NO MAN'S SKY
Suggestions
PETIT OUI !
Kim Tellement décrié, No Man's Sky, soit on aime, soit on déteste : pour ma part, le jeu m'a plutôt séduit. En réalité, je suis partagé, comme tous j'imagine, entre mon côté objectif et subjectif. Objectivement, et encore une fois, au-delà de la tromperie entre la promotion du produit et le résultat, le jeu fait un peu table rase du passé. Une aventure en temps réel où l'on peut grandement s'emmerder. Pas grand chose à faire, à part visiter les planètes qui se ressemblent plus ou moins toutes, marcher et piloter votre vaisseau dans l'hyper espace. Subjectivement, No Man's Sky vous propose de changer complètement de monde. Un jeu littéralement dépaysant qui donne lieu à un voyage au fin fond de l'infini. Mais vu que dans l'infini, il n'y a pas âme qui vive, c'est un peu tristoune. En gros, il faut être perché dans ce jeu. Un jeu où il faut prendre son temps, où l'action est morte, mais qui propose une zone d'exploration démentielle où il y a de quoi faire ! Entre ceux qui ont trouvé que les développeurs se foutaient royalement du joueur et ceux séduits par la customisation des découvertes, je me place dans la seconde catégorie, de rares parties de temps à autre.
UN REVE DE GOSSE
Twinsen Threepwood J'ai acheté No Man's Sky après la gigantesque refonte "Beyond" du jeu, mais il aura fallu attendre la 17.0 "Frontier" pour que je démarre cette aventure grandiose en constante évolution ! Bref, No Man's Sky est abouti : place au contenu et à la démesure ! Voici le Voyage avec un grand V ! Au programme : 18 TRILLIONS (oui oui !) de planètes à explorer ; des milliers de possibilités en création de base, de véhicules, de vaisseaux spatiaux, de langues aliens à apprendre, de missions à effectuer en solo ou en multijoueurs... Et le tout sans aucune transition, parfaitement "seamless". Il faudrait des dizaines de milliers de vies humaines pour en voir le bout. Tenter les affrontements sur terre face aux terribles sentinelles ou dans l'espace contre les terribles pirates ; explorer les profondeurs des sols ou bien celles des océans pour construire des stations à votre gout et sans limites. Parler, échanger, troquer avec des centaines de PNJ ou de joueurs passionnés. Émerveillez-vous face à l'étendue du plus grand univers jamais créé : d'une taille, d'une densité et d'une cohérence tellement folles, qu'elles donnent le vertige. No Man's est un rêve de gosse : celui d'explorer l'univers.
L'EXPLORATION SANS LIMITE ?
Blondex Projet alléchant – quoique nébuleux – lors de son annonce, No Man’s Sky a dû se remettre d’un lancement décevant et sans doute trop hâté, mais à force de mises à jour conséquentes, le jeu de Hello Games est parvenu à progressivement proposer la grande aventure spatiale qu’il promettait. Largué dans une planète au climat hostile et luttant pour sa survie, le joueur devient par la suite explorateur, scientifique, bâtisseur, astro-pilote, mercenaire, pilleur d’épaves, gestionnaire de colonie, etc. Mais il est surtout un Voyageur, qui doit résoudre les mystères de son univers. Il y a vraiment plusieurs jeux dans No Man’s Sky ! Si le démarrage s’avère assez laborieux (notamment pour maîtriser la navigation dans les menus), le jeu installe aussi une routine, pas forcément désagréable, où la découverte de votre x-ième planète finira hélas par vous rendre blasé de l’exploration spatiale tant les mondes – parfois très jolis – générés de manière procédurale manquent de variété. Mais comme je l’ai dit, No Man’s Sky a tout de même dépassé certains de ces écueils depuis un moment, et réserve au joueur curieux quelques très bonnes surprises au détour d’un de ses voyages.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software