions & critiques
Sailor Minerva
Messages: 79

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 04 Aoû 2020 02:42 Répondre en citant

Moi j'ai surtout ma volonter de montrer ma passion du retrogaming!
wizzy le Nerd
Messages: 2279

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 04 Aoû 2020 09:02 Répondre en citant

Je veux bien, du coup, je vous envoie à Mérode et à Sailor Minerva une première salve de questions en MP ce soir Wink
Twinsen Threepwood
Messages: 8428

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 04 Aoû 2020 10:09 Répondre en citant

Merci wizzy !
Mérode
Messages: 907

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Ven 07 Aoû 2020 02:16 Répondre en citant

A la demande de Wizzy je poste l'interview qu'il a réalisé avec moi car son PC a rendu l'âme en voulant le faire ce soir.



[GF]:A l'occasion de son 250ème avis (en l'espace de quelques mois !), Il est temps faire plus ample connaissance avec l'illustre et lumineux Mérode. Bonjour, Sir Mérode !

[Mérode]: Bonjour Wizzy et bonjour Gameforever. Tout d'abord merci de prendre le temps de réaliser cette interview. C'est vrai que j'écris beaucoup mais le concept du site est véritablement plaisant et j'y ai vu une bonne occasion de faire le point sur tout les jeux auxquels j'ai pu jouer. Et en le faisant je me rend vraiment compte qu'il y en a eu pas mal en fait. Cependant même si j'en ai écris pas mal, je ne suis pas encore la de te rattraper (rire).

[GF]: Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

[Mérode]: J'ai 38 ans et j'ai pas mal de centres d’intérêt. L'un d'eux se porte sur les thématiques du légendaire et de la mythologie. Je lis pas mal de chose en rapport avec tout ça. J'aime aussi beaucoup la belle époque et le Londres Victorien, en gros la fin du 19e siècle. Je ne suis pas trop accro à internet et hormis Game Forever et quelques streamers, je préfère les ambiances bibliothèque et livres anciens que les réseaux sociaux.

[/url]

La direction artistique est pour moi fondamentale dans un jeu vidéo. Si l'univers ne m'inspire pas ça va être compliqué d'aimer réellement un jeu. Je n'ai d'ailleurs pas forcement besoin que les personnages me racontent un truc super complexe (même si c'est toujours mieux) si le jeu a une bonne DA et un Gameplay qui se tient. Si l'histoire est un prétexte, mais qu'elle m'amène à ressentir des choses et à me raconter le monde dans lequel je me trouve juste en le regardant, ça me va. Après tout je fais entre autres des peintures à l'huile et j'adore me perdre dans celles autres. Et en peinture comme en illustration, tout le but de l'exercice c'est de raconter une histoire par l'image. Si un jeu parvient à me faire ça, la moitié du chemin est fait. J'aime les œuvres qui créent des univers et qui me les raconte aussi de cette façon. En plus le jeu vidéo a un gros avantage, celui du son et celui d'incarner et de pouvoir se mouvoir plus ou moins librement dans un environnement. C'est un énorme plus. Par exemple, j'ai terminé The last of us II il y a quelques jours, et j'ai été impressionné de voir comment le studio est parvenu à te raconter l'histoire passée et présente d'une ville entière rattrapée par la nature rien que par ses décors et ses ambiances colorés. Plus le jeu vidéo avance, plus les jeux prennent de l'ampleur tout en gagnant en finesse. C'est fascinant, regarde Zelda BOTW, c'est juste dingue. Quand j'étais gosse, je m'imaginais des histoires en regardant les arrières plans de mes jeux Megadrive. Maintenant non seulement je peux faire ça et en plus je peux m'y rendre à pied si c'est un Open world ! Parfois pour faire un dessin il faut plusieurs jours voir semaines. Dans le jeu vidéo c'est pareil chaque décors prend beaucoup de temps à être conçu. Du coup je prend moi aussi du temps pour les regarder, les décortiquer par plaisir et aussi par respect pour les artistes qui travaillent sur ces jeux. Il m'arrive souvent de m'attacher à des jeux plein de défaut si la direction artistique parvient à me toucher.

[GF]: Quels sont les chemins de traverse que tu as pris pour découvrir, et participer au site Gameforever.fr ?

