[Test] Toxic Tomb (Locomalito) - les jeux amateurs

Les billets des membres
Répondre
Avatar du membre
Blondex
Modérateur
Messages : 10760

Message par Blondex »

Image

Voilà depuis quelques temps que le développeur espagnol Locomalito n’avait plus sorti de nouveaux jeux. Le développement de jeux se fait en effet sur son temps libre… ce qui n’a pas empêché 2 de ses productions les plus connues (Maldita Castilla et Hydorah) d’avoir été édités et commercialisés dans des versions longues, sur de nombreux supports.
Bref, même s’il revendique toujours un statut de développeur amateur en proposant gratuitement ses jeux sur son site, Locomalito a en réalité gagné depuis longtemps le grade de développeur indé reconnu.

Et si vous voulez directement voir son site, c’est par ici : https://locomalito.com/

L’esprit commun de ses productions est de proposer des jeux au feeling arcade old school, conçus pour des parties assez courtes, mais non sans challenge ! Et ceux qui connaissent Maldita Castilla (ou Cursed Castilla) savent de quoi je parle : si la durée annoncée de ses jeux est souvent d’une demi-heure, il faudra en passer par de (très) nombreux échecs pour espérer en voir le bout… d’autant que le développeur ne manque jamais de cacher quelques défis secrets, quand ce ne sont pas des fins alternatives et/ou secrètes.

Après s’être essayé à de nombreux genres (comme le shoot-them-up, le run’n gun et la plateforme), et de nombreux types de réalisation arcade ou ordi des années 80, Locomalito propose avec Toxic Tomb un jeu d’action aux graphismes inspirés de la Master System.


Le test
Alors, Toxic Tomb, jeu échappé des années 80 ? Non, il s’agit bien en réalité d’un jeu ancré en 2024, présenté comme du rétro « remasterisé » qui aurait très bien pu sortir sur les stores des supports actuels, avec un affichage HD parfaitement adapté aux écrans modernes. En fait, c’est comme si ce jeu s’était échappé d’une collection Sega Ages, avec des réglages certes simples (affichage de cadres ou plein écran, filtre CRT…) qu’on retrouve toutefois dans de nombreuses rééditions HD de jeux rétro. En prime, quelques succès sont même proposés.
Pour résumer : jeu amateur et gratuit certes, mais finalisé comme un jeu commercialisé… et même, bien mieux finalisé qu’un bon paquet de jeux indé qui garnissent les boutiques en ligne dans le plus complet anonymat.
Toxic-tomb-stage1.jpg
Avec son scénario de centrale nucléaire envahi par des monstres en slime, Toxic Tomb reste complètement dans le ton des jeux 8-bits des années 80 où l’histoire n’importait pas. A peine une image pour présenter son protagoniste, un démon samouraï armé d’un sabre et d’un flingue, et vous voilà largué dans la centrale nucléaire.

Composé de 9 tableaux, Toxic Tomb repose sur une progression simple : détruire les générateurs répartis dans le stage pour pouvoir vous attaquer au générateur principal. Une fois détruit, ce dernier libère une espèce de goule en slime qui fera office de boss. Efficace, rien de plus à ajouter… Ah si, un détail qui a son importance tout de même : les ennemis en slime se font très nombreux dès le premier tableau, et ont tendance à surgir de n’importe où pour vous attaquer !

Devant les flots incessants d’ennemis et une difficulté montant rapidement en régime, l’apprentissage va en fait se limiter au premier tableau. Pour une première partie, accéder au 3ème tableau est même déjà une bonne performance, les ennemis se faisant bien coriaces. Chaque nouvelle partie révèle en effet un jeu toujours plus exigeant, demandant une attention de tous les instants, sans quoi votre barre d’énergie va se réduire très vite. Et n’espérez pas trop récupérer de l’énergie en route : un seul cœur à trouver par niveau ne vous soigne que d’un coup. De même, il ne faudra jamais rater l’upgrade de votre flingue. Enfin, pour gagner une vie supplémentaire, le score assez élevé à atteindre ne peut que vous inciter à ne pas gaspiller les 3 vies mises à votre disposition au démarrage, et réaliser le meilleur score possible (notamment en achevant le boss au sabre), car le jeu n’offre aucun continue : le Game Over vous fera tout recommencer depuis le début ! Et pas de save states qui tiennent.
toxic-tomb-stage2.jpg
Il ne faut donc pas attendre de ce jeu qu’il vous fasse de cadeau. Pour autant, exigeant ne signifie pas injuste : la hitbox de votre personnage est assez permissive, et la maniabilité ne pose absolument aucun problème – comme on pouvait s’y attendre de la part de Locomalito. Un gameplay si précis même, que votre personnage jongle automatiquement entre tir et combat au sabre dès qu’il s’approche d’un ennemi.
Il n’y a également jamais de chute : un saut dans le vide vous fait réapparaître en haut de l’écran – tout comme arriver à un côté du tableau vous envoie à l’autre bout.

