ESCAPE FROM MONKEY ISLAND  
Suggestions
DECEVANT
Twinsen Threepwood Ce quatrième volet de la saga Monkey Island est symbolique de la crise créative qui a frappé LucasArts dans les années 2000. Suite à l'arrivée d'une nouvelle direction, le point and click chez Lucas se meurt, et les développeurs-clés emblématiques de la boîte comme Gilbert, Schaffer Grossman se font tous la malle les uns après les autres. Pensé clairement avec un budget économique, le titre reprend le moteur de Grim Fandango et nous sert une direction artistique extrêmement plate : le jeu n'a ni le charme cartoon des précédents volets, ni la beauté de la 3D des aventures de Manny Cavalera. Les modèles des persos sont aussi très moches, même pour l'époque. Côté histoire, ce n'est guère mieux : l'aventure est sympathique, mais il manque le génie d'auteurs foutraques pour assurer une vraie identité à ce nouveau volet. On sourit souvent, mais on ne se poile quasiment jamais. L'interface ensuite, reprend le système de Fandango, ce n'est donc guère très ergonomique, et plutôt pensé console. Seule la bande sonore (principalement pompée du 3) dépote, avec un doublage toujours aussi parfait et un Peter McDonnel qui ne faiblit jamais à la musique. Jeu sympa mais mauvais Monkey Island.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software