[Mérode]: J'ai découvert le site via Gamekyo. Twinsen disait à un membre du site de passer sur GF, le type est jamais venu mais moi j'ai cliqué sur le lien et j'ai découvert ça comme ça.



[GF]: Ton premier contact avec le jeu-vidéo, la place du Japon dans ton parcours de joueur et le joueur que tu es aujourd'hui ?

[Mérode]: Et bien, c'est une large question et ça va être long à expliquer mais allons-y (rire). Je suis née en 1982 et j'ai commencé à jouer dès le début des années 90. De mémoire, les premiers jeux que j'ai touchés sont Alex Kidd dans la Master system 1 et Psycho Fox ainsi que Wonderboy III. J'ai également eu l'occasion de faire Sim City que je trouvais vraiment intéressant et Prince of Persia qui lui ne m'avait pas trop plu. Ces jeux tournaient sur un Apple 2 avec les disquettes et tout le rituel d'installation. Tout ça c'était chez des amis ou de la famille et même si j'aimais jouer, je regardais quand même le jeu vidéo d'assez loin. Ma première console fut la Megadrive avec Sonic 1. Et autant te le dire c'est ce jeu qui a déclenché chez moi un réel intérêt pour les jeux vidéo. Fluidité, décors, réactivité, musique... Vraiment pour la première fois, je réalisais que ce média avait un gros potentiel. A partir de ce moment là je n'ai jamais vraiment arrêté de jouer. J'ai ensuite mis mon nez dans la Nes avec des titres cultes comme entre autres Turtles 2 ou Mario III et des choses beaucoup plus oubliables comme Dragon Ball et Saint Seiya (rire). Mais bon c'était les années Club Do et le moindre élément se rattachant à ses séries, je me devais d'y jeter un oeil. Mais pour revenir à la Megadrive, c'est une console fondamentale pour moi. C'est aussi la machine sur laquelle j'ai commencé à jouer en Import. Ensuite second gros impact, la Super Nintendo avec Zelda III tout d'abord et Mario Kart ensuite. Souvenirs délicieux que ces jeux. Mais mon plus gros souvenir de joueur clairement c'était ma rencontre avec Final Fantasy et plus particulièrement le 6 et 7. La première fois que j'ai vu l'intro de FFVI sous la neige avec les Majitek et le Tina's theme ainsi que l'attaque du train de FFVII avec sa musique et le visage de Aerith qui regarde le Life Stream, quelque chose m'a piqué. Ensuite FFVIII a enfoncé le clou en tenant le pari dingue dès 1999 d'intégrer de véritables notions de cadrages cinéma dans un jeu et qui plus est un RPG d'envergure. A partir de là je me suis lancé dans une boulimie de RPG qui ne s'est toujours pas arrêtée aujourd'hui alors que tout ça c'était il y a un peu plus de 20 ans. Je passais mon temps à faire des sauts de puces entre ma Super Nintendo et ma Playstation pour finir le plus de RPG possible. Depuis cette époque, je me suis envoyé une grosse partie du catalogue de Squaresoft en plus d'une ribambelle d'autres RPG de ces 2 machines. C'est là ou j'ai vraiment poussé l'exercice du jeu vidéo en Import. Tout d'abord pour des raisons de rapidité des jeux (le fameux 60h) et ensuite parce que la majorité de ces jeux n'existaient qu'en US ou en Japonais.



