JURASSIC PARK  
Suggestions
OUI, MAIS...
Kim Je ne suis pas un très grand fan de Jurassic Park, mais ce sont avant tout les photos que j'ai pu voir qui m'ont amené à m'intéresser au jeu. Et j'avoue que maintenant, en jouant, je constate qu'on peut se faire avoir par ça, car les photos sont belles, oui, mais Jurassic Park, in-game, n'est pas si reluisant que ça. Ma désillusion passée, je me mets donc à jouer... Et là encore, quelque chose cloche : la maniabilité du tout n'est pas évidente, à la limite du catastrophique ! Bon, j'exagère peut-être, mais ce n'est pas facile ou plutôt frustrant (voilà, c'est le mot !). Néanmoins, une belle trouvaille se cache derrière cette ombre. La possibilité de jouer Grant ou un Raptor (dans deux scénarios différents qui ont bien sûr plusieurs points communs), est la bienvenue, quoiqu'un peu étrange. Voilà le constat : on peine à contrôler le héros du jeu, mais quand on passe de l'autre côté de l'histoire avec le dinosaure, cela devient un brin plus jouissif ! Incarner le Raptor est vraiment plaisant avec ses grands sauts et coups de pattes et mâchoires pour balayer les gardes et autres espèces du même acabit que vous ! Le système de password présent vous sera d'une grande utilité aussi.
PAS TERRIBLE
Wizzy "Professeur Grant, derrière vous"... La version Megadrive de Jurassic Park m'a toujours attiré. Plus sombre -car Sega, c'est dark, c'est la rebelle attitude- que celle qui tourne sur Super Nintendo, j'avais envie de me plonger dans cette jungle inquiétante, où grouillent ces bons gros dinos. En fait, le jeu n'est pas sombre, il est surtout terne, brouillon et finalement assez pénible. Difficile de manier le professeur Grant, qui se choque, s'il a le malheur de sauter, dès qu'il a une plate-forme au dessus de lui. Difficile de changer d'arme en quelques secondes alors qu'on est assailli de reptiles peau de colle. Difficile de s'amuser devant un level design que je trouve bordélique. On basera trop notre progression sur un saut à l'aveugle, souvent suicidaire, histoire de savoir ce qu'il y a hors-champ. De plus, notre perso n'est pas très bien animé (à côté d'un Flashback, c'est sûr), la musique est monocorde et finit par taper sur le système. C'est vraiment un jeu "bof", oubliable. Seules satisfactions : faire du rafting et pouvoir incarner un raptor dans une aventure alternative.
OUI, MAIS...
Julius J'ai de la tendresse pour Jurassic Park sur Megadrive. Vraiment. Mais soyons clairs, le jeu de Blue Sky n'est sauvé d'un "non" ferme pour une seule chose : la partie avec le Raptor. Parce qu'avec Grant, quel enfer ! Le bonhomme est lourd à diriger, de nombreuses armes ne servent à rien, mais ce qui m'a le plus énervé, c'est le fait de devoir faire de grands sauts dans l'inconnu. Sauf que parfois, la console ne comprend pas et cela équivaut à la perte d'une vie ! Le level-design n'est de plus pas génial, certains niveaux sont chiants à traverser et je pense qu'il ne cherchait pas à s'échapper de l'île, mais du jeu. Avec le Raptor, c'est un poil mieux, et je dois avouer que tuer mes victimes à coups de griffes ou de crocs était un petit plaisir sadique. Pour l'ambiance pure, on s'y croirait presque avec les cris présents dans le jeu. Je ne peux pas en dire autant des musiques. Blue Sky ne s'est vraiment pas foulé, c'est même honteux pour un jeu de 1993 ! Les graphismes sont hélas ternes et fouillis et il est souvent dur de s'y retrouver. Les mots de passe permettent d'éviter une trop grande frustration. Mais je comprends aussi que Disney leur ait retiré le développement d'Aladdin...
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software