FORUM Se connecter pour vérifier ses messages privés
Vos jeux de la décennie !! Page : 1, 2, 3, 4  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum > Bla Bla
Iglou
Messages: 727

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Lun 25 Nov 2019 22:12 Répondre en citant

Helloooooooooo tout le monde !!!

Vous n'êtes pas sans savoir que la fin de la décennie approche grand pas puisqu'il reste à peine un peu plus d'un mois.

Une décennie avec des hauts des bas dans le monde, mais nous ne somme pas la pour parler de politique, de malheurs etc... mais bien de jeux vidéo et je ne sais pas pour vous mais ça été une décennie assez intense me concernant, avec un paquet de jeux vidéo fait, un changement de cap concernant mes goûts et je dois bien l'avouer la génération X360 et PS3 à bien failli avoir raison de ma passion, mais heureusement tout est rentré dans l'odre.

Enfin bref je raconte ma vie, mais tout le monde s'en tape !!!

Allons directement droit au but, je propose que chacun donne son TOP 10 (WOW je sais c'est chaud), des meilleurs jeux qu'il ai fait entre 2010 et 2019, attention je parle bien de jeux sortie durant cette période (Désolé pour ceux qui souhaitait mettre du rétro mais la réponse est : non).

Trêve de bavardage, je déclare officiellement le TOP DE LA DECENNIE OUVERT.

A vos claviez Messieurs-Dames fait nous rêver !!!

(Pas de présentation obligatoire même si une image et un petit texte serais la bienvenue on parle quand meme de vos jeux OF DECADE !!!)

(Beaucoup ne participe plus au forum, ni au chat, n'hésitez pas à contacter Wizzy, Kim ou tout autre anciens)
Blondex
Modérateur
Messages: 7551

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Lun 25 Nov 2019 23:45 Répondre en citant

Faut que je réfléchisse activement à la question, pour sélectionner un top 10 qui ne comportera pas forcément les meilleurs jeux parce qu'ils sont les meilleurs, mais parce qu'ils m'auront marqué, pour une raison ou une autre.

On couvre donc 10 années de jeux vidéo, ce qui est énorme : en 2010, le marché est dominé par une Wii qui entame son déclin, tandis que le duo PS360 atteignaient un bon rythme de croisière et livraient de nombreux grands jeux. Du côté portable, la DS allait céder sa place à la 3DS en 2011, tout comme la PSP avec la PS Vita.
La Wii finira par céder elle aussi sa place à la Wii U en 2012, dont l'échec commercial entraînera son remplacement par la Switch en 2017 (Switch qui remplacera aussi la 3DS, mais moins brutalement). Côté Sony, la PS4 est lancée fin 2013 et profite de la bonne dynamique de la PS3 en fin de carrière, mais aussi du lancement complètement loupé de la Xbox One, qui n'a à l'inverse pas su capitaliser sur les ventes de la 360.
En 2019, la PS4 et la Xbox One sont en fin de cycle, tandis que la Switch continue de tracer une route pavée de succès.
Et pendant ce temps là, sur PC, Steam a tellement grossi qu'il a quasiment écarté toutes les plateformes concurrentes... jusqu'à l'émergence récente de l'Epic Games Store.

Voilà pour situer le contexte... et maintenant, je m'en vais réfléchir de ce pas à mon top 10 !
PXL
Messages: 520

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 26 Nov 2019 07:12 Répondre en citant

Il existe un site qui recense toutes les sorties de jeux par an et par console. Car mon cerveau est ce qu'il est mais ça va être chaud de sortir un top dix des dix dernières années lol.

Mais je vais me pencher sur la question bien entendu
Blondex
Modérateur
Messages: 7551

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 26 Nov 2019 08:54 Répondre en citant

PXL a écrit:
Il existe un site qui recense toutes les sorties de jeux par an et par console. Car mon cerveau est ce qu'il est mais ça va être chaud de sortir un top dix des dix dernières années lol.