J'en parle peu mais à côté des jeux vidéo à cette époque là j'avais une autre passion très chronophage, l'animation et le cinéma Japonais. Les premières VHS d'animé débarquaient chez nous, les libraires importaient les Newtype (revue japonaise d'animation) et les Famitsu, Arte diffusait Robot Carnival à la télévision française et Lodoss sortait en VHS. C'était une époque de dingue. Le téléchargement et le divx n'existaient pas et pourtant on se faisait nos petits réseaux d'échange de VHS jap copiées et recopiées et on se prenait claque sur claque. Et en officiel déboulait Akira, Ghost in the shell, Macross +, Evangelion... Tout ça venait du Japon et en parallèle le jeu vidéo offrait les trésors qu'on connait. Le visionnage pirate sur des CD-vidéos chinois achetés chez les frères Tang à Paris et que j'ai toujours (rire), des films de Miyazaki et qui n'avaient pas encore vue le jour officiellement en France, fut LE déclic et la motivation pour me mettre à apprendre la langue. Quand j'ai vu Mononoke Hime et Nausicaa en VO sans sous titre pour la première fois, il était évident que je devais comprendre ces films. La culture japonaise et sa façon de raconter des histoires me fascinait. Il y a un coté viscéral dans leur manière de raconter les choses et en même temps beaucoup de poésie issue de leur culture animiste. Des films comme "L'été de Kikujiro" ou "Le château de l'araignée" c'est merveilleux et franchement... Quand tu vois Evangelion à 15 ans, tu peux pas t'en foutre. C'est PAS possible ! Alors après le bac, je me suis mis sérieusement à étudier. Je suis allé plusieurs fois la bas, de là j'ai ramené pas mal de choses comme une PC engine Duo-r (rire) et pas mal de jeux imports et de VHS&DVD. A cette période j'ai tâter beaucoup de Shoot, de jeux de baston, je me suis remis aux plateformer, à l'arcade... (La borne F-zero AX je te promet... au début des années 2000 c'était fou !) J'ai continué à joué assidûment jusque sur la gen PS2CUBE. Mais sur cette génération je me sentais un peu moins émerveillé au delà des quelques titres évidemment incontournables. (Baten Kaitos, MGS III...)Par dessus tout, j'adore la 2D et les jeux avec des décors en pré calculé. Au risque d'en choquer quelques un, Soul Edge, MGS 1, Zelda 64, bien que ce soit des jeux de qualité chacun à leur façon, je ne trouvais ça pas très beau comparé à des trésors comme Seiken 3, Chrono Cross ou Castlevania SOTN. Sur ces jeux là, les dev étaient au sommet de leur art. Pour moi ce fut un retour en arrière artistique bien que certains jeux full 3D m'ont beaucoup marqué comme Azel panzer Dragoon, Final Fantasy XII, Okami ou les F.Ueda. Depuis j'ai appris à aimer cette 3D un peu simpliste, mais ça a mis du temps.



Ensuite le média à évolué et les impératifs de la vie m'ont un peu fait décrocher des consoles. Par contre j'ai commencé à jouer sur PC vers 2005 porté par l'engouement du multi amorcé sur Dreamcast avec Phantasy star online. Final Fantasy XI, Warcraft ont beaucoup tournés à ce moment là... J'avais fait tellement de jeux solo que le concept de MMO m'attirait beaucoup. La gen PS360 fut un peu une traversé du désert pour moi. Le média changeait trop vite. L'arrivée de Microsoft et son si léger Gears of War à la direction artistique indigeste me repoussait. Son filtre gris qu'on avait baptisé le filtre "Next gen" avec des potes, on le retrouvait sur énormément de jeux et tout ça ne me parlait pas une seule seconde. Finalement j'ai quand même eu une Xbox360 (rire) sur laquelle j'ai fais quelques jeux. Et puis la mort de Sega, les conférences E3 de Sony interminables avec ses chiffres et sa copie de la wii mote, Squaresoft qui se plante avec son film et se fait racheter pour devenir Squarenix enchaînant les croûtes sur Xbox 360 (à l'exception de FFXIII et Last Remnant). Nintendo qui vendait du motion gaming avec une machine sans sortie HD, des pèses personnes et des logiciels anti grabataires sur DS tout en calant un jeu de gamer de temps en temps (Muramasa et Xenoblade si vous m'entendez, je vous aimes !! Merci d'avoir été là), Ubisoft qui démocratisait les DLC et les jeux en Kit et j'en passe. Franchement j'ai faillit arrêter les jeux vidéos à ce moment là. Mais certains nouveaux concept comme Dark Souls ont réussi malgré tout à maintenir mon intérêt. Street fighter IV a joué un rôle important. A un moment je ne jouais qu'a ça, du gameplay, des quarts de tour, des animations qui claquent, bref les bases.

