LOST EMBER  
Suggestions
CONSTERNANT
Twinsen Threepwood Échaudé par un Spirit of the North fort médiocre, je décide d'enchainer avec Lost Ember, un énième clone du légendaire Journey, promettant cette fois-ci une réalisation bien plus soignée, une durée de vie plus conséquente et un gameplay renouvelé par l'utilisation de différents animaux. Le résultat fut tout aussi consternant. Beau de loin mais loin d'être beau, Lost Ember est une sorte de croisement bizarre entre le triomphe de Joshua Chen et Deadly Creatures. En effet, si vous dirigez une fois de plus un animal dans un jeu zen type ballet onirique, vous pouvez désormais switcher avec d'autres créatures : rongeur, canard, poisson, éléphant, buffle, bouquetin, perroquet, et même un colibri ! Accompagné d'une âme en errance, vous allez remonter l'histoire d'un peuple décimé et d'une famille déchirée entre amour et devoir. Optimisé à la truelle, bourré de bugs (j'ai même fait bugguer la fin), d'un level design sans queue ni tête ainsi qu'une musique affligeante et très mal utilisée, Lost Ember soulève pendant 4h une incompétence rare. Gonflé par 8000 kickstarters (gasp!), le jeu ronronne avec un doublage raté (à couper !) et un récit nul d'empathie ou de maitrise. Vraiment affligeant.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software