GHOSTWIRE TOKYO  
Suggestions
OUI, MAIS...
Iglou Ghostwire Tokyo reprend en grande partie les codes des jeux occidentaux triple A, avec une profusion d'information sur le HUD du joueur, des Torii à activer pour enlever le brouillard et ainsi mettre à jour la carte indiquant les activités... Et il y a aussi les collectibles : dans ce jeu, il s'agit surtout de récupérer les âmes des habitants de Shibuya, et il y en a vraiment beaucoup (c'est absurde). La manière de les récupérer ne change jamais, elles sont posées dans la rue ou sur les toits, et malheureusement ce constat peut s'appliquer pour tout le jeu : après environ 2h, vous aurez vu tout ce que Ghostwire a à proposer en termes de mécaniques de jeu. Que ce soient les pouvoirs au nombre de 3 - simples reskins d'un jeu de tir (le vent est une arme auto, l'eau le fusil à pompe, le feu les grenades) - ou l'exploration, vous n'aurez jamais de surprise. Pourtant, j'ai pris un certain plaisir sur Ghostwire, déjà par son ambiance qui est un véritable bonheur pour les amoureux du Japon, mais aussi grâce à quelques fulgurances. Malgré le manque d'audace et de renouveau, le tout reste très carré. C'est un plaisant gâchis.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software