THE LAST OF US - LEFT BEHIND  
Suggestions
OUI, MAIS...
Twinsen Threepwood Extension devenue depuis stand alone, Left Behind est le baroud d'honneur de Naughty Dog suite à l'immense succès critique et commerciale de son dernier bébé : The last of Us. Conçu pour satisfaire les fans hardcore des aventures de Joel et Ellie, le jeu alterne entre 2 périodes, situées avant et pendant TLOU. Centrée sur Ellie, le joueur découvrira plus en détail son vécu et les raisons qui l'ont poussée à entreprendre son voyage. Sorte de condensé best of sur 2h, LB introduit le personnage de Riley, dont il est fait mention dans le jeu d'origine. "Left" alterne entre le sympathique et l'ultra prévisible. D'un côté, on a un regard juste et faussement naïf d'enfants ayant grandi dans ce monde, avec des dialogues crédibles et une mise scène soignée. D'un autre, un simulie de scenario, ultra prévisible voire poussif dans certaines de ces répliques. Globalement, LB est une bonne extension mais souffre du syndrome actuel des séries TV américaines : celles de vouloir tout expliciter, même ce qui est évident. Vendu au prix fort sur PS3, LB ne se destine qu'aux plus acharnés qui en veulent toujours plus. A noter que certaines fonctions en ligne sympathiques sont déjà désactivées sur PS3.
OUI, MAIS...
Mérode On prend le moment fort du jeu de base, on rallonge la narration d'une heure entrecoupée de flashbacks du passé d'Ellie (actrice principale de ce DLC), et voilà globalement l'idée qu'on peut avoir de Left Behind. Les moments racontant le passé du personnage avant qu'elle ne rencontre Joel sont vraiment bien amenés, plaisants à suivre et amusants. Naughty Dog joue sur la corde sensible en illustrant des moments de vie et de bonheur éphémère. Comme si le temps s’arrêtait. L'ensemble marche vraiment bien jusqu’à la fin qui hélas tombe à plat. La réaction des deux jeunes filles face à la situation qu'elles vivent est beaucoup trop légère, cliché, et manque d'impact émotionnel. Du côté des événements durant le jeu, rien de bien fantastique. Une course à faire en urgence se soldant par 3 passages de fusillade / infiltration assez basiques si on les compare à ce que le jeu de base peut offrir. Le ration infecté / humain penche toujours, comme dans l'original, en faveur des humains, ce qui est également dommage en terme de gameplay, bien que cela se justifie par le contexte narratif. Ce DLC se terminant en 2h n'est donc pas inoubliable, mais propose quelques moments narratifs bien vus.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software