Le plus simple reste Wikipedia en anglais, en trouvant les articles qui listent les jeux d'une console et en faisant un tri sur les années.
BillHimself
Messages: 156

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 26 Nov 2019 09:17 Répondre en citant

Malheureusement je pense que ça n’existe pas, d’autant que les dates de sorties peuvent légèrement différer (c’est heureusement de moins en moins vrais dans cette décennie).
Pour ma part, j’aime « The GameFAQs », c’est très complet.
Bémol: c’est en anglais
Blondex
Modérateur
Messages: 7551

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 26 Nov 2019 09:45 Répondre en citant

Pour les jeux de la Wii, voici la liste. Et on peut classer par date suivant la région. Existe aussi pour toutes les autres consoles. Wink
Blondex
Modérateur
Messages: 7551

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 26 Nov 2019 18:54 Répondre en citant

Allez, je me lance le premier, comme ça d'autres pourront m'imiter ! Voici mon top 10 des jeux de la décennie 2010, avec peut-être des surprises, ou peut-être pas. Après avoir fait un large tour d'horizon de mes jeux préférés, certains se sont immédiatement distingués, et d'autres ont dû s'imposer aux points (et aux poings aussi).
Forcément, je ne vais pas me cacher d'avoir privilégié les jeux Nintendo durant cette décennie, mais d'autres jeux ont su se faire une place. Voilà pour la petite intro, maintenant place au top !

10
Spoiler:
Papers, Please (PC)
Ce simulateur de garde-frontière dans un pays fictif du bloc communiste confronte le joueur à des choix moraux difficiles. Un gameplay en apparence rebutant, mais qui parvient à délivrer son message : aux ordres d’un régime autoritaire, que faudra-t-il sacrifier ? L’un des jeux indé les plus intelligents de la décennie.

9
Spoiler:
Super Mario 3D World (Wii U)
Mario Galaxy 2 et Mario Odyssey pouvaient prétendre à une place dans mon top 10, mais c’est Mario 3D World qui l’emporte, pour la simple et bonne raison qu’il se trouve à la croisée de tous les Mario : 2D ou 3D, période NES ou New SMB, tout s’y mélange dans ce qui est pour moi le grand classique Mario de la décennie, et que les années 2020 vont – je l’espère – réhabiliter.

8
Spoiler:
Life is Strange (multi)
Une histoire touchante, des personnages attachants, une réalisation soignée et de nombreux thèmes délicats abordés sans lourdeur, Life is Strange a pour moi marqué la décennie 2010 en jeux vidéo. Et il restera à mon avis cité comme une référence du genre narratif pour un bon moment.

7
Spoiler:
Dishonored (multi)
Est-ce le jeu le plus solide en termes d’histoire ou de gameplay ? Peu importe, j’ai complètement accroché à son univers crasseux, et plus étonnant, les possibilités que ce jeu offre dans son déroulement font que suivant les décisions prises dans le feu de l’action, il peut se révéler très différent d’une partie à une autre.

6
Spoiler:
Bioshock Infinite (multi)
Même genre que Dishonored (le FPS), mais univers et philosophie de jeu complètement à l’opposé : Bioshock Infinite fait le choix d’imposer au joueur son parcours, tout en développant un univers utopique étonnant, des personnages bien développés, et une histoire complexe qui vont me marquer pour longtemps.

5
Spoiler:
Super Smash Bros Ultimate (Switch)
Ma décennie aura été quasi-constamment marquée par Smash Bros. Peut-être ai-je davantage joué à Smash 4 3DS et Wii U, mais Smash Ultimate n’a pas usurpé son titre en étant encore plus complet. Mieux, cette série m’a permis de me familiariser avec des univers que je ne connaissais pas et qui m’a donné envie de les découvrir.

4
Spoiler:
Xenoblade Chronicles (Wii)
Je dois vraiment à Smash Bros de m’avoir donné l’envie de découvrir Xenoblade, et je ne l’ai pas regretté, tant ce monument m’a transporté plus d’une centaine d’heures durant dans une exploration vertigineuse. Au-delà de l’histoire, c’est le cadre même de Xenoblade qui m’a profondément marqué, avec le sentiment d’avoir été récompensé pour chaque découverte.

3
Spoiler:
Shovel Knight (multi)
À sa sortie en 2014, je n’aurais pas pensé que ce jeu finirait dans le top de la décennie, et même sur le podium. Mais j’ai découvert une ode aux grands jeux de l’ère 8-bits (Megaman, Castlevania), ainsi qu’une aventure capable de livrer des moments de poésie inattendus. Cerise sur le gâteau, ce jeu particulièrement généreux s’est enrichi avec le temps de DLC gratuits tout aussi magnifiques !

