RIDGE RACER
Suggestions
OUI !
Kakulakian Ridge Racer fût l'un des jeux présent au lancement de la Playstation, première du nom et nul doute qu'il contribua à vendre un nombre conséquent de machines. S'il peut paraître désuet aujourd'hui, ce jeu, nous fît entrer dans l'ère de la 3D tel qu'on pouvait la découvrir dans les salles d'arcades au début des années nonante. Je me souviens encore de l'excitation qui fût la mienne lorsque j'ai inséré pour la première fois le disque dans ma Playstation flambant neuve. Des mois d'attentes à baver devant les W.I.P de Consoles étaient enfin récompensés. Réalisation bluffante pour l'époque, musique rythmée collant parfaitement à la conduite toute en glisse et contre braquage, la PS1 nous offrait l'arcade à domicile. Certes le jeu n'était pas très long à terminer, mais le fun était lui omniprésent, du grand Namco ! Cinq épisode plus tard, Ridge Racer était encore présent pour le lancement de la PS2, aujourd'hui il l'est encore pour la sortie de la PSP... pour un succès de plus ?
OUI !
MadMax Ridge Racer... Rien que l'évocation de ces mots me laisse rêveur, bouche bée, la bave aux lèvres. S'il est un jeu qui peut se targuer de m'avoir fait investir dans une PS-X, c'est celui-là : après de nombreuses pièces de 10 balles dépensées dans le jeu d'arcade de 1993, je ne me sentais plus de joie en 1995, quand j'ai appris la conversion de ce mythe sur PS-X. Bigre ! La première véritable claque en 3D, des sensations de conduite mémorables (déraper en arcade était un exercice... physique !), des graphismes hallucinants, une musique rythmée et donnant la pêche au tout, un circuit, certes unique, mais d'anthologie... Bref, MON jeu culte, pour ses attraits spectaculaires et les sensations qu'il me procurât - et qu'il continue à me procurer, même si l'enthousiasme a depuis, je vous l'accorde, quelque peu baissé !
OHHHH OUI !
Aqaarteaste Il est de ces jeux qui, lorsque vous les mettez dans votre console, font que votre cœur palpite... Ridge Racer est de ces jeux-là ! Revenons quelque peu en arrière : Sony sort sa Playstation et souhaite des jeux mettant en avant les qualités de sa bécane. L'un de ceux-ci fut Ridge Racer. Et on peut dire qu'ils ne se sont pas trompés : Graphismes démentiels (bon, ça clippait un peu mais bon), une sensation de vitesse hallucinante, une maniabilité révolutionnaire et intuitive... Bref, un jeu mythique. Bon, il est vrai que ce n'est pas le jeu le plus profond et le plus complet qui soit (seulement trois tracés). Mais quelle claque ! Encore aujourd'hui je me remets le jeu et m'explose les yeux à coups de dérapages ! C'est dire !
OUI, MAIS...
Blondex Loin de moi l'idée de critiquer un monument comme Ridge Racer, qui évoque beaucoup de souvenirs aux possesseurs de Playstation. Plus que jamais, l'arcade arrivait à la maison, avec une version sans grande perte par rapport à l'original. Pourtant, pour être honnête, je trouve que Ridge Racer fait pâle figure en comparaison de son concurrent de l'époque, Daytona USA, qui lui était largement supérieur en tous points. Les sensations de pilotage sont en revanche toujours aussi excellentes, du prêt à jouer, immédiatement fun, le tout accompagné d'une musique bien de son temps qui donne le tempo efficacement, et de graphismes tout à fait honorables malgré un clipping prononcé. Le problème, c'est la durée de vie, et Ridge Racer ne propose en fait qu'un seul circuit (avec une extension en pro, puis de « nouvelles » courses dans l'autre sens) ; mythique s'il en est, on en fait malgré tout rapidement les tours. Qui plus est, on le retrouve quasi-systématiquement dans toutes les nombreuses suites de la série. Restent les sensations de l'originale, inimitables, et le fort potentiel nostalgique, indiscutable.
OUI !
Kim C'est avec un gros doute que j'ai découvert Ridge Racer. La Playstation, console qui me fait hérisser les poils à chaque fois que j'en entends parler. Surtout avec ses "révolutionnaires" jeux de baston, bref la 3D, beurk, je n'aime pas ça ! Pourtant, fort est de constater que la 3D sied à merveille aux jeux de bagnoles. Animation affolante, belles couleurs, sensations de vitesse aux petits oignons, Ridge Racer a tout ! De la nana vous indiquant le début de la course aux virages serrés à négocier, on a un réel plaisir à piloter et à contempler ce beau parcours. Et on y revient avec plaisir. Ici, rien n'est laissé de côté, tout est dans l'instantané de l'action. La Saturn a son Daytona USA et autres Sega Rally, la Playstation a son jeu de caisses attitré. Certes, il n'y a qu'un seul circuit, avec des variantes de level, mais également un mode "Mirror", toutefois on est content de profiter d'un hit de l'arcade à la maison. Et c'est bien là l'essentiel. La PS a au moins le mérite, pour l'instant, de m'avoir charmé avec l'un de ses jeux !
OUI, MAIS...
Destructor Quelle claque au moment de sa sortie ! C'était l'arcade à la maison. Avec un effet de vitesse impressionnant et des claques visuelles grâce à cette 3D mappée superbe pour l'époque, Ridge Racer symbolise bien les débuts tonitruants de la PlayStation. La conversion de l'arcade est très fidèle, trop devrais-je dire, car le jeu manque clairement d'améliorations pour être incontournable en console : le mode 2 joueurs est absent, et il n'y a pas assez de circuits. Du coup, on en fait vite le tour et il ne justifie pas son achat. A avoir en prêt ou à essayer chez des potes...
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   Poulpeo
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software