THE CURSE OF MONKEY ISLAND
Suggestions
OUI !
Wizzy Monkey Island, c'est une virée dans un monde de Pirates tout plein de fantaisie et une série légendaire qui a contribué à la réputation d'excellence des studios Lucas Arts. Le troisième épisode est une refonte de l'univers graphique : du pixel art, on a désormais affaire à un véritable dessin-animé délirant et haut-en-couleurs. Comme toujours, on incarne Guybrush Threepwood, une sorte de Grand Duduche en quête d'amour, qui doit faire face à une terrible malédiction et au non moins terrible pirate zombie Le Chuck. A Puerto Pollo et ailleurs, à nous de démêler les fils de ce click and play farfelu à l'humour absurde totalement irrésistible. La piraterie se déploie dans des dialogues truculents (merci au doublage) où tous les contre-sens sont possibles. On voguera aussi sur les mers, à l'abordage du moindre trois mats qui passe. Les duels qui s'ensuivent, se déroulent non pas au sabre, mais en insultes pirates ! Une géniale intermède qui en rappelle d'autres : duel de banjos, duel au pistolet, lancer de troncs etc. Génial ! Et vous ai-je parlé de la musique caribéenne qui enrobe ce baba au rhum ? Elle est tout simplement mythique ! A l'abordage !
MON MONKEY ISLAND PREFERE !
Twinsen Threepwood Premier épisode de la série auquel je me suis essayé, ce jeu m'a conquis à sa sortie et pour le reste de ma vie. Je ne compte plus le nombre de fois où je l'ai refait, peut-être trente ou quarante fois. Véritable dessin animé interactif dont la direction artistique est assurée d'une main de maître par Bill Tyler, ancien de chez Disney, CMI est une merveille de drôlerie, de loufoquerie et de savoir-faire en point and click ! Deux niveaux de difficultés s'offrent à nous (Normal et sadique), des personnages tous plus magnifiquement croqués les uns que les autres, des doubleurs d'exception au casting (Emmanuel Curtil, la voix de Jim Carrey/Georges Stobbart), Paolo Domingo (Aladdin) dans le rôle de Guybrush, et l'inoubliable, le magnifique Mario Santini (Manny Cavalera/Beetlejuice) dans le rôle de LeChuck ! L'aventure se répartit sur 2 grosses îles et 2 CDs, et spoiler l'histoire serait pure sacrilège ! Retenez simplement que tout est parfait dans le scénario, sauf peut-être le final (un peu faible) et que le système de choix a été merveilleusement simplifié avec un médaillon très bien pensé ! Les dialogues sont savoureux, les énigmes tordues, et la musique splendide ! Chef d’œuvre!!!
BEST POINT AND CLICK EVER
Guisbeu LucasArts nous a souvent gâtés dans ses productions vidéoludiques, mais avec ce troisième épisode des aventures de Guybrush Threepwood, le studio nous sert ni plus ni moins le meilleur jeu de son genre (voire au delà), et en tout cas mon préféré. Fort d'une direction artistique splendide, avec un style DA qui n'a pas pris une ride, le titre possède une bande son envoûtante, qui colle parfaitement avec l'univers déjanté et décalé de la piraterie dans les Caraïbes selon Monkey Island. Les personnages sont tous hauts en couleurs, le doublage français incroyable, les situations drôlissimes, et les énigmes délirantes. Le jeu propose même 2 niveaux de difficulté, dont le plus difficile propose un challenge très relevé. Comme le souligne Twinsen, il serait sacrilège de révéler quelque élément du gameplay que ce soit, et je t'invite donc, toi qui lis cet avis, à te plonger dans ce titre mythique, apogée d'un genre aujourd'hui délaissé. Un Chef-d'œuvre intemporel !
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques   eBuyClub
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software