2
Spoiler:
Fire Emblem – Awakening (3DS)
Il me fallait désigner un représentant de la série Fire Emblem, compte tenu des centaines d’heures passées sur les différents opus. Mon intérêt pour Fire Emblem est né avec Awakening, c’est donc qu’il a marqué pour moi ma décennie 2010 plus que tout autre jeu (ou presque !) par son gameplay recherché et très accrocheur.

Mentions honorables
Spoiler:
J’en ai déjà cité : Mario Galaxy 2 a ouvert le bal de la décennie, Luigi’s Mansion 3 la referme, et d’autres excellents jeux ont égayé ma décennie 2010, dont Mario Odyssey, Mario Kart 8 et Fire Emblem Three Houses côté Nintendo. Côté indé, l’absurde The Stanley Parable, mais aussi l’émouvant To the Moon et l’hyper violent Hotline Miami. Et enfin, pour les autres horizons, Portal 2, Batman Arkham City et Castlevania Lords of Shadow méritent cette mention.

1
Spoiler:
The Legend of Zelda – Breath of the Wild (Wii U, Switch)
Mon numéro 1, sans contestation possible, et même si ce n’est pas une surprise, tant pis, car on ne joue à pareil chef-d’œuvre qu’une fois par décennie… donc c’est le jeu de la décennie selon moi !
Iglou
Messages: 727

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 26 Nov 2019 20:07 Répondre en citant

Bravo pour ce top, les premiers ne sont en effet pas une surprise, je suis quand même grave surpris par les 5 derniers (de 10 à 6)

Spoiler:
Papers please, Life is strange, dishonored et bioshock infinite
je ne pensais pas les trouver dans ton top. Belle sélection de Blondex, on l'applaudis pour être le premier à s'être lancé à l'eau.

Je suis en train de préparer le miens, mais il va prendre un peu de temps, vous me connaissez j'aime m'étaler.
Twinsen Threepwood
Messages: 6000

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 26 Nov 2019 20:55 Répondre en citant

Très beau top Blondex! Tes 9 et 10 m'ont surpris , 6 et 4, mais tellement d'accord, et on 1...rien à dire.

GG.
Blondex
Modérateur
Messages: 7551

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 26 Nov 2019 21:05 Répondre en citant

Merci pour vos retours ! Forcément, pour moi ce top n'est pas une surprise, ce sont tous des jeux qui m'ont accroché des dizaines d'heures (au bas mot), et ça m'a été plutôt facile de dégager les 9 premiers (juste l'ordre à préciser), le 10ème s'étant imposé au finish !

J'attends vos tops avec impatience ! Very Happy
wizzy le Nerd
Messages: 2068

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 26 Nov 2019 21:06 Répondre en citant

Blondex a écrit:

7
Spoiler:
Dishonored (multi)
Est-ce le jeu le plus solide en termes d’histoire ou de gameplay ? Peu importe, j’ai complètement accroché à son univers crasseux, et plus étonnant, les possibilités que ce jeu offre dans son déroulement font que suivant les décisions prises dans le feu de l’action, il peut se révéler très différent d’une partie à une autre.



J'étais persuadé qu'il était sorti avant 2010, belle surprise... et excellent Top
Iglou
Messages: 727

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 26 Nov 2019 23:11 Répondre en citant

Désolé d'avance pour les fautes, je reprendrais peut être certain texte, donc celui du 1er, j'en suis pas totalement satisfait, trop clinique.

Et déso Blondex, je sais que tu déteste les pavés.

EDIT: Désolé je vois qu'il manque parfois carrément des mots, j 'arrangerais ça demain.

