XENOBLADE CHRONICLES 3  
Suggestions
INCROYABLE !
Twinsen Threepwood Avec la saga Xenoblade, Nintendo et Monolith Studio ont su redonner foi au JRPGistes : la promesse de vivre une aventure avec un grand A. Après 2 épisodes sidérants de qualité (il n'y a pas de superlatifs assez forts pour les décrire), Tetsuya Takahashi allait-il réaliser pour la 3ème fois un miracle vidéoludique ? La réponse est oui. Xenoblade 3 est le plus grandiose des 3 épisodes : le plus gigantesque, le plus narratif, le plus cinématographique, le plus dense, le plus sombre, le plus intense. Noah s'avère le héros le plus réussi de la saga, c'est dire le niveau aux vues de ses prestigieux prédécesseurs. Le système de combat fait la synthèse de l'ensemble de la série avec une grande maîtrise. La musique, entièrement symphonique, fait 4 fois la taille de l'opus originel et rentre d'office dans l'Histoire du medium. Le scénario lie habilement tous les univers, avec beaucoup de moments touchants et de beaux clins d'œil. X3 est chargé en émotion, traite de la vie et de la mort comme jamais et vous emporte. Certes, la technique date, le Hub est chargé et les boss sont des sacs à PV. Mais qu'importe : Xenoblade 3 est un monument, une promesse d'un amour tenu. Bravo. Et merci.
UNE OEUVRE INTENSE ET ABOUTIE
Blondex Alors que j’arrive au terme du jeu, me reviennent déjà les souvenirs des nombreux moments forts : le signe d’une grande aventure ! Puisant son inspiration dans de nombreux classiques de SF, Xenoblade 3 installe le joueur dans un univers sombre : devant tracer leur voie dans un monde perpétuellement en guerre, vos héros se raccrochent à l’idée d’une fin glorieuse, le « Grand retour », qui leur offrira l’apaisement après une courte vie dédiée aux combats. Lorsque leurs certitudes viendront à être perturbées à jamais, c’est alors plus qu’un monde qui s’ouvre à eux comme au joueur. Bien sûr, l’histoire, prenante et émouvante, constitue un fil conducteur parsemé de longues cinématiques, mais l’équilibre reste assuré par de très nombreuses quêtes annexes, qui sont autant de raisons poussant à l’exploration. Si les combats peuvent être usants à la longue, le jeu ne pousse jamais à les enchaîner bêtement, et pose même la question de leur futilité lorsque, au détour de votre aventure, il vous faudra apaiser les âmes de ceux qui sont tombés, aux sons d’une flûte aux notes mélancoliques. Monolith Studio a donc livré une œuvre intense et aboutie ; un voyage que j’ai eu plaisir à mener !
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software