STAR OCEAN - TILL THE END OF TIME
Suggestions
OUI !
Kakulakian Attention, chef d’œuvre ! Je vais sans doute m'attirer les foudres des adorateurs de la série Final Fantasy, mais avec Star Ocean - Till the End of Time, la Playstation 2 tient là son meilleur RPG. Certes, les âmes chagrines pesteront contre l'absence de localisation (le jeu est entièrement en anglais), un mode 50Hz et une animation parfois prise en défaut, mais que ce prix à payer est infime pour pouvoir jouir des richesses de ce trésor vidéoludique. Les graphismes, bien que forcément datés, sont magnifiques ; les musiques sont exceptionnelles et envoûtantes ; et le système de combat en temps réel est une merveille de dynamisme et de jouabilité. Il résulte de tout cela un plaisir de jeu incommensurable. Outre ces qualités techniques, Star Ocean 3, c'est aussi et surtout un scénario ultra-complexe qui vous tiendra en haleine des heures et des heures durant. Vous séduisant de bout en bout, Star Ocean - Till the End of Time nécessite un investissement personnel que vous ne regretterez pas. Un must have !
OUI !
Patoune669 J'avais tellement attendu ce jeu que lorsque je l'ai enfin eu, j'ai inséré fébrilement le premier DVD dans ma PS2 et... finie ma vie sociale ! En trois jours, j'en étais à plus de trente heures de jeu et je n'avais toujours pas attaqué le deuxième DVD. Non content d'avoir produit un jeu avec une durée de vie à faire pâlir toute la saga Final Fantasy, Square Enix se paye le luxe d'en avoir un des plus beaux de la PS2 un an après sa sortie ! Alors, j'entends d'ici les anglophobes crier au scandale. Il est vrai que Star Ocean 3 est entièrement en anglais, mais je ne leur dirais qu'une chose : achetez un dico d'anglais et laissez vous porter par l'une des plus belles histoires de la PS2. Star Ocean 3 est tout simplement incontournable !
OUI !
SuperMOI Magnifique, envoûtant, grandiose... les superlatifs me manquent pour décrire l'un des meilleurs RPG jamais créés (rien que ça) ! Vous pensiez les Final Fantasy et autres Secret of Mana indétrônables ? Détrompez vous ! Des graphismes magnifiques, une aventure longue et prenante, un scénario terriblement accrocheur et un système de combat à des kilomètres du trop linéaire tour par tour, sont les principaux atouts de ce jeu. Et quant à l'absence de traduction dans la langue de Molière, elle est principalement due au (relatif) manque d'engouement du public français pour ce type de soft. Il ne tient qu'à nous de prouver le contraire aux éditeurs et de leur montrer qu'on en redemande ! Allez j'y retourne... et amateurs de RPG, vous feriez bien d'en faire autant !
OUI !
la Fouine Star Ocean est, au même titre que Final Fantasy ou Dragon Quest, un pilier du RPG. Après un deuxième volet génial mais adapté tardivement sur nos terres, le voici chez nous. Comme pour les FF et DQ, ce n'est pas une suite directe. Le jeu se situe dans le futur, où on y découvre Fayt, notre héros. Rapidement, c'est la galère, et après une fugue suite à une attaque, on se paume sur une planète où le niveau de vie est équivalent à celui du 16ème siècle. Ça va vite, très vite, ce qui permet d'être totalement dans l'ambiance. Une certaine efficacité narrative est à noter. Concrètement, le jeu est classique dans son déroulement : on va de donjon en donjon, ou de ville en ville, ce qui fait avancer le scénario. Celui-ci est parfaitement mis en place, et nous fait découvrir la tension que provoque la guerre. On est constamment sous pression scénaristique, ce qui est fort habile. Les combats sont en semi-temps réel, c'est à dire que dans l'arène de combat, on est libre d'attaquer comme on le souhaite. D'ailleurs les customisations sont très efficaces et permettent un style très différent selon nos goûts. Le gameplay et le scénario sont très profonds, ce qui rend le jeu très prenant !
OUI !
Mérode Il était une fois dans une galaxie très lointaine un jeu sorti en 02/2003 répondant au nom de Star Ocean - Till the End of Time. Développé par Tri-Ace, ce 3ème opus de la franchise née sur Super Famicom est précurseur pour son époque. Avant les Dragon Quest VIII et autre Final Fantasy XII, ce jeu proposait déjà une aventure dans un monde semi-ouvert, où il vous est possible d'aller et venir de villes en villages à travers des zones vastes et explorables, séparées par des petites transitions amenant un chargement. Du coup, moins fin dans ses environnements qu'un FFX, le jeu amène quand même une fluidité d'action non négligeable et quelques effets techniques magnifiques dans les lieux clos, comme les donjons ou les châteaux. Les monstres se baladant sur la carte, il vous est possible d'éviter ou non les combats. Des combats dynamiques comme toujours avec cette série. Vous contrôlez les personnages dans une zone dédiée et enchaînez les combo dévastateurs. Renforcé par une des plus belles bande son de Motoi Sakuraba, Star Ocean 3 offre une histoire prenante dotée d'une durée d'une cinquantaines d'heures, et plus du double si vous vous engouffrez dans le colossal et exigeant End Game.
OUI !
Julius Combien d'heures n'ai-je passé sur ce jeu... Ce troisième Star Ocean est en effet très long, tenant sur 2 DVD. Et il nous offre de quoi nous réjouir dans un voyage dépaysant aux confins de la galaxie. Si l'histoire met du temps à se mettre en place, elle est plus orientée SF, et le gros twist scénaristique en surprendra plus d'un. J'ai également aimé le dynamisme des combats, le fait de battre aussi les ennemis en épuisant leurs MP (attention, c'est aussi valable pour vos persos!), mais j'ai surtout apprécié la structure de la plupart des donjons, qui sont non seulement bien construits, mais proposeront aussi des énigmes parfois corsées (notamment ceux en post-game). Les complétistes auront de quoi faire avec les 300 Battle Trophies inclus (bon courage, certains sont quasiment impossibles à faire). Ajoutez à cela une bonne réalisation pour l'époque de sa sortie, bien que j'aurais aimé des animation faciales et des visages plus détaillés, une bande-son de malade signée Motoi Sakuraba, une interface claire, un 50 Hz optimisé (ouf !), et vous avez un grand RPG de la PS2. Dommage toutefois que les textes et les doublages soient restés uniquement en anglais.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software