ULTRAMAN
Suggestions
LA DAUBE LEGENDAIRE !
Blondex N'importe qui ayant reçu en cadeau la SNES à son arrivée en 1992 n'avait qu'une seule crainte : que mamie choisisse de vous offrir, parmi tous les bons jeux au lancement de la console, la daube ultime, Ultraman ! Peu de monde s'y est réellement essayé à l'époque, tous ceux ayant joué au jeu l'ont fait en parfaite connaissance de cause... et sont en quelque sorte satisfaits ! Oui, tout ce qui a été dit sur ce jeu est parfaitement vrai, Ultraman est nul à ce point ! L'esprit kitschissime des séries japonaises à la Bioman (dont Ultraman) est bien restituée : décors de mauvais goûts, 9 monstres délicieusement ringards, la présentation de chacun d'entre eux déclenchant l'hilarité immédiate ! Mais assez rigoler, Ultraman n'est pas une daube pour rien et va se venger, bien armé de son affreux système de combat. A force de coups de pied (le seul coup efficace), vous penserez venir à bout de votre adversaire... mais que nenni, il faut l'achever avec un super coup spécial de niveau 4, que vous ne pourrez réaliser qu'une fois votre jauge spéciale totalement remplie... Une éternité qui vous sera fatale ! Ennuyeux et énervant à la fois : l'improbable alchimie que réussit Ultraman !
ULTRA NUL !
wizzy le Nerd UltraMan s'ébat gaiement avec ses amis les streumons. Mais que dire, comment dire, quoi dire !!? UltraMan n'est pas juste kitchissime (le mauvais goût, ça peut avoir son charme), il est aussi outrageusement ridicule... Baston stupide et un brin casse-cul-cul, décors pauvres en toute chose, looks et poses grotesques mais encore, si ce n'était que ça... Comme l'indique Blondex (et je partage comme tant d'autres son incrédulité), à la fin de chaque combat, pour battre ces streumons, ces Rouflouflous et ces Graous mutants de la planète Ringardos, notre héros doit les achever avec un coup spécial Laser de son cru, car sinon, c'est pas possible, les monstres ringardos, ils meurent pas, ils ressuscitent... Il est ainsi tout à fait possible de passer une vie entière sur un combat d'UltraMan. Fort heureusement, mes amis, on a le droit d'éteindre la console...
NON !
Retro Kidz Perplexe... C'est mon ressentiment après avoir joué à ce jeu. Il y a des développeurs qui oublient une chose essentielle que l'on recherche quand on joue à un jeu vidéo : s'amuser ! Ici, on est sur un jeu de combat qui frôle la nullité comme je n'en ai jamais vue pour un jeu de combat. Ici, notre Ultraman aurait besoin d'huile tellement il est rigide dans tout ce qu'il fait. Les sauts, les coups, les déplacements et les roulades ont l'air tout aussi proches de la souplesse et de la fluidité que ne l'est E.T. parmi les meilleurs jeux de tous les temps. En plus, si on veut gagner, on ne pourra compter que sur le coup et de pied et des roulades pour attraper ces vilains monstres qui même à la fin du combat, nous réservent une petite surprise. Si on arrive à les vaincre, il faudra les achever en utilisant notre rayon laser, à ne pas utiliser sans faire exprès avant car sinon, le monstre se met à récupérer de l'énergie et à nous tabasser ensuite. Un jeu à éviter !
ULTRANAZE
BillHimself Ultraman est une des plus anciennes séries de science-fiction japonaises qui compte des dizaines de séries dérivées depuis 1966. Il est tout naturel que notre super-héros argenté ait eu droit à son lot d'adaptations vidéoludiques. Le principe du jeu est simple : comme dans la série, Ultraman dispose de peu de temps pour battre chaque monstre qui se dresse devant lui (il ne peut garder sa forme géante que quelques minutes). Sympa dans l'idée, mais le gameplay est malheureusement très médiocre. Les coups d'Ultraman sont peu précis et vos meilleures chances de victoires viendront du coup de pied sauté (comme souvent dans les mauvais jeux de combats) et de l’esquive, un comble. Mais ce qui vous donnera envie de balancer votre manette, c’est cette p... d’obligation de finir chaque monstre avec une attaque spéciale chargée au maximum. Ultraman se termine en venant à bout de 9 monstres. C’est beaucoup compte tenu de gameplay pourri, mais finalement peu pour tout joueur qui persévèrerait un minimum pour en venir à bout, d’autant qu’il n’y a pas de mode 2 joueurs. Les graphismes sont moyens, mais les musiques sont elles plutôt réussies, ça ne rattrape évidemment pas le reste. À éviter.
NON !
Twinsen Threepwood Attention, personnage culte ! Ultraman, LE héros absolu pour plusieurs générations de Japonais, débarque sur SNES ! J'ai eu l'occasion de voir quelques épisodes dans mon enfance pendant sa brève diffusion sur nos chaines. Le jeu est à l'image du souvenir que je garde de la série : délicieusement kitch, ultra répétitif, bateau au possible... Et pourtant, on regarde jusqu'au bout. On enchaine donc 9 monstres aux doux airs de Bioman, et il s'agit d'enchaîner prises de catch et high kick avant de pouvoir assener un spécial final ! Le principe, c'est de jauger votre dépense d'énergie pour lancer la 4e attaque, la plus puissante, la seule capable de tuer les monstres avant le temps imparti. Délicieusement nul, les combats ressemblent à du tamponnage de semi-remorque. Qu'importe le bouclier (inutile), le coup de pied retourné (sans dégât) ou le méga-saut (décoratif) : seul le high kick sera vraiment utile. Passé 20min, on arrive au bout du calvaire pour profiter d'une musique de fin rappelant à mort le thème de Final fantasy : j'étais juste mort de rire. Ultraman, tu es nul, vraiment nul, mais tu m'as fait passé 20 min de pur bonheur. A conseiller pour la déconnade et pour avoir le smile.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software