FORUM Se connecter pour vérifier ses messages privés
Interview GO NAGAI Goldorak- Mazinger-Super Robot Taisen
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum > Blog
Mérode
Messages: 916

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Dim 24 Mai 2020 23:10 Répondre en citant

Il y a quelques années de ça nous réalisions avec un ami des interviews de créateurs, d'auteurs ou de dessinateurs pour un site pro dédié à la fantasy. Ce site étant aujourd’hui mort, c'est avec l'accord de mon comparse que j'ai décidé de partager sur Gameforever une partie de notre travail pouvant avoir un lien avec le jeu vidéo. Ainsi ces interviews vont continuer à vivre et à pouvoir être consultées.


(UFo Robot Grendizer - Goldorak)

Je vais commencer avec une interview de Go Nagai réalisée en 2008.
Il est l'auteur entre autre de Goldorak, Mazinger, Cutey Honey, Devilman... et l'un des mangaka les plus respectés de la profession. Contemporain de Osamu Tezuka et Leiji Matsumoto, dès le début des années 70, Go Nagai apporte énormément à divers genres qu'on retrouve dans le jeu vidéo tel que le genre mecha. Son travail sur les robots alimente depuis 1991 la célèbre série de tactical Rpg Super Robot Taisen éditée par Banpresto dans laquelle ses géants de fer tiennent une place prépondérance. Ses travaux ont également connu quelques adaptations en jeu vidéo comme par exemple Mazinger Z sur Super Famicom sorti en 1993 ou encore, toujours édité par Banpresto en 2003, Legend of Dynamic: Gōshōden - Hōkai no Rondo un rpg ou les personnages côtoient ceux de l'auteur.


(Super Robot Taisen)





L'interview :

Pouvez-vous vous présenter et parler de votre parcours ?

Je viens de fêter ma quarantième année comme auteur de manga. Durant toutes ces années, j’ai écrit et dessiné tellement de choses, que j’aurais bien du mal à en choisir ou en citer certaines en particulier. En Europe, mes personnages de robots comme Goldorak (UFO Robot Grandizer au Japon) et Mazinger Z sont surtout populaires grâce aux adaptations en dessins animés. Nombre de lecteurs connaissent aussi des séries comme Devilman et Cherry Miel (Cute Honey au Japon.)


Vous êtes en quelque sorte un précurseur du style « Mecha ». Comment en êtes-vous arrivé là ?

Bien avant que je débute ma carrière, nombre d’écrivains de manga de la génération précédente, comme Maître Osamu Tezuka, avait sorti des histoires de robots. Je pense à Astroboy (Tetsuwan Atom au Japon) par exemple. Cependant, quand je lisais ces histoires, je me demandais toujours comment faire pour que le lecteur s’identifie à ces personnages de métal. Je pense avoir réussi avec Mazinger Z, où un homme entre dans le robot pour le piloter.


Que pensez-vous des œuvres plus récentes dans le style « Mecha », comme Evangelion ou les dernières versions de Gundam ?

Je pense que ce sont tous des créateurs très talentueux. En fait, ils ont simplement repris ma notion du pilote à l’intérieur du robot élaborée des années auparavant. En revanche, ils sont parvenus à injecter de nouvelles idées dans ce concept. Et avec beaucoup d’inspiration et de flair ! Ils ont produit d’excellents animes.


Où puisez-vous votre inspiration ?

Je tire mon inspiration d’images qui apparaissent subitement dans ma tête. Des sortes d’illuminations. Je ne peux donc pas évaluer ce qui provient de mon expérience personnelle ou ce que j’aurais vu ou lu par le passé (et qui serait resté stocké dans mon subconscient). Si on prend Mazinger Z comme exemple, son image m’est apparue d’un coup, juste sous mes yeux. Ce moment précis marque la naissance de ce personnage.


Qu’avez-vous pensez des trois OAV Cutie Honey ?

[ NDLR : La question portait sur la série de trois OAV Re : Cutie Honey produites par Gainax et réalisées par M. Hideaki Anno. Mais l’interprète a confondu avec les versions live sorties cette année]. Cutie Honey est un personnage que j’ai d’abord créé en manga avant de le transposer en anime. Pourtant, et ce depuis le début, j’ai toujours voulu en faire un film. Je suis plus particulièrement satisfait de Cutie Honey The Live, car je trouve l’actrice principale (Mlle Mikie Hara) parfaite dans le rôle de Cutie Honey. J’ai donc beaucoup apprécié.


(Cutey Honey)



Sur l'ensemble de votre carrière, quelle est l’œuvre qui vous a le plus marqué. De laquelle êtes-vous le plus fier ?

Je crois qu’on devrait bien différencier le manga et l’anime. En manga par exemple, je pense que Devilman est celui pour lequel j’ai le plus d’affection. Il était très difficile à concevoir, tant physiquement que psychologiquement, alors il m’a marqué. En animation, je citerais Mazinger Z, parce que c’était la toute première série sur un robot (dans le monde, mais aussi Goldorak, car il s’agissait d’une suite plus travaillée et soignée de Mazinger. A priori, ce sont mes deux [séries] préféré[e]s.

Dans Goldorak ou Devilman, aviez-vous un message à faire passer ou étiez-vous dans un pur processus artistique ?

Devilman et Goldorak abordent le même thème, mais sous deux angles très différents. Dans le cas de Devilman, on a une évocation très brutale et directe des hommes qui se livrent une guerre fratricide, jusqu’à ce que leur bestialité pousse l’humanité à la destruction.
Dans Goldorak, de pauvres terriens se retrouvent impliqués dans une guerre intergalactique opposant le Duc Fleed à Véga. Ainsi, il ne s’agit pas de l’histoire d’un conflit entre êtres humains, mais de la saga épique de quelques braves jeunes gens qui soutiennent le Duc Fleed dans sa guerre contre l’envahisseur extra-terrestre.
Ainsi, là où Devilman est une histoire très sombre et à l’atmosphère oppressante, Goldorak parvient à distraire avec une grande légèreté.



(Devilman)



Par certains côtés, vous vous rapprochez de l’aspect humaniste des récits de M. Tezuka…

Enfant, je lisais beaucoup de mangas du Maître Tezuka. C’était un artiste qui a écrit des dizaines d’histoires tournant autour de la guerre et de la possible destruction de la Terre causée par la bêtise humaine. J’imagine que la lecture de ces mangas, avec ce thème sous-jacent, a fortement influencé ma narration.


Le fantastique, la science-fiction occupent une place importante dans votre oeuvre. Quels ont été les auteurs, les récits qui vous ont inspiré, qui vous ont donné envie de traiter ce genre ?

J’aime beaucoup les romans de Sakyo Komatsu et les manga d'Osamu Tezuka. En ce qui concerne les films… il y en a des centaines, beaucoup des années 1960, mais aussi de plus récents. Pour ne citer que quelques auteurs étrangers, je dirais John Wyndham, un anglais que j’aime beaucoup ; Alfred Elton van Vogt, un romancier canadien d’origine hollandaise ; Sir Arthur Charles Clarke ; Robert A. Heinlein et beaucoup d’autres.


(Go Nagai)
Twinsen Threepwood
Messages: 7353

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Lun 25 Mai 2020 13:12 Répondre en citant

Super Interview, merci beaucoup!

T'as vraiment rencontré tous mes héros japonais.
Mérode
Messages: 916

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Lun 25 Mai 2020 21:24 Répondre en citant

Avec plaisir !
La prochaine que je vais ajouter devrait te plaire également je pense ^^
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum > Blog
 
 
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software