STEELRISING - CAGLIOSTRO'S SECRETS  
Suggestions
OUI, MAIS...
Wizzy Des défauts, Steelrising n'en est pas exempt, mais fascinant, il est, sans l'ombre d'un doute. Son DLC est accessible uniquement vers la fin du jeu, et sa difficulté le destine aux joueurs aguerris et peut-être aux mêmes qui ont été déçus par la facilité du jeu de base. S'ajoute une aventure donnant un peu d'épaisseur au Conte de Cagliostro, le grand méchant qui se cache derrière Louis XVI et une nouvelle zone, l'hôpital Saint-Louis. Les lieux sont poisseux et garnis en automates inédits, dont un titan flambant neuf. Les mobs sont hargneux, en plus d'avoir des design bien torturés. Ils attaquent de manière imprévisible et de concert dans des salles exiguës. Le danger est palpable mais le level design reste toujours aussi bordélique si on explore sans filet : il y a des murs invisibles partout et les décors se recyclent par pans entiers, au point de nous perdre encore un peu plus. Même en cherchant son chemin, le DLC se termine rapidement. Je trouve sa conclusion un peu décevante. Elle n'apporte rien d'intéressant par rapport à l'histoire principale et les personnages que l'on sauve font figure d'esquisses. Un DLC pas indispensable mais sympa malgré tout.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   Poulpeo
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software