Aujourd'hui avec la PS4, dans une moindre mesure la Switch et un fort retour de mon penchant pour le Rétro gaming, je retrouve la même émulation qu'a l'époque 16-32 bit. Ceci s'explique je pense par diverses choses dans ma vie et aussi à travers certains retours en force de classiques comme Zelda ou Dragon Quest mais aussi par certains jeux occidentaux qui m'ont fascinés dans leurs choix artistiques et leur raffinement. Je pense à Horizon par exemple. On est arrivé à un tel rendu artistique en full 3D en plus de proposer un gameplay profond que je peux difficilement bouder mon plaisir. D'autant que il y a eu une sorte de Revival des beaux jeux 2D comme Ori par exemple. Moi qui adore la mythologie et le fantastique,quand on me sort des jeux comme Assassin Odyssey, Bloodborne ou Witcher 3 c'est gagné. Witcher 3 même si il n'est pas aussi mythique à mes yeux, c'est un peu le FFVI de son époque. Il a crée un précédent dans la scène RPG qu'on le veuille ou non. Mais pour revenir une dernière fois sur le Japon, globalement depuis 25 ans que je joue, pour moi le jeu vidéo Japonais, c'est l'école du Gameplay, et du savoir faire. C'est un élément fondamental dans lequel les Japonais sont les maîtres. Que ce soit des jeux comme Radiant silver gun, Metal Slug, Metroid 3, Street Fighter ou encore Bayonetta, c'est du caviar manette en main.



[GF] : Et si tu ne devais citer qu'un jeu, un seul, le jeu parfait par excellence, quel serait-il ? A moins qu'il n'existe pas ou qu'il y en ait déjà plein, chacun à leur manière ?

[Mérode] : Cette question je la fuis comme la peste (rire) mais bon je ne vais pas me défiler.
Un jeu parfait : Castlevania Symphony of the Night. Ce jeu est alchimique dans sa conception et c'est une véritable ode au monde gothique que j'affectionne tant. De l'élégance du personnage avec des animations plus proches d'un ballet ou d'une valse que d'un jeu d'aventure, viennent s'ajouter à ça le raffinement des décors et la parfaite harmonie avec une bande son absolument renversante, bref tout y est : Savoir-faire, virtuosité et délicatesse. Et puis ce level design qui marche à la fois à l'endroit et à l'envers couplé à un gameplay allant puiser dans le RPG, plus alchimique tu peux pas. Chaque fois que je le relance je reprend une claque.

[GF] : S'il n'y a pas de redite avec la question précédente (auquel cas, j'effacerai la question), peux tu nous conter le plus beau moment vidéo-ludique que tu aies vécu, la plus grande claque reçue, même fugace, en un souvenir ?

[Mérode] :
Oui il y en a eu beaucoup, et beaucoup qui se valent en force et en intensité mais je vais tout de même en citer un et un seul et pour le coup je vais choisir un moment de la génération actuelle. La fin de The Last Guardian. Ça dure une petite heure et c'est à mes yeux une véritable leçon à toute l'industrie et je pèse mes mots en disant ça. Tu vois, d'un coté il y a des jeux qui vont te marketer l'émotion dans le jeu vidéo et de l'autre il y a les jeux de Fumito Ueda. La fin de The last Guardian, c'est l'évidence, la simplicité, la dureté et la morale des contes d'antan avec la manière qu'ont les Japonais de créer à travers une vision animiste du monde. Viscéralité, force, suggestion, cruautés et poésie à la fois. Fumito Ueda est un maître.



[GF] : Retour sur ton expérience Warcraft. Si je ne me trompe pas, vu les connaissances que tu as sur le sujet et tes avis, tu as beaucoup joué à WoW. Comment traduire en quelques lignes une telle expérience sur plusieurs années ?

[Mérode] : Tout d'abord, une magnifique expérience sociale couplé à un gameplay en béton armé. J'ai eu la chance d'y jouer avec une guilde très soudée avec laquelle j'ai pu approfondir pas mal les mécaniques de jeu et on peut reprocher tout ce qu'on veut à WOW et à Blizzard mais ils savent penser et faire des systèmes de jeu. Ce MMO a véritablement changé le visage des jeux actuels tant il a su insuffler des mécaniques qu'on retrouve encore maintenant dans plein de jeux. Ensuite Warcraft c'est un véritable univers à explorer. En tout franchise le lore de WOW c'est un bordel sans nom et c'est génial ! Etant donné que je lis pas mal de très vieux textes de mythologie ou c'est un peu le même principe, ça me fascine. Tout y est mélangé et il n'y a pas forcement de ligne narrative claire par contre tout ces éléments une fois qu'on les recompose créent un univers d'une richesse folle. Par exemple, les Edda poétiques Islandais d'ou viennent toutes les légendes nordiques fonctionnent sur ce principe là. Et bien Wow c'est pareil. Depuis le premier Warcraft, Blizzard n'a eu de cesse d'étoffer son univers au point de le rendre extrêmement dense et riche. Tolkien a fait pareil en littérature d'ailleurs. J'adore cette façon de faire. J'adore les jeux qui créent des univers denses et riches dans lesquels parfois résident même des zones d'ombres et des choses qui restent floues tant il y a des choses qui se croisent et s'entrecroisent. Ça me pousse à gamberger, à théoriser un petit peu, à chercher. Ça devient un jeu dans le jeu. L'univers du Mangaka Leiji Matsumoto (Albator) fonctionne comme ça. Durant toute sa vie il a accumulé des histoires avec en toile de fond cet univers spatial et la volonté que tout se tienne à l'intérieur et à quelques incohérences près ça marche super bien.