10/
Spoiler:


The Last Guardian

Nous l'aurons attendu ce Last Guardian, le nouveau jeu de Fumito Ueda, le papa derrière ICO et Shadow of the colossus, annoncé en grande pompe en 2009, avec un autre trailer en 2010, le jeu aura disparu des radars pendant 5 ans, sans aucune nouvelle, et pourtant il est bien arrivé en fin d'année 2016. Comme d'habitude avec Ueda, c'est le lien que va créer le joueur avec Trico qui va être au centre du jeu. Plus proche de son premier jeu qu'est ICO, puisque tout comme lui nous sommes enfermés dans une cité ou nous allons devoir des résoudre les énigmes, avec un peu d'action, le tout mélanger avec des scènes de plateforme classique, mais qui à surtout pour but comme le reste des éléments cité auparavant de créer se lien émotionnel entre le joueur et l'animal Trico. Projet véritablement casse-gueule, Ueda et son studio GENDESIGN arrive à nous embarquer dans une aventure fantastique, ou comme d'habitude l'émotion est au cœur du jeu, une œuvre qui marquera toute personne qui encore un peu de place dans leur cœur pour un peu d'amour.


9/

Spoiler:


Metal Gear Solid V : The Phantom Pain

J'en ai déjà tellement parlé, un jeu d'une envergure folle qui sous les problèmes lié au départ de Kojima de Konami, à connu une fin de développement assez chaotique, puisque Kojima n'avais même plus le droit de voir son équipe, cela donne un jeu boiteux, rempli d'imperfection, voir un brin schizophrène, et un jeu on le sais emputé d'une partie de son contenu. Heureusement MGSV n'est pas que ça, c'est une véritable lettre ouverte d'amour adressé au fans, mais il est aussi à l'heure actuelle toujours et encore le meilleur jeu d'action/infiltration jamais fait, Kojima et son équipe nous ont donnée un véritable coffre aux trésors, ou l'expérimentation donne toujours satisfaction et ou chaque situation peux être appréhendé de différente à manière. MGS V est un œuvre malade, incomplète, mais une œuvre profondément sincère d'un créateur à ses fans.


8/

Spoiler:


Xenoblade Chronicles

La génération PS3/360/Wii n'a pas été tendre pour les studios de développement japonais, et pour les RPG encore pire, pendant des années j'ai fait la diette des RPG, sois parce que ils essyaient de trop s'occidentaliser ou alors vraiement trop japonais, je n'arrivais plus à trouver l'équilibre parfait des RPG 16 ou 32 Bits, japonais dans l'âme mais universel avant tout et heureusement Monolith Soft dirigé par Tetsuya Takahashi nous ont accouché d'une oeuvre maitresse avec ce Xenoblade Chronicles, ne reniant en rien ses différents thèmes qu'il inclus dans chacun de ses jeux (xenogears ou xenosaga) comme le libre artbitre, il n'en n'oublie pas d'être un jeux vidéo et quel jeu !!! Un univers fascinant, un véritable plaisir de parcourir le jeu ou chaque recoin regorge de secret débloquant même de l'xp, le mot d'ordre du jeu est plaisir, le joueur ne pas doit frustrer, mais récompenser pour sa curiosité, quel plaisir de sortir des mécaniques de JRPG vieille de plus de 25 ans. Parler de Xenoblade Chronicles serait un crime, une OST de presque 100 pistes et aucun déchet. Xenoblade Chronicles est une pièce maîtresse qui va continuer pendant des années à inspiré les studios.


7/

Spoiler:


Dragon Quest XI

Dragon Quest XI les deux faces d'une même pièce avec Xenoblade Chornilces, un prônant la nouveauté, l'autre continuant son chemin comme toujours, le vent dans les voiles, et un navire toujours aussi brillant. L'aventure mes amis, et quelle aventure, elle m'aura tenu en haleine pendant plus de 60h à en perdre le sommeil, une aventure telle que je n'avais pas vécu depuis le très grand Skies of Arcadia. Dragon Quest XI reste sur les rails mis en place depuis sa création mais n'oublie pas de dépoussiérer un peu sa formule, avec une aventure plus simple, plus rythmé, des ajouts pour améliorer le périple du joueur (comme les feux de camps permettant de reprendre toute sa vie et magie), une histoire simple des forces du bien contre les forces du mal, une histoire vieille comme le monde, mais raconter de manière brillante surtout grâce à tout ses PNJ inoubliable que vous croiserez, tantôt comique, parfois tragique (le Iglou a bien failli verser sa larme). Dragon Quest XI est un véritable bol d'air frais, et en ses temps un peu sombre, c'est un jeu qui fait du bien vous sortirez avec un sourire comme jamais.


