GHOST OF A TALE
Suggestions
OUI !
Twinsen Threepwood Ghost of a Tale, ou le projet fou d'un seul homme, Seith CG, qui a développé ce jeu du début à la fin quasiment seul. Un petit renfort via un financement participatif lui a permis néanmoins d'arriver au bout de son jeu, l'un des plus réussis de ces dernières années. Vous dirigez Tilo, Souris ménestrel emprisonnée dans un atroce donjon gouverné par les Rats. Jeu d'infiltration avec un zeste de RPG, GOAT s'inspire avec brio du 1er Thief pour son gameplay, et m'évoque les magnifiques Dark Crystal et Brisby et le Secret de Nimh pour la direction artistique. Bourré de quêtes (une soixantaine), d'un level design fantastique (un modèle d'imbrication et de ramifications), d'une musique symphonique à tomber et d'une écriture d'une finesse rare (avec un côté sombre plaisant), GOAT utilise à merveille ses ressources limitées pour en faire un modèle d'optimisation de ses éléments. Chaque pièce renferme des trésors, des costumes, des passages secrets et autres trouvailles merveilleuses. Visuellement magnifique, ludiquement hyper prenant, GOAT ne souffre que d'un style à l'ancienne qui pourra rebuter pour ses allers-retours, et d'un framerate (parfois) en berne sur console. Petit joyau !
CHANSON DE HAMELIN
wizzy le Nerd A ce conte, je gratterai bien mon luth pour chanter qui, contre les rats, est en lutte. Las, je ne serai pas dans la dithyrambe de sir Twinsen, qui m'a l'air bien en jambes. La faute à quelques mortes errances, corvées et bugs de désespérance. Éparses épines sur une câline rose... Aux pétales rougeoyantes plaidant sa noble cause : une pimpante ambiance, des charmes et des merveilles et Tilo, un souriceau amoureux du fromage et ami des abeilles. Tel le rôdeur maraudeur, il furète, fait, pas à pas, du porte à porte dans la prison des rats. Peut-être au bout du chemin sa douce Mera. Furtivité et aventure à l'ancienne, tourner en rond est une joie, une peine. Pour finir ma chanson sur la meilleure des notes, sous la quenotte, un peu de croquant et d'amidon. En ces temps rudes de redites et de rengaines, Ghost of a Tale est, ma foi, idéal pour casser la graine.
OUI !
Jane Doe Que d'émotions au moment d'achever ce merveilleux conte au pays des rongeurs, dont l'épilogue ne fut pas sans me rappeler celui d'une célèbre saga cinématographique qui m'est chère. Tilo est une adorable souris et un talentueux ménestrel, prisonnier des rats à Fort Deruine. Guidé par l'amour pour sa belle Merra, dont il a été séparé, il va braver moult dangers, avec courage et sang-froid, pour s'en échapper afin de la retrouver, devenant un héros malgré lui. Mêlant aventure et infiltration, le scénario est très finement écrit. L'univers et l'histoire sont très étoffés. Le jeu est riche, tant dans les quêtes annexes, variées et qui s'inscrivent toutes avec intérêt dans la narration, que dans les dialogues, les personnages ou encore l'inventaire, accumulant documents, tenues et autres victuailles à foison. La bande-son est sublime, alternant musiques épiques et airs de luth, entraînants ou plus graves, à la gloire des guerres passées. Seul bémol : quelques chutes de framerates qui ont entraîné plusieurs crashs. GOAT est bien plus qu'un petit bijou. C'est l'impression d'avoir parcouru plaisamment et dévoré les pages d'un touchant et haletant livre pour enfants. Tout simplement divin.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software