Le cadre restant intégralement dans une centrale nucléaire, les décors manquent toutefois de variété, et les objectifs demeurent invariablement les mêmes. Les tableaux sont de même longueur, mais chaque niveau propose un nouveau type d’ennemi qui ne manquera jamais de vous agacer tout du long : un gros blob plus coriace capable de tirer, un autre blob rose insensible à vos tirs, un bleu qui explose en plusieurs petits, d’autres bondissants… Sans oublier un nouveau boss avec ses patterns. On oublie donc assez rapidement ce manque de diversification des niveaux dans le feu – très intense – de l’action.

Au niveau des sons et de la musique, le compère habituel de Locomalito, Gryzor87, est de nouveau à la baguette (ou plutôt au synthé) avec des sonorités effectivement très « Master System ». Les musiques sont assez passe-partout, mais accompagnent très bien l’action, notamment les moments de tension.
Mais cette réalisation rétro ne pourrait bien évidemment pas tourner sur la bonne vieille 8-bits de Sega : aucun clipping ni ralentissements à l’horizon !

Réalisation rétro plus qu’impeccable, challenge exigeant mais prenant… Toxic Tomb fait dans le sans-faute pour un jeu de sa catégorie.
toxic-tomb-stage7.jpg
Et pour l'installation ?
Le jeu étant un exe, il se lance sans aucun problème sur PC. Le menu de paramétrage – très pro – permet d’effectuer les réglages évoqués plus haut. Même si le jeu est jouable au clavier, les manettes – de préférence Xbox – sont reconnues automatiquement.

Si l’expérience rétro proposée par Toxic Tomb ne vous effraie pas, vous risquez de très vite accrocher à ce jeu, qui s’inscrit comme un des meilleurs de Locomalito.
Le gameplay est en effet d'une précision sans faille et d'une intensité qui - plus encore que les jeux Master System dont Toxic Tomb s'inspire en apparence - rappelle les jeux arcade des années 80 ; une marque de fabrique du développeur.

Télécharger le jeu sur le site de Locomalito

A lire également :
- Les avis pour Cursed Castilla EX (Maldita Castilla)
- Mon test de Darkula, du même développeur.
- Mon test de The Curse of Issyos, toujours de Locomalito.
Avatar du membre
Iglou
Messages : 2099

Message par Iglou »

Pas mal ce petit jeu, bon ça l'air bien chaud, même si d'après ce que je vois le jeu fait quelques effort pour que l'expérience reste agréable (comme le coup des chutes qui te ramène en haut, ou la jouabilité qui switch selon la distance de l'ennemis)

Par contre est-ce encore un jeu amateur à ce niveau la ?
Modifié en dernier par Iglou le mer. 24 janv. 2024 00:00, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Blondex
Modérateur
Messages : 10760

Message par Blondex »

Honnêtement, je pense que non, Locomalito livre des jeux parfaitement finalisés, sans bugs et sans plantage - même les jeux faussement rétro peuvent en avoir (et un bon paquet même). Mais le développeur continue à se revendiquer amateur, et hormis Cursed Castilla EX et Super Hydorah, ses jeux restent gratuits.
Avatar du membre
Iglou
Messages : 2099

Message par Iglou »

Je viens d'y jouer un petit quart d'heure, et c'est vraiment très cool. Le personnage répond vraiment bien, 3 boutons et c'est partis, le principe est simple et c'est le fun immédiat, bon je me suis fait cassé le cul au 3ème niveau, j'ai fait n'importe quoi :lol:

Je relancerais ça dans le week-end.
Avatar du membre
Twinsen Threepwood
Messages : 10823

Message par Twinsen Threepwood »

Ca fait plaisir de lire un test sur les blogs, ça faisait longtemps !

Merci beaucoup pour cet article de qualité !

Pour ma part, je ne connaissais pas du tout ce développeur : peut être en avez vous parlé sur le site, mais j'avoue ne pas en avoir gardé souvenir. Ce qu'il fait est très intéressant !

Le jeu a l'air chaud comme aime Iglou, mais intéressant. Si je peux, je serai ravi de l'essayer ce we !
Avatar du membre
Blondex
Modérateur
Messages : 10760

Message par Blondex »

Merci pour vos commentaires ! :D

Locomalito a fait d'autres très bons jeux. J'ai parlé ici de Curse of Issyos, qui est un "classicvania" pur jus, mais aussi de Darkula, qui est un jeu arcade typé 1983. Et Maldita Castilla est un très bon hommage à Ghouls 'n Ghosts.
(les liens vers mes tests et avis sont à la fin de mon billet)
Répondre