METAL GEAR SOLID V - GROUND ZEROES  
Suggestions
OUI !
Romain Voilà le jeu qui a fait polémique sur sa durée de vie soi disant trop courte. Parce que oui, Ground Zeroes n'est pas le vrai MGS V mais juste un prologue qui fait le lien entre Peace Walker et The Phantom Pain. Ici, on contrôle Big Boss qui va devoir aller libérer deux otages (Chico et Paz) et si on sait où se trouve Chico, il faudra se débrouiller pour trouver des indices pour apprendre où Paz est maintenue prisonnière. Il m'a fallu 2h30 pour terminer cette mission, ensuite on débloque 4 autres missions secondaires plus une mission bonus une fois qu'on a retrouvé les 9 badges XOF dissimulés dans le camp. Alors il est clair que ceux qui se plaignent de la durée de vie n'ont certainement pas fait le jeu à 100%. Certes, c'est pas aussi long qu'un jeu normal, mais pour un prologue, ça reste tout à fait correct. Surtout que les qualités sont au rendez-vous : Bande-son toujours au top, gameplay entièrement revu, graphismes de toute beauté... MGS V - Ground Zeroes n'est pas un très bon jeu ; il est excellent !
QUELLE CLAQUE !
nekomiou Alors je pense que comme tous les amateurs de Metal Gear, je fus un tantinet outré par ce jeu. Et oui, car ayant regardé les tests, ceux-ci nous montraient que le jeu souffrait d'un durée de vie guère longue. J'achète le jeu au rabais, 4 euros et des tartines au flan, et... Mais quelle claque ! Première chose qui surprend, le jeu est juste magnifique ! C'est impressionnant ! On commence l'histoire avec Big Boss, qui se retrouve envoyé en mission pour récupérer 2 otages, Paz et Chico, enfermés dans un camp de prison américain. Et là, on se retrouve lâché et le jeu prend toute son importance. Il n'y a pas une seule façon d'infiltrer l'endroit, mais des tas de façons. On peut aussi bien se la jouer fine pour ne pas se faire repérer, qu'y aller un peu plus franco en prenant un véhicule (tank, voiture camion...). Cela permet vraiment de retenter la mission de multiples façons différentes. Et ô mon Dieu, que les cutscenes sont magnifiques ! De nombreuses missions sont aussi proposées en parallèle de l'histoire qui rallonge de façon drastique la durée de vie. Un excellent jeu comme sait les faire Hideo Kojima. Bravo !
OUI !
Twinsen Threepwood N'étant pas équipé d'un PC surpuissant ou d'une console next-gen à l'époque de sa sortie, j'avais dû me "contenter" de la version 360, déjà de forte belle facture. Aujourd'hui, je redécouvre Ground Zeroes et le frisson du premier jour. Quel rendu ! Quelle maîtrise technique ! Quelle mise en scène ! J'avais déjà été scotché par ce prologue sur PS360, mais le vivre dans une version optimisée me redonne le frisson de la première fois. Le Fox Engine fait vraiment des merveilles : textures magnifiques, éclairage cinématographique, modélisation impeccable, effets soignés, framerate constant à 60fps jamais pris en défaut... Cette version PS4 n'a pas à rougir face au PC : elle est fantastique ! Poussée à fond, la réalisation permet de profiter au mieux d'un confort de jeu inégalé grâce à une hausse de résolution conséquente, une augmentation de la distance de vue et une effet de focale hyper réussi facilitant grandement la visée pour les tirs. Pour le contenu, je vous renvoie à mon avis sur Xbox 360 : Ground Zeroes est un merveilleux jeu, intense, haletant, dramatique, qui démontre le savoir-faire de Kojima s'il avait pu aller au bout de sa vision sur Phantom Pain.
NON !
Mérode Avec un Kojima toujours plus exigeant, le développement de MGSV sera compliqué et Konami le sait, puisque l'éditeur décide en mars 2014 de vendre une démo jouable améliorée, intitulée Ground Zeroes. L'objectif ? Faire patienter le fan et prendre quelques billets tout en donnant un avant-goût de MGSV prévu pour l'été 2015. Illustration parfaite du jeu vidéo en kit, ce prologue est en réalité l'intro de MGSV vendu à part, et faisant suite à l'opus PSP Peace Walker. L'unique mission principale consiste à sauver deux personnages alliés de Snake et de vous enfuir. Le gameplay revisité donne un aperçu de l'innovation promise dans MGSV, et l'ambiance nocturne et pluvieuse est immersive. Là où le bât blesse, c'est que l'aventure principale se termine en 1h30 et que Kojima Prod gonfle l'offre avec de l'annexe afin de justifier son produit. On ne va pas se le cacher, ce qu'on attend d'un MGS c'est de l'infiltration appuyée par une histoire haletante et des boss marquants. Ici, vous aurez un peu d'infiltration, un zeste d'histoire, et c'est tout ! Mon meilleur souvenir de Ground Zeroes, c'est finalement le trailer et son superbe plan-séquence sur la chanson de Joan Baez, "Here's to You".
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software