PANDEMONIUM
Suggestions
WIZZ !
Wizzy Une magicienne maladroite et nous voilà parti pour de nouvelles aventures. Pandemonium est un jeu en 3D mais sans la liberté que confère la 3D. Notre bouffon ou bien notre magicienne sont enfermés dans un couloir étriqué à sauter sur des plates-formes et des ennemis comme dans un vieux Mario. Néanmoins, le jeu impressionne par ses changements de vue en direct, lesquels épousent à merveille le parcours du personnage. Entre deux sauts monumentaux sur des pastèques trampolines ou un personnage qui s'éloigne pour n'être qu'un petit point et se rapproche au premier plan, le vertige n'est jamais loin. Le jeu a beau avoir de la bouteille, la 3D a beau être taillée à la serpe, je trouve le dynamisme du jeu toujours bluffant. Avec une difficulté accrocheuse (pas mal de pièges à éviter dans la besace), quelques notes de flûte traversière sur des mélodies entraînantes et des passwords (j'aime), Pandemonium est enchanteur. Sans l'ombre d'un doute. un des meilleurs jeux du genre sur 32-bit.
OUI !
Destructor Gros titre de la fin d'année 1996 à sa sortie, le jeu impressionne surtout par sa réalisation en 3D qui rend les décors spectaculaires, même si le gameplay est comme dans un jeu 2D où il faut réussir à faire avancer tout droit son personnage. L'ambiance du jeu est psychédélique à souhait, avec des décors tout droit sortis d'un rêve, et l'ambiance est du coup très amusante. Les deux personnages principaux sélectionnables sont également dans cet esprit et sont charismatiques. A noter qu'il n'y a pas de sauvegarde mais des mots de passe pour reprendre là où on est arrivé.
OUI !
Julius Pandemonium est symbolique de la transition des consoles 32 bits de la 2D vers la 3D. Si les niveaux et les éléments sont faits en trois dimensions, le jeu se joue comme si nous étions dans un Sonic ou un Mario sur les anciennes générations de consoles. Et le titre s'en tire bien : c'est joli, les boss sont gros (quoi que trop faciles !), et le jeu transporte nos deux héros, le bouffon Fargus et la jeune magicienne Nikki, dans un univers magique qui deviendra de plus en plus foutraque au fil des 18 vastes niveaux qui nous attendent, la définition même du titre, au final. Il faut aussi noter que jouer avec Nikki permet d'avoir un double saut bien pratique lors de certaines phases de plates-formes pas forcément évidentes. Un jeu qui impressionne aussi par ses mouvements de caméra dynamiques, permettant de voir des situations sous plusieurs angles. Cependant, si Crystal Dynamics a fait du bel ouvrage en récitant tout son savoir faire en 2,5 D, Pandemonium parait presque trop sage au niveau des idées, notamment face à un Crash Bandicoot sorti au même moment, déjanté et embrassant totalement la 3D. Mais Pandemonium n'en reste pas moins un très bon jeu à faire.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software