RESIDENT EVIL VILLAGE  
Suggestions
THE BIG BAD WOLF
Iglou 3 ans après les événements du VII, vous jouez de nouveau Ethan qui doit sauver cette fois-ci sa fille. Passons rapidement sur le point technique : comme d'habitude, le RE Engine fait des merveilles ! Certes, tout n'est pas parfait, jeu cross-gen oblige, mais le 4k Ray tracing fait son petit effet. Si RE7 avait un lien de parenté avec le premier avec ce manoir, ces allers-retours et portes fermées, ce huitième épisode tire sa paternité du 4, un jeu plus linéaire dans l'exploration des zones (sauf dans le Village qui servira de Hub rempli de petite quête annexes), mais aussi un épisode un peu plus action que certains de ses prédécesseurs. RE8 est un jeu réellement généreux, multipliant les situations, parfois même trop pour son bien-être, le dernier tiers du jeu tirant clairement trop sur la corde (même si les 30 dernières minutes sont jouissives). RE Village est un bon épisode, il manque parfois de personnalité en faisant parfois trop référence aux anciens titres, mais il n'en reste pas moins un titre efficace avec une direction artistique magnifique et un gameplay qui fait mouche. Il est difficile de lâcher la manette, un signe qui ne trompe jamais sur la qualité d'un titre.
UN PARC D'ATTRACTION MACABRE
Twinsen Threepwood Après le succès du 7ème épisode et le reboot des 2 et 3, la saga Resident Evil revient avec VIIIage (oui, c'est un jeu de mot) dans une ambiance qui cette fois-ci nous amène aux limites du fantastique, du moins en apparence. Nous nous retrouvons de nouveau dans la peau d'Ethan Winters, anti-héros générique développé dans la précédente aventure, et qui se retrouve 3 ans après les premiers évènements à rechercher sa fille dans un village maudit du fin fond de la Roumanie. Plutôt dans la lignée de RE4, Village nous amène à parcourir un monde semi-ouvert ressemblant étonnamment à un macabre parc d'attraction : d'un côté, vous trouverez le village des loups-garous, d'un autre le château des vampires ; par ici les marécages monstrueux ou encore par là, l'usine macabre. Le jeu semble taper dans tous les registres de la représentation cinématographique de l'horreur. Chaque zone/univers se boucle en 2 heures à peine, c'est franchement dommage, car il y avait matière à développer largement plus un scénario tenant sur un post it et des personnages intéressants mais sans beaucoup de temps de scène. RE8 est plus souple côté gameplay, et riche en trésor à trouver (un vrai Tomb Raider!). Bon jeu.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software