METROID - SAMUS RETURNS
Suggestions
UN RETOUR ATTENDU !
Blondex Entre les déceptions (Other M, Federation Force) et une période de pause, le remake de Metroid II signe enfin le retour « officiel » de la franchise, dans une « nouvelle » aventure. Ça fait beaucoup de guillemets, non ? En effet, dans le cœur des fans, AM2R, le remake amateur (et interdit) de Metroid II, a su combler ce manque. Pourtant, avec un jeu mésestimé et austère comme matériau de base, Samus Returns parvient à proposer une aventure finalement différente, remettant au centre de la franchise la sensation d’isolement dans un vaste labyrinthe. Prenant le parfait contre-pied d’un Other M dirigiste et bavard, ou d’un Zero Mission court mais nerveux, Samus Returns est avant tout une exploration minutieuse, très rarement interrompue par des cinématiques, dans un environnement hostile : les bêtes peuplant la planète SR-388 infligent de sérieux dégâts, et les métroïdes plus encore ! Une montée sensible en difficulté donc, obligeant à user des nouvelles facultés de Samus (bouclier, ralentisseur de temps...) pour se frayer un chemin. Doté qui plus est d’une réalisation propre, d’une animation sans faille et une ambiance sonore impeccable, Samus Returns est une franche réussite !
OUI !
Enker Ce jeu se veut un remake de l'étrangeté Game Boy, ou plutôt une réécriture totale tant le chantier était vaste. Et l'ampleur du boulot est effarante car le jeu livré n'a au final plus grand chose à voir ; quelle claque ! Remis au goût du jour par l'ajout de plein de petits gadgets rigolos, comme la riposte ou les pouvoirs aeion qui développent un peu le gameplay bien connu de la série. Au départ ça fait bizarre, mais au final la mayonnaise prend bien et la réalisation soignée contribue à cette réussite. Le travail accompli est vraiment fou, surtout quand on regarde d'où l'on vient. Si l'on veut être pointilleux, on peut alors dire que l'on est parti bien loin du jeu d'origine, mais qui s'en plaindra ? Tout est fait pour plaire aux fans, la mise en exergue du scénario et son imbrication entre les épisodes est frappante. Maintenant, en point négatif : c'est un remake de Metroid 2. Avec tout ce que cela implique. Si l'on peut revoir le gameplay, on ne peut pas tout réécrire et le fond de la cartouche reste identique. La chasse aux Metroides demeure toujours aussi pénible, la part exploration en pâtissant un brin. C'est bien le seul gros point noir, le reste frise presque le parfait !
OUI !
Mérode Après des années d'attente et des annonces d'épisodes 3D comme Metroid Prime ou Other M, l'espoir de revoir un nouvel opus de Metroid en vue de côté s'amenuisait E3 après E3, Nintendo direct après Nintendo direct. Et finalement c'est sur les cendres de Metroid II - Return of Samus (l'épisode Gameboy) que Nintendo décide de faire revenir Samus à ses origines sur 3DS : le défilement latéral, là ou toute la force de Metroid réside (bien que les épisodes 3D soient intéressants, bien évidemment). Sous la direction de Yoshio Sakamoto (réalisateur de Metroid 1 et Super Metroid), la tache fut confiée à Mercury Steam qui avait travaillé sur la licence Castlevania auparavant. La structure du jeu reprend celle de Metroid 2, avec la chasse d'une quarantaine de Metroid à travers une Map qui se débloque au fil des pouvoirs obtenus et des boss combattus. Ce remake propose un jeu grandement amélioré, et intègre un gameplay nerveux avec un système de contre réellement jouissif inspiré d'une mécanique de Castlevania Mirror of Fate. La possibilité de retrouver un Metroid à l'ancienne, mais avec un gameplay modernisé et l'ajout de nombreux nouveaux ennemies, est un véritable plaisir. Il était temps !
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software