6/

Spoiler:


Journey

Journey,développé par la petite équipe de ThatgameCompagny, dirigé par le très talantueux Jenova Chen, déjà responsable de Flow et de l'excellent Flower. Journey, c'est le voyage, dans sa plus simple forme, pas d'énigme, pas de combat, juste un but, atteindre la montagne, mais pourquoi ? Le jeu ne nous donnera jamais la réponse, comme dit plus haut, c'est un voyage comme nulle autre pareil car il sera avant tout sprituel tant pour le joueur que pour l'avatar anonyme que vous allez controler, chacun y trouvera ses réponses, et il est le tour de force d'être un jeu profondément universel, quelque sois votre âge, vos conviction personnel ou religieux, nous trouverons tous quelques choses en arrivant au pieds de cette montagne. Un jeu magnifique en tout point avec cette OST complètement folle diriger par Austin Wintory.



5/

Spoiler:


Celeste

Celeste, un jeu de plate-forme hardcore, racontant l'ascension du mont céleste par la jeune Madeline. J'en parle souvent de céleste, mais ce jeu est une véritable leçon de level design et de narration, puisque le lvl design sera en accord avec les émotions de Madeline, si elle est nerveuse les tableaux seront assez resserré, joyeuse ils seront aériens, etc... mais Matt Thorson n'en n'oublie pas d'en faire un jeu, et la aussi le jeu se relèvre brillant, composé de 8 niveaux de bases, avec simplement 3 actions, sauté, dasher et s'aggriper, le développeur va déployer une inventvité sans faille, puisque chaque niveau aura des nouveaux éléments de gameplay et pour arriver dans un final explosif ou toute les idées se rejoignent le tout dans une bien vieillance qui fait plaisir. Célèste est un chef d'œuvre et plus de se permettre de traiter de problème psychologique rarement exploité dans les jeux vidéo.



4/

Spoiler:


Nier Automata

Ca, c'est la claque venu de nulle part, j'en attendais rien, bien sûr beaucoup de gens en parlait, mais franchement, les robots en mode maids, je ne sais pas ca m'inspirerai pas des masses, même venant de Platinum Games et Yoko Taro on le sais capable du meilleur (nier) comme du pire (drakengard 3). Grand bien m'a pris de le faire. Difficile de parler de Nier Automata par peur de trop en dévoiler, mais Yoko Taro et Platinum ont accouché d'un jeu qui ma retourné, alors oui le gameplay n'a rien de révolutionnaire et on est loin de la tehcninité d'un Bayo ou DMC, il va tirer son épingle dans d'autre domaine, comme par exemple son rythme complètement fou, alternant scène de contemplation et d'action totalement folle, passant d'un BTA, en jeu shoot en quelques secondes, le jeu ne va pas vous lâcher une seconde et son histoire est totalement raccord avec le game design du jeu. Bref fait Nier Auotmata, mais attention, vous n'en sortirez pas indemne, je vous le promets.


3/

Spoiler:


Hollow Knight

Hollow Knight en voilà un autre jeu qui ma fait perdre des heures de sommeil, il est tout ce que j'adore dans le jeu vidéo, une aventure qui ne vous prend pas par la main, un level design totalement maîtrisé, une difficulté revlevé, mais juste, un univers intriguant, un jeu long et remplis de secret. Hollow Knight n'est pas un jeu pour tout le monde, il demande l'investissement, impossible de le lacher plus de quelques jours sans quoi vous vous retrouverez complètement perdu, le level design à beau être un des plus intelligents qu'il m'est été donner de jouer, il est aussi d'une compléxité et d'une grandeur machiavélique. Rentré dans l'univers Hallownest, c'est découvrir la fin d'une civilisation et c'est la mélancolie qui va prédominer tout le long de l'aventure, de plus l'ost de Christopher Larkin est fantastique. Un must have pour tous les fans de Metroid.



