TALES OF SYMPHONIA
Suggestions
OUI !
Romain Après plusieurs épisodes sortis au Japon et aux Etats-Unis, la série des "Tales of" est enfin arrivée jusque chez nous avec ce Tales of Symphonia, qui est sans aucun doute un des meilleurs épisodes de la série. Ce qui attire en premier dans le jeu, c'est bien sûr son style graphique en cell-shading qui est vraiment magnifique. Seule la carte du monde est moins bien réalisée mais pour tout le reste, c'est impeccable. Les phases de combats se déroulent en temps réel et sont vraiment très dynamiques. Le jeu vous propose également de jouer jusqu'à quatre (uniquement durant les combats) où chaque joueur prend le contrôle d'un personnage. De plus, les ennemis sont visibles sur la carte, donc libre à vous d'entamer un combat ou non. La durée de vie est énorme : il faudra compter plus de 80 heures si vous souhaitez faire toutes les quêtes annexes qui sont proposées. Tales of Symphonia est beaucoup plus qu'un excellent jeu, c'est un véritable chef-d'œuvre !
OUI !
Twinsen Threepwood Symphonia fut le 1er épisode à arriver dans nos contrées, et mon Dieu, quel volet ! Doté d'une direction artistique à tomber par terre, ce RPG nous présente un cel-shading de toute beauté, servi par un splendide chara-design signé par le mangaka Kosuke Fujishima ("Ah! My Goddess!") et une composition - encore une fois inoubliable - de Motoi Sakuraba. Si la forme est extrêmement soignée, le fond l'est également ! L'univers, absolument gigantesque, est composé de 2 mondes immenses emplis de villages et villes aussi variés que riches en contenu. Le scénario, faussement gamin, s'avère riche, prenant, rythmé voire touchant, avec une vraie qualité d'écriture. Les phases de jeu sont variées et le système de combat, jouable à 4 en coop', est la parfaite jonction entre Action-RPG et combats stratégiques au tour par tour. Comptez une centaine d'heures pour platiner une aventure inoubliable, devenue instantanément un classique du GC, et du J-RPG. Petits défauts : pas de doublage japonais sur la console de Nintendo. Un défaut depuis gommé sur les remastered PS3 et Steam. Un joyau I.N.C.O.N.T.O.U.R.N.A.B.L.E pour petits et grands aventuriers !
UN OUI MAGISTRAL !
Adol 57 Premier opus à être sorti en Europe et de surcroît en français, Tales of Symphonia est un peu le Final Fantasy VII des Tales of. Sorti sur GameCube en 2003 au Japon, puis en 2004 en Occident, Tales of Symphonia se révèle être non seulement un très bon J-RPG, mais également l'un des seuls de la Game Cube. Graphiquement assez joli avec ses graphismes en cel-shading (malgré un effet de flou d'assez mauvais goût) et profitant d'une magnifique OST signée Motoi Sakuraba, Tales of Symphonia est également très complet et n'a pas de réel défaut. Le système de combat en temps réel est jouissif, les personnages assez attachants, le scénario d'assez bonne qualité et le jeu de Namco n'est pas avare en contenu. Car oui, vous ne risquez pas de vous ennuyer sur ce titre qui propose une excellente durée de vie, avec pas mal de contenu annexe et de mini-jeux en tout genre. Mais pour chipoter un peu, on regrettera l'absence de doublage japonais. Parce que bon, le doublage US demeure assez ignoble. De plus, on ignore également pourquoi les saynètes sont doublées dans la version japonaise, mais pas dans la version occidentale. Mais malgré ça, Tales of Symphonia reste un J-RPG à faire.
SYMPHOUINIA !
Julius La pub de l'époque exagérait sans doute un peu en disant "le plus beau RPG du monde", mais il n'en reste pas moins que Tales of Symphonia m'a décidé à acquérir une GameCube. Je n'ai pas eu le modèle sorti avec le jeu, mais même acheté séparément, le soft, de surcroît premier de la série à sortir en Europe, m'a enchanté. Une aventure magique, moins naïve qu'elle ne parait de prime abord avec son héros assez immature, Lloyd, et parlant de sujets graves et sombres. Le tout enrobé d'une superbe réalisation en cel-shading, d'un excellent chara-design, d'un système de combat dynamique alliant habilement action-RPG et stratégie. Bien entendu, le tout est accompagné des superbes musiques signées Motoi Sakuraba, et le thème de la carte de Sylvarant compte parmi les meilleurs jamais composés du genre, tant elle incite à aller à l'aventure, qui dure facilement 80 heures au bas mot. Seuls défauts : nous n'avons pas eu droit sur cette version aux doublages japonais, celui US étant assez ignoble, c'est dommage, tout comme l'absence pure et simple de doublage des saynètes. Quoiqu'il en soit, Tales of Symphonia est un incontournable de sa série et de la GameCube. Un grand classique.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software