[GF] : Sinon quelles sont tes autres passions secrètes : mon petit doigt me dit Lamu, la PC-Engine CD... ou d'autres méconnues ?

[Mérode] : Je parle souvent de Lamu dans mes avis c'est vrai car c'est un Manga ultra célèbre au Japon, et pas mal de jeux comme Puzzle Bubble, ou Parodius, Popn Twinbee et j'en passe ont cette délicieuse et douce folie que Rumiko takahashi pouvait instiller dans Lamu. En vrai j'adore les 2 premières œuvres de Takahashi : Lamu et Maison Ikkoku. Pour la PC-engine, c'est une machine étrange. Je l'ai découverte en 2000. Elle est inconnue chez nous mais pourtant elle a mise une pile à la Megadrive au Japon. Du coup je devais comprendre pourquoi ! Alors j'y ai joué et l'ai été fasciné. C'est également une console 8-Bit à la base mais tellement pimpée qu'en arrive à tourner des chefs d’œuvres comme Tengai Makyo II ou Winds of Thunder. J'adore Hudson Soft et Red, c'est aussi une des raisons qui font que la PC-engine est une console de cœur pour moi. Et puis les musiques qui font toute la différence. Hormis les jeux Megadrive ou Snes sous la tutelle de compositeurs tel que Yuzo Koshiro, Yasunori Mitsuda, Nobuo Uematsu et quelques autres, peu de jeux console 8 16 bits rivalisent avec les musiques PC engine et sa qualité CD. Je me suis beaucoup replongé dans cette console en arrivant sur Game forever dans le but d'en parler. Seul Blondex et Kim avaient évoqué le catalogue CD de la machine avec seulement 3 jeux alors qu'il y en a tellement d'autres absolument superbes à découvrir. Sinon je collectionne le rétro et j'ai quelques belles pièces que j'ai accumulées au fil des années. Je dois avoir environ 500 600 jeux de la Nes jusqu’à la PS4.



[GF] : Comment vois-tu l'avenir du JV ? Des attentes, des jeux ou des consoles qui te donnent encore envie d'y croire ?

[Mérode] : C'est compliqué, dans un sens je suis très intéressé par l'avancé visuelle des nouvelles consoles. Le trailer Unreal 5 donne bien envie. Et d'un autre côté, la route vers le tout démat ne m'enchante guère. Je suis de l'ancienne école et j'aime bien avoir mes jeux en physique. (et j'ai aussi une connexion internet vraiment pas terrible). Comme à chaque génération on aime prédire tout un tas de choses, parfois pessimiste et au final il y a toujours des types qui viennent de nul part et qui se défoncent pour te pondre une pépite ainsi que des vétérans increvables qui continuent non sans mal à faire des jeux d'envergures sans rien lâcher comme entre autres H.Kojima où T.Nomura. Du coup je continue d'y croire et vu qu'on sort pour moi d'une superbe génération on est sur une bonne dynamique. Cependant je ne suis pas dûpe, le média s'est en partie penché autour de la culture du remaster et du remake et ça a bien comblé les vides. Mais une fois qu'on aura fait le tour de ça, sachant que les délais de création des jeux sont de plus en plus long, on peut s'attendre à des rythmes de sorties intéressantes moins denses. D'ailleurs totalement complice de cette politique de la nostalgie, l'une de mes plus grosse attente c'est sans conteste la suite de Final Fantasy VII Remake (rire). Pour revenir à l'avenir du jeu vidéo, pas mal de facteurs me laissent somme toute dubitatif et on l'a d'ailleurs évoqué sur le forum, l'augmentation du prix des jeux, les jeux en streaming, le poids des jeux, les jeux à service... Bref il reste pas mal d’éléments qui nous laisse dans l'expectative. Au pire si la déception s'installe, je referais des anciens bons jeux dont j'ai oublié pas mal de chose (rire). A titre personnel je trouve que SEGA m'a beaucoup surpris en faisant revivre ses licences d'antan et j'espère qu'on continuera à revoir des jeux comme Panzer Dragoon, Sakura Wars ou Street of rage dans l'avenir. J'aimerais aussi que Y.Suzuki puisse continuer à faire des Shenmue malgré tout le Badbuzz qu'on lui a collé sur le dos. J'ai été assez attristé de voir le jeu se faire autant bashé compte tenu du contexte dans lequel il a été réalisé. Après il aurait également pu finir avec le III, mais pour l'avoir écouté en Master Class ce n'est pas un homme de concession, et quelque part je le comprend...

