NIER
Suggestions
OUI !
Romain Nier, c'est l'histoire d'un père qui va partir dans une aventure afin de trouver un remède pour sauver sa fille Yonah, touchée par une maladie appelée la Nécrose Runique. Une histoire qui se déroule dans le futur, mais un futur où le monde tel qu'on le connait a complètement disparu et qui donne une image d'un jeu se déroulant dans une époque un peu plus ancienne qu'on pourrait le croire. Un peu comme les graphismes d'ailleurs. Mais si Nier n'est pas le plus beau jeu qu'on puisse trouver sur PS3, c'est sans doute l'un des meilleurs avec son scénario plus mature qu'on peut le penser, et son gameplay varié qui donne parfois l'impression d'être dans un shoot them up (surtout contre les boss), ou même encore dans un hack'n'slash le temps d'un niveau. Nier multiplie aussi les références, notamment à Zelda ou encore à Resident Evil avec un niveau qui se déroule dans un manoir : le jeu passe alors en noir et blanc avec les caméras qui sont placées de la même manière que dans un survival-horror à l'ancienne. Le plaisir de jeu est ainsi toujours renouvelé et on ne s'ennuie à aucun moment, même lorsqu'on fait des quêtes annexes. Nier est un jeu magnifique, à découvrir absolument !
OUI !
Mérode Avec Nier, Yoko Taro crée la licence qui va le propulser. Jeu totalement dingue et sorti de nulle part, il bouscule le monde bien rangé de la gen PS360, engluée dans les TPS sur rail, les open world fedex et les downgrade post E3. Alors que Kojima tousse créativement sur MGS4 et que les Japonais rament niveau technique, Yoko Taro débarque avec un jeu pas très beau mais totalement renversant. La presse professionnelle passe totalement à côté, mais les joueurs aguerris y voient déjà le nouveau Xenogears, à juste titre. Avec une narration au rasoir, des personnages aussi excentriques que tragiques et une bande-son comme on en n'avait plus entendue depuis les grandes heures de la PS1, Nier bouscule et, avec une mélodie, un écran noir et quelques lignes de textes, véhicule plus d'émotions que bien des blockbusters. Cet Action-RPG intègre des phases de combats teintées de shoot, et fonctionne dans un environnement semi-ouvert. Alors qu'au Japon, le jeu existe en 2 versions Gestalt (Xbox360) et RepliCant (PS3), l'occident n'héritera que de Gestalt sur PS360, jugé plus vendeur chez nous car on y incarne un père voulant sauver sa fille - alors que RepliCant amène une relation frère-sœur.
OUI !
Julius Je le dis d'emblée, Nier est extraordinaire. Déjà, l'intro qui commence par une voix utilisant un langage très... fleuri : on ne s'y attend pas. Mais en réalité, on va de surprise en surprise du début à la fin. Je ne saurai dire ce qu'est exactement ce titre : un RPG avec des éléments de Shoot'em up ? Si ce n'était que ça... Parce que des phases originales, vous en aurez à la pelle. Je ne parle même pas des combats de boss... Plus innovant, tu meurs ! Et ce sans compter le scénario, qui vous retournera plusieurs fois le cerveau, accompagné de personnages forts et travaillés. Il m'est difficile d'être synthétique sur cette œuvre majeure de Yoko Taro, qui le fera connaître plus encore que Drakengard, auquel le jeu est lié. J'en ai tellement à dire que tout résumer est impossible. Le jeu est assez moyen au niveau des graphismes sur le plan technique, mais se rattrape par une grande qualité artistique. Quant aux musiques, elles sont inoubliables. Je concède que c'est un jeu particulier, qui a rebuté autant que fasciné. Son seul gros défaut est en réalité son créneau de sortie : difficile d'exister dans l'ombre d'un mastodonte commercial comme Final Fantasy XIII...
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software