2/

Spoiler:


The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Tout à été dit ou presque sur le mastondondte Breath of the wild, le jeu qui pour moi à mis genoux tous les autres open worlds, proposant pour la première un monde ou le jeu et l'expérimentation est mis en avant, il n'y a rien a jeter dans breath of the wild, de la musique, au sound design, en passant par l'ingéniosité du moteur physique et du level design attirant toujours l'oeil vers une destination inconnu ou non prévu. C'est la première fois que dans open world je ne regarde pas la carte en bas à gauche (ou droite), car elle n'indique rien, pas de point d'activité comme chez Ubi ou même Rockstar, vous êtes maitre de votre destin et de votre voyage, à vous de découvrir tous les secrets du royaume par un seul mot d'odre : la curiosité. Un chef d'œuvre toujours tranquille depuis 2017, personne n'est venu effleurer son génie.



1/
Spoiler:


Dark Souls à été lancé en 2011, une année plutôt chargé en qualité niveau jeux vidéo (Witcher 2, portal 2, Batman Arkam city), même si demons souls avait eu son succès, rien en laissait présager le succès et l'écho que Dark Souls allait laisser dans le monde du jeu vidéo. Pourtant, en y regardant de près, il n'a rien inventé directement, mais à su mettre les bons ingrédients, tout en transcendant la somme de ses parties

À l'heure de la génération X360 Wii et PS3 ou les plus gros studios se demandait comment garder le joueur accrocher à sa manette, la réponse à été souvent "de tout le servir sur un plateau d'argent" mais le jeu de From Software à une philosophie bien différente. Tout comme le mort-vivant que vous allez jouer, le joueur est propulser dans un univers totalement inconnu sans aucune explication en dehors d'être la figure prophétique annoncé (du moins, c'est ce que laisse penser le jeu à la base, mais la vérité sera tout autre). La mort est inévitable les ennemis, grands et petits, sont impitoyables, punissant souvent les faux pas et annulant le progrès d'une manière qui semble particulièrement impitoyable, mais la mort tissée sur un plan intradiégétique puisque faisant sens dans le monde de Dark Souls, d'ailleurs le joueurs abandonnant, laissera son avatar seul à jamais, sans âme devenant rien de moins une carcasse (un mort vidé de son âme, ayant succombé à la folie). Dark Souls n'a simplement fait que de revenir aux fondamentaux des jeux vidéo d'antan, laisser le joueur se surpasser.

Malheureusement l'erreur est de s'arrêter à sa simple difficulte, mais si vous me demandez pourquoi je reviens plusieurs fois par an sur Dark Souls, ce n'est pas que pour ça, c'est aussi pour son univers, ses personnages, et sa construction de Level Design d'une maitrise tel que encore aujourd'hui je me demande comment cela à été possible, mais bien sur il y aussi les récits qui habite se monde. Demon's et Dark Souls sont des jeux qui reflètent la façon dont leur réalisateur, Hidetaka Miyazaki, a vécu les histoires quand il était enfant. Ayant grandi dans la pauvreté, il est devenu un lecteur avide, fouillant souvent dans des histoires qui dépassaient encore son entendement. Il atteignait des passages difficiles à comprendre pour lui et, dans ces moments-là, il créait ses propres récits pour combler les lacunes.

Le monde de Lordran est riche d'histoire, de dieux, de disciples, de factions et d'idéologies divers, conçus pour construire un monde fascinant que les joueurs doivent démêler et comprendre. Mais tous les détails nécessaires pour le faire sont éparpillés dans le jeu comme de petites pièces d'un puzzle plus grand. Les personnes intéressées à voir l'image complète devront lire les descriptions d'tiems, qui contiennent de petites pépites d'information, ou écouter attentivement le bavardage vague des personnages, et ensuite établir leurs propres liens. Tout comme le gameplay, le processus d'expérience de l'histoire exige de la patience, une nature studieuse et la volonté de lire entre les lignes et de tirer des conclusions qui ne seront peut-être jamais vérifiées ouvertement. Ce sens du minimalisme narratif est également devenu omniprésent dans l'ère post-Dark Souls.