[GF] : Un dernier mot pour la fin ? (tu peux dire mot, je ne t'en voudrais pas)

[Mérode] : The truth is out there.

Merci à toi Mérode ! Et que les avis pleuvent et fassent déborder le lit du fleuve Gameforever dans un déluge jamais-vu ! !!
Blondex
Modérateur
Messages: 8875

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Ven 07 Aoû 2020 07:38 Répondre en citant

Merci pour cette longue interview ! Very Happy

On avait déjà une bonne idée de tes centres d'intérêt, maintenant on a assemblé les pièces du puzzle. Une nette préférence pour les personnages féminins, y compris dans tes dessins.
Mérode
Messages: 907

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Ven 07 Aoû 2020 15:14 Répondre en citant

Dans mes dessins oui. J'en dessine beaucoup. J'aime le beau et l'élégant, les choses raffinées. Ensuite dans les jeux, en BD ou au cinéma,c'est vrai, mais c'est plus modéré. En fait j'aime pas le bourrin, et je n'aime pas non plus les trucs un peu beauf potache. Suda 51 m'énerve par exemple. Son truc avec la Pompom girl là, j'avais honte de jouer à ça... Je me suis souvent retrouvé dans des personnages féminins qui prennent la tangente avec ça.
H. Miyasaki par exemple centre souvent son récit à travers des héroïnes fortes et en étroite relation avec la nature, la magie... Ses personnages sont plus sensibles aussi à ce qui se passe autour d'elles. C'est ce genre de personnage que j'aime particulièrement. Et ce sont souvent des femmes. Mais pas toujours Bibi dans FFIX est comme ça aussi. Théo dans Dragon quest XI est très intéressant aussi. Par ailleurs je n'ai rien contre des personnages masculins forts ou violents si ils sont bien écrit. Guts dans Berserk est un personnage que j'adore, car au delà de la force brute et de la rage il y a quelque chose. J'adore Tetsuo aussi, ce personnage d'Akira totalement en souffrance, hyper sensible qui fini pas tourner la carte et devenir fou face au monde qui l'entour. Il est très touchant. J'aime beaucoup Arthur Morgan dans RDR2 aussi. Au cinéma j'adore Ripley dans Alien, c'est une femme qui réfléchie et qui a du cran dans un monde de gros beaufs machos allant du taulard au GI sans cervelle. Et au final c'est toujours elle qui survit. J'adore Laughing
wizzy le Nerd
Messages: 2279

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Ven 07 Aoû 2020 19:45 Répondre en citant

Merci Mérode pour le postage Wink Je squatte l'ordi de Dunst en attendant


C'était passionnant en tant qu'intervieweur

et la fin de the Last Guardian est effectivement sublime !
Mérode
Messages: 907

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Ven 07 Aoû 2020 20:15 Répondre en citant

Oui j'ai trouvé l'exercice très sympa aussi mais ça a pas été facile de faire des choix ^^; Sinon pour TLG, je l'ai remis sur You tube après en avoir parlé et j'en avais des nœuds au ventre. Je crois que je vais le recommencer dans pas longtemps.
Sailor Minerva
Messages: 79

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Ven 07 Aoû 2020 20:19 Répondre en citant

Très bonne interview. J'ai regarder ton beau travail artistique Mérode. Je trouve que tes dessins sont très beaux et que tu aimes les personnages féminim. (Moi-même j'aime beaucoup les personnages féminim dans les animes et les mangas.)

