[Test] The Curse of Issyos (Locomalito) - Les jeux amateurs

Les billets des membres
Répondre
Avatar du membre
Blondex
Modérateur
Messages : 10760

Message par Blondex »

Image

3ème volet de la série de tests sur les jeux vidéo amateurs - qui deviennent parfois des jeux indé commercialisés ! J'avais déjà parlé du développeur espagnol Locomalito avec mon article pour Darkula. The Curse of Issyos est une production plus ancienne datant de 2015, mais disponible depuis pas plus tard que ce 30/04/2020 sur l'App Store pour un tarif très modique. Mais pas de panique, le jeu est toujours disponible gratuitement sur le site du développeur !

Le test
Après Maldita Castilla et Hydorah, Locomalito a cette fois souhaité réaliser un "Castlevania-like" dans la plus pure tradition, tendance Dracula's Curse (avec quelques labyrinthes et un village rappelant Simon's Quest). L'indicateur d'énergie en haut de l'écran souligne d'ailleurs cette inspiration, tout comme le gameplay calqué sur la série classique de Konami période NES. Pour le cadre en revanche, Curse of Issyos choisit la mythologie grecque.

Ce choix permet pourtant de rappeler un bestiaire très similaire à celui de Castlevania : on retrouve ainsi le Minotaure, la Méduse, des harpies, une hydre et plein d'autres monstres, mais qui évoluent ici - j'ai envie de dire - "dans leur milieu naturel". Des films comme Le Choc des Titans (version 1981) sont également des sources d'inspiration.

La maniabilité est heureusement un peu plus souple que celle de Castlevania III, et la difficulté également moins prononcée, quoique ne manquant pas de challenge. Les pièges ne sont pas injustes et nécessitent de bons réflexes, mais le jeu est tout de même radin sur le regain d'énergie, puisqu'il faut pleurer pour trouver de la viande "gratuite", et aucune recharge n'est offerte après avoir vaincu un boss (à la différence de Castlevania). Ce n'est pas une erreur mais bien un choix du développeur, puisque l'argent récolté permet d'acheter du regain de santé plus tard... ce qui se fait toutefois au détriment d'autres objets importants, car l'argent ne coule pas à flots non plus dans ce jeu.
Lors des niveaux d'action, la mort n'est pas si dramatique grâce aux checkpoints, mais pour les 2 niveaux labyrinthe où il faut trouver des clés disséminées aléatoirement, vous allez forcément pester lorsque vaincu, vous reprendrez vos esprits délestés de vos clés.

Avec 4 continues seulement, l'aventure est donc plus corsée qu'elle n'en a l'air. Si le jeu propose 7 niveaux et peut se finir rapidement, vous ne réussirez certainement pas lors de votre premier run. Cela dit, même si vous triomphez de Curse of Issyos, d'autres challenges vous attendent (niveau caché, bonne fin), conférant à ce jeu une excellente rejouabilité. C'est par la maîtrise qu'on apprécie toujours plus Curse of Issyos, comme un bon vieux Castlevania en fait.

La réalisation 8-bits quant à elle, est plus proche de la PC Engine que de la NES, avec des graphismes fins et colorés - la carte rappelant l'art de la poterie grecque. La musique est composée par Gryzor87, le compère habituel de Locomalito, qui se limite à un chiptune 8-bits. C'est efficace et soigné : vous aurez vraiment le sentiment de jouer avec un jeu datant de 1989-1990... mais un jeu dans le haut du panier.

Image

L'installation
Il ne devrait normalement pas y avoir de soucis. Le programme est livré en exe et reconnait la manette. Différents réglages sont proposés dans les menus d'options du jeu, donc au niveau purement technique, c'est un travail de pro.

Pour conclure, The Curse of Issyos vaut largement d'y consacrer son temps. Si vous appréciez les Castlevania période NES, vous ne pourrez qu'adopter ce jeu fidèle à l'esprit et au gameplay. Ça vaut bien de lui pardonner ses quelques choix discutables pour corser le challenge.

Comme je l'ai dit, The Curse of Issyos sort sur smartphones, mais la version payante mobile n'est rien de plus qu'un portage de l'original, qui lui reste gratuit.

Télécharger le jeu sur le site de Locomalito

ImageImage
Modifié en dernier par Blondex le sam. 06 nov. 2021 10:52, modifié 3 fois.
Avatar du membre
PXL
Messages : 1154

Message par PXL »

Merci pour la découverte, je ne pense pas l'essayer, n'étant pas un fervent défenseur des castlevania pre-sotn mais c'est toujours sympa de voir que locomalito ne se repose pas et continue toujours d'œuvrer pour le bonheur des joueurs
Avatar du membre
Blondex
Modérateur
Messages : 10760

Message par Blondex »

Oui, il propose toujours ses jeux gratuitement depuis 10 ans.
Répondre