Le public a commencé à se pencher sur des aspects des jeux qui n'étaient auparavant qu'une réflexion après coup. Des choses comme les descriptions d'objet n'étaient plus seulement traitées comme un simple texte, et l'habillage des décors n'avait pas seulement besoin d'être jolie pour les yeux. On s'attendait à ce que même les plus petits détails aient un sens pour le jeu d'une façon ou d'une autre. En retour, les développeurs ont saisi l'occasion d'explorer les récits d'une manière plus émergente. Breath of the wild ou encore Hollow Knight en sont l'exemple, de cette narration par l'environnement. Dans cet esprit, il est peut-être plus approprié de dire que Dark Souls était un jeu qui mettait plus l'accent sur le lore que sur l'histoire, et montrait que les joueurs n'avaient pas besoin d'être tenus par la main et traînés dans un récit. On pouvait les taquiner avec et leur laisser le temps de trouver un sens à leur loisir. La diffusion du récit et de l'histoire est devenue plus sophistiquée, et il suffit de regarder les énormes communautés en ligne qui se sont développées autour de la dissection de l'histoire de Dark Souls pour voir à quel point cela a été précieux.

Lordran lui-même occupe également une place aussi importante dans l'histoire des jeux. Sur un plan plus large, sa construction se distingue par sa complexité et sa réflexion, avec des zones disparates qui s'enchaînent d'une manière naturelle pour donner une impression vivante de son ensemble, mais c'est l'expression artistique qui l'élève tout entière. Lordran est un monde qui est suspendu dans le temps et au bord du précipice d'un grand changement, attendant que le joueur arrive. L'Age du Feu n'a pas été bon pour son peuple, qui a perdu son but et est devenu l'enveloppe de lui-même à cause d'un cycle sans fin de mort et de renaissance. Lordran est sombre et oppressant, un triste écho d'un royaume autrefois prospère et gouverné par un roi bienveillant. La lutte désespérée pour s'accrocher à l'Age de la Lumière n'a servi qu'à plonger le pays dans de nouveaux bouleversements. La représentation de Lordran par Software est l'une de ses plus grandes réussites, et à ce jour, peu de jeux ont été capables de capturer une atmosphère comme Dark Souls l'a fait. Dès le début, le jeu est mélancolique et dans le sancutaire de lige-feu, une zone centrale où les joueurs reviennent souvent, la musique évocatrice d'un monde arrivé au bout. Il y a une retenue dans la façon dont From Software a présenté Lordran, avec de nombreux domaines laissés étrangement silencieux, dépourvus de vie, et portant les marques d'événements cataclysmiques d'une autre époque.

Dark Souls cherche à instiller des sentiments et à évoquer des émotions : isolement, solitude, peur ou incertitude, voilà ce qu'il y a de plus mémorable dans le jeu, et pourtant une fois la console éteinte, l'appel est trop fort, jamais les ténèbres n'ont été aussi invitante. Dark Souls est un jeu qui changé radicalement ma vision du jeu vidéo, plus jamais le gamplay après le reste. Ce jeu à réveillé en mois une flamme sur le point de s'éteindre, mais DARK SOULS l'a ravivé et cette flamme, oh elle ne jamais été aussi belle et intense, car comme dans le monomyth de Joseph Campbell, je suis sortie du jeu en tant que joueur transfigurer (ça na pas changé ma vie de tous les jours mais ma vie de gamers oui), et c'est pour tout ça que Dark Souls est pour moi le jeu de la décénnie et surement bien plus.
Blondex
Modérateur
Messages: 7551

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 26 Nov 2019 23:18 Répondre en citant

Ton numéro 1, c'est carrément le dossier complet ! Laughing

Pas surpris par ton top, un peu par le classement, mais une solide sélection de jeux qui sont déjà des grands classiques de la décennie. Cool
Iglou
Messages: 727

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 26 Nov 2019 23:23 Répondre en citant

Blondex a écrit:
Ton numéro 1, c'est carrément le dossier complet ! Laughing

Pas surpris par ton top, un peu par le classement, mais une solide sélection de jeux qui sont déjà des grands classiques de la décennie. Cool


Je sais, je sais, désolé pour le premier, mais ça faisais longtemps que je voulais écrire un truc un peu plus balaise que d'habitude.

Pour l'ordre, en effet, moi-même j'ai été surpris, mais après réflexion il reflète parfaitement mon état d'esprit et gouts actuellement.

Merci pour ton retour.
Twinsen Threepwood
Messages: 6000

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mer 27 Nov 2019 01:22 Répondre en citant

Excellent ton classement Iglou, très beau textes et ce final de top 1...tu mets la barre très haute !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum > Bla Bla Page : 1, 2, 3, 4  Suivante

 
 
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software