Concernant ton parcourt sur les jeux vidéo, j'ai remarquer que tu aimes beaucoup les jeux vidéo japonais et que tu as une passion sur les rpg. Une chose en commun que je trouve que nous avons c'est qu'on est fan de la Genesis (Megadrive). J'avais tellement jouer à Sonic dessus à l'époque durant mon enfance tellement que ce jeu m'avait fasciné.
Mérode
Messages: 907

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Ven 07 Aoû 2020 20:48 Répondre en citant

Pour les personnages féminins dans les jeux, le cinéma et les animés, tout dépend de comment ils sont traités comme je le disais plus haut. Et pareil pour les perso masculins d'ailleurs. Lina Inverse dans Slayers est très drôle par exemple. Wink La série est totalement barrée soit dis en passant ! Pour les RPG on va dire que je suis tombé dedans quand j'étais petit ! Quand à Sonic c'est un jeu magique pour moi aussi.
Sailor Minerva
Messages: 79

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Ven 07 Aoû 2020 21:25 Répondre en citant

C'est vrai que Lina Inverse est un personnage très drôle. Elle a un sacré caractère et elle défonce tout en travers de sa route. Slayers est vraiment un excellent animes que j'adore. Il y'a de l'aventure, de l'action, de l'humour et de très bon personnage. Lina et Gourry font un excellent duo comique que Gourry est bête et ne comprend rien tandis que Lina est intelligente mais qu'elle en a marre de lui répéter plusieurs fois la même chose. C'est très marrant quand elle l’assomme que c'est à mourir de rire.

Côté RPG, je ne suis pas un grand fan de ce genre de ce jeu mais j'ai plus principalement accrocher aux rpg de Sega comme Phantasy Star et Shining Force qui sont des grands chef d'oeuvres. Pour ce qui est de mon RPG préféré, c'est Shining in the Darkness qu'on explore des donjons qui sont des vraies labyrinthes. J'avais été obliger de trouver les cartes sur internet pour éviter de me perdre dans mes repaires
Mérode
Messages: 907

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Ven 07 Aoû 2020 22:11 Répondre en citant

J'aime beaucoup Shining force 1 aussi, c'est un super Tactical RPG et le Remake GBA est très agréable d'ailleurs.
Sinon Phantasy Star, j'aime beaucoup le 4 !
Sailor Minerva
Messages: 79

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Sam 08 Aoû 2020 00:22 Répondre en citant

Shining Force 1 est un excellent RPG/tactics. Je l'ai adorer. Phantasy Star 4 est selon-moi le meilleur épisode de la saga. Il avait eu une amélioration graphiques au top avec de très bonne musique et une difficulté bien équilibrer. Par contre, Phantasy Star 2 est très bon mais il est très difficile à cause de l'augmentation de level de nos personnages qui est très long et des donjons qui sont très complexes. Mais à l'époque, il avait été uns des premiers RPG disponible de la Genesis. (Megadrive) Cela reste que je l'ai beaucoup aimer en tant que fan de Phantasy Star malgré ses défauts.
Twinsen Threepwood
Messages: 8428

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Sam 08 Aoû 2020 20:07 Répondre en citant

Ca y est ! J'ai enfin lu ! Lecture très intéressante !

Je ne peux que plussoyer à l'évocation de l'Anime débarquant en Franc à coup de Lodoss et Evangelion (larme de nostalgie)

Par contre, "Dragon Ball et Saint Seiya" = Chef d'oeuvre! sisi Monsieur ! Laughing

"L'arrivée de Microsoft et son si léger Gears of War à la direction artistique indigeste me repoussait."
==> Whaaaat?! Non Monsieur! Laughing

"Mais pour revenir une dernière fois sur le Japon, globalement depuis 25 ans que je joue, pour moi le jeu vidéo Japonais, c'est l'école du Gameplay, et du savoir faire"

+1000 !


Merci pour ce partage !
BillHimself
Messages: 401

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Dim 09 Aoû 2020 01:14 Répondre en citant

Super interview, merci à toi pour le partage et merci à Wizzy évidemment.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum > Suggestions & critiques Page : Précédente  1, 2, 3 ... , 20, 21, 22  Suivante
 
 
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software