BATMAN - ARKHAM ORIGINS  
Suggestions
C'EST PAS TROP TOT
Kim Moi qui avait été grandement déçu par les deux premiers, je n'avais qu'une lueur d'espoir concernant cet Arkham Origins. Bon, je n'ai toujours pas trop envie d'explorer le jeu, mais il y a du mieux, notamment point de vue graphisme. En effet, en extérieur, il neige constamment, donnant aux couleurs une teinte glaciale faisant presque rappeler un Cel-Shading que je désire tant pour ce genre de titre. En intérieur, c'est un peu plus chaud, mais cela devient plus charmant. La palette de coups et la jouabilité qui s'en suit, est toujours affriolante et la zone d'exploration est devenue bien plus grande, vu qu'on rentre dans les origines de Batman donc, et que la surface est dénuée de la muraille dressée pour l'asile qu'est Arkham. En plus, il y a un tout nouveau niveau permettant de rentrer dans la Bat-Cave ou encore une option permettant d'incarner Bruce Wayne ! Mais malgré tous ces progrès, je peine vraiment à m'attacher à cet Arkham Origins, qui est pour moi bien en-dessous des aventures que l'on a pu vivre sur NES, Megadrive ou Super Nintendo, surtout au niveau de la variété de l'aventure. Il aurait été sympa d'avoir des séquences de shoot à bord de la Bat-Wing ou de la Bat-Mobile.
OUI !
Blondex Ça devait forcément arriver, la très vendeuse sous-licence Arkham verse avec Origins dans la production alimentaire. Confié à un autre studio que Rocksteady, ce prequel ressemble beaucoup à Arkham City. Évoluant dans une ville ouverte à la GTA, Batman doit accomplir des objectifs similaires : arrêter les crimes en cours, résoudre des enquêtes, trouver les « trophées » d'Enigma... sans oublier bien sûr la quête principale. Les nouveaux gadgets n'en sont pas vraiment, et le gameplay inchangé s'articule toujours entre les séquences baston et les phases de prédateur. La ville même présente forcément un petit air de déjà-vu, mais il est désormais possible de se déplacer en jet. Par ci par là, quelques bonnes trouvailles témoignent d'une direction artistique maîtrisée : l'entrée de Batman dans la prison, projetant son ombre menaçante sur les voyous ; la séquence filmée vue de l'hélico... Sans oublier une histoire se déroulant la nuit de Noël, avec neige et flocons, ambiance garantie dans les rues malfamées de Gotham ! La recette « Arkham » a été ici sagement appliquée, trop peut-être pour égaler son modèle, mais le résultat est tout sauf honteux ; il est même très bon !
LE TAF EST FAIT
Twinsen Threepwood Jeu de commande de WB à sa filiale pour faire patienter les fans, Origins s'en sort finalement plutôt pas mal. J'étais au départ quelque peu sur la défensive, mais la statue de l'édition collector m'aura fait craquer à nouveau Day one. Au final, que penser d'Origins ? Montréal a fait le taf. Le jeu se veut comme étant un préquel aux deux premiers (c'est la mode et on ne court-circuite pas Rocksteady comme ça) et reprend en partie beaucoup de zones de City, mais en les réajustant à la sauce hivernale. On en profite pour rajeunir les méchants les plus emblématiques, et en rajouter beaucoup de nouveaux qui sont, à une ou deux exceptions près, beaucoup moins connus mais sympa. Le gameplay n'évolue pas d'un iota : les gadgets sont légèrement améliorés mais pas de vraie nouveauté. Le Joker marque un tournant dans cet opus : nouveau doubleur FR (celui du film de Nolan), et personnalité un chouilla changée. Plus jeune, il est désormais un mélange entre la vision de Burton et celle de Nolan, et le résultat est étonnamment pas mal. Que reprochez à ce jeu ? Aucune prise de risque et un certain sentiment de redite, mais le résultat est tout à fait satisfaisant pour attendre Arkham Knight.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software