METAL GEAR SOLID V - THE PHANTOM PAIN  
Suggestions
JEU DE L'ANNEE 2015
Twinsen Threepwood Je ne pouvais décemment pas éviter un avis sur MGSV, LE jeu de l'année 2015 à mes yeux. Au delà de tout ce qui a entouré le jeu à sa sortie, on assiste au baroud d'honneur de la série Metal Gear et à sa réinvention complète. Mieux, sur de nombreux aspects, c'est le jeu vidéo qui est ici réinventé. Œuvre maudite et inachevée, on ne peut sentir que de l'amour et de la frustration face à ce Metal Gear, qui est grand mais qui aurait pu être encore tellement plus. Après la meilleure introduction que j'ai jamais vue, on découvre un semi open world d'une intelligence redoutable car il offre une liberté incroyable au joueur en terme d'approches et de niveaux de jeu. Malheureusement incomplet en terme de zones, on fait forcément face à de la répétition. Mais quelles missions ! Quelles mise en scène de folie ! Quelle durée de vie ! (50h juste pour l'histoire principale) ! Le récit, forcément décousu cause open world, apporte néanmoins de belles réflexions et des personnages magnifiquement croqués. Enfin un mot sur la fin : Kojima réussit le tour de force de briser le 4e mur et de nous faire ressentir ce qu'est la douleur fantôme - the phantom pain - avec une Quiet inoubliable. Magistral.
CREATED BY HIDEO KOJIMA
Mérode Malgré son début fracassant et sa réalisation splendide, MGSV est un jeu aussi meurtri qu'ingénieux. Avec le retour de la Mother base permettant d'accueillir vos recrues, son gameplay émergent réinventant l'infiltration et les possibilités liées à l'open world, il est addictif et prenant. Sauf que le jeu est inachevé et ça se voit. Konami, prévoyant une sortie cross gen et fatigué d'attendre, n'a pas autorisé un nouveau report à Kojima, qui quittera l'entreprise à la fin du développement. Le jeu sort à l'été 2015 et se découpe en 50 missions se déroulant en Afghanistan et en Afrique. MGS oblige, on s'attend à une narration de qualité et hélas, c'est parfois assez décousu. Il faut écouter des K7 audio ou refaire des missions pour faire avancer l'intrigue, on ne croisera jamais un seul Afghan alors qu'on est en plein conflit contre l'URSS... La découverte d'une mission 51 dans un DVD bonus montre même des extraits d'une hypothétique vraie fin coupée au montage. Reste un jeu plein de bonnes idées avec de vrais moments de grâce, un système d'une rare intelligence procurant des sensations inoubliables et inédites, faisant passer au second plan toutes les autres maladresses.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software