PARASITE EVE
Suggestions
OUI !
Wave Lorsque Square se décide à donner sa propre version de Resident Evil, dont une partie de l'équipe est ici aux commandes, cela donne Parasite Eve. Une ambiance indescriptible dans un New York contemporain, une bande sonore de folie et bien entendu, un scénario comme seul le maître est capable d'en rédiger. Le choix de l’héroïne, qui deviendra une véritable icône, et la mise en scène des diverses situations sont également dignes de louanges. Certes, la durée de vie lui fait quelque peu défaut et l'on sent que le système de combat (qui sera plus tard réutilisé dans Vagrant Story) est encore expérimental, mais la formule fonctionne à merveille et l'on obtient un survival-horror à la sauce RPG qui n'a en aucun cas à rougir face à la série de Capcom. Les joueurs n'oublieront pas de sitôt le nom d'Aya Bréa.
OUI !
Julius Adapté d'un roman écrit à la base par Hideaki Sena, Parasite Eve se veut être le Resident Evil de Squaresoft. Et cela fonctionne à merveille. Vous incarnez Aya Brea, une jeune recrue de la police de New York, qui mène l'enquête dans un Manhattan envahi par des monstres. Ainsi, notre héroïne évolue dans des décors précalculés réalistes, avec angles de caméra fixes. Le jeu dispose de combats aléatoires, avec un système en semi temps réel et un système de visée et des dégâts en fonction de la distance, un système qui sera plus tard repris dans Vagrant Story. Aya peut aussi upgrader ses armes au besoin. A vrai dire, Parasite Eve est un RPG qui se veut sans fioritures, très linéaire, mais dont le mélange avec le survival-horror prend bien. Le tout avec une réalisation digne du développeur, les décors sont très beaux, et que dire des musiques composées par Yoko Shimomura, qui a su donner une vraie ambiance horrifique au jeu. Je n'ai qu'un seul regret : bien qu'il soit intense, le jeu, divisé en 6 chapitres, se termine assez vite, comptez entre 10 et 12 heures la première fois. Heureusement, le NG+ permet de débloquer un donjon inédit, assez difficile. Un excellent mélange des genres.
OUI !
Iglou J'ai rêvé pendant des années de faire Parasite Eve. Quand j'étais petit, je bavais devant les images de ce jeu, à deux doigts de faire pucer ma PS1 pour pouvoir me procurer ce RPG de SquareSoft, mais il m'aura fallu attendre 2024 pour me lancer enfin dans les aventures d'Aya Brea, la flic protagoniste qui va devoir résoudre une crise à New York sans précédent. La grosse différence avec tous les RPG de l'époque, c'est bien sûr le contexte où se déroule le jeu, à savoir un New York des années 90, pas habituel pour le genre. Le jeu va aussi surprendre par son système de combat, car s'il est bien en tour par tour pour qu'Aya puisse agir, cette dernière va surtout pouvoir se balader dans l'arène de combat. Ce n'est pas juste un gimmick, mais une composante importante puisque vous allez devoir éviter les coups et magies de vos ennemis. Côté scénario et mise en scène, il faut bien avouer que de nos jours, ça fait un peu nanar, mais que ça fait aussi partie du charme du jeu : j'ai bien rigolé pendant quelques scènes ! Il n'est le plus grand jeu de tous les temps, mais je me suis bien amusé tout du long des 10 heures qu'il faut pour en venir à bout, et c'est le principal.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